Histoire2Cul : Site d'histoires de cul et histoires de sexe, vous trouverez des histoires érotiques porno très coquines...

Histoires de cul et de sexe ainsi que des récits érotiques

Histoire érotique : LA COPINE DE MON COLOC


Histoire de Cul > Jeune

LA PETITE AMIE DE MON COLOC :


Je m'appelle Fred, j'ai 24 ans et je partage mon appartement à Montélimar avec mon coloc Eric. Au moment où s'est passée cette histoire, je n'avais pas de copine. J'ai du mal à me fixer mais j'aime bien tirer mon coup par ci, par là. Ce soir là donc, Eric était allé au restaurant avec sa copine Marie. Je l'avais déjà vu une fois. C'était une superbe fille. Blonde avec une poitrine géniale et une bouche faite pour la fellation. Quand ils sont rentrés du restaurant, j'étais en train de mater la télé. Elle portait une robe noire très courte et très décolletée. Je pouvais admirer ses cuisses magnifiques. Elle était très sexy et belle. Ils me saluèrent et me dirent qu'ils allaient se coucher. Deux minutes plus tard, j'entendais Eric crier comme un fou :

-"Marie, oh Marie, oui... Marie, oooooh !"

Je décidai d'aller me coucher et j'essayai de dormir malgré les cris incessants de mon colocataire. Etonnamment, Marie ne criait pas. À croire qu’Eric ne la conduisait pas à l'orgasme. Je réussis quand même à m'endormir. Au milieu de la nuit, j'entendis ma porte grincer et je me réveillai. J'allumai ma lampe et je découvris Marie sur le seuil de ma porte dans un superbe déshabillé de soie rouge. Il était très court et me laissait voir une grande partie de ses seins. J'étais mal réveillé et au début c'est l'incompréhension qui me gagna. Elle me dit :

-"Je n'arrivais pas à dormir. Je pensais qu'on pourrait faire plus ample connaissance..."

Elle me dit cela en se fourrant un doigt dans la bouche et en le suçant. Je bandais déjà comme un taureau. Elle monta sur mon lit, à quatre pattes, si bien que je pouvais voir la totalité de sa poitrine. Ses seins étaient magnifiques. Fermes, ils devaient faire du 90C malgré la petite taille et la finesse de Marie. Elle enleva complètement le drap et je me retrouvai en caleçon au milieu de mon lit. Elle devait sentir l'excitation qui montait en moi puisque mon sexe en érection faisait une énorme bosse sous mon caleçon. Elle enleva délicatement mon caleçon et je me retrouvai nu, en train de bander au centre de mon lit. Elle se mit à me lécher à partir des orteils, des mollets et l'intérieur des cuisses. J'étais très excité. Elle prit mon sexe dans sa main et se mit à me lécher le gland tout en me branlant. Puis, elle pivota sur moi pour un 69. J'avais en face de moi sa chatte toute mouillée. Je me mis à la lécher tout doucement pendant qu'elle me suçait. Je mettais ma langue entre ses lèvres jusqu'à atteindre son clitoris. Son jus était chaud et il avait bon goût. C'était merveilleux. Je sentais mon foutre monter et je lui dégageai tout dans la bouche. Elle avala tout et me nettoya entièrement la bite et les couilles. Je n'avais toujours rien dit. Ensuite elle se redressa et me dit : "laisse toi faire". Elle enleva complètement son déshabillé qu'elle avait gardé et je la vis entièrement nue : c'était la plus belle meuf du monde. Belle, bien faite… Un pur regard de salope !


Elle prit mon sexe dans sa main et le branla dans un va-et-vient super agréable même si je n'avais pas besoin d'être excité puisque je bandais comme un taureau. Elle s'avança et s'assit sur mon sexe. Je la pénétrai sans rien faire puisque c'est elle qui bougeait. Elle jouait avec ses seins en se touchant les tétons. Encore je sentis le sperme monter et je me déchargeai en elle. Là, elle atteignit l'orgasme puisque elle se mit à gémir, elle se cramponnait au drap housse, elle se mordait les lèvres. Ensuite elle s'enleva de ma bite et vint m'embrasser chaleureusement. Elle avait un goût chaud et salé, celui de mon foutre. Je m'endormis comme ça. Le lendemain matin, quand je me réveillai, à 10h du matin, elle n'était plus à coté de moi. Je me levai et j'allai dans la cuisine quand je la vis en train de prendre son petit déjeuner avec Eric. D'une main il lui pelotait les seins et de l'autre il mangeait sa tartine. J'étais très étonné de la voir comme ça après la nuit que l'on avait passé. Je les saluai et m'assis en face d'elle pour manger. Je sentis alors son pied qui longeait ma jambe et qui s'introduisait à l'intérieur de mon caleçon. Elle atteignit mon sexe et le caressa avec son orteil. Je bandais de...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Fred le 15 Mai 2010 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
COPENHAGUE 2
Je me réveillai, entouré des charmantes créatures que j'avais rencontrées la veille. Deux d'entre elles étaient à moitié allongées sur moi. J'étais déjà amoureux de ce pays. J'essayai de me lever sans les brusquer. Il fallait que je pisse. C'est seulement en me levant que je me r... Lire la suite ...

Jeune - Histoire érotique de Guizou ajoutée le 27/05/2010

Histoire de sexe précédente :
DARCY, BLONDE ET NYMPHO
Cet après-midi, je dois aller chez Darcy pour étudier les nouveaux cours de communication pour le prochain partiel. Il est très important de se mettre sérieusement à la tâche car cet examen est crucial. Darcy, une formidable jeune femme de 22 ans est blonde avec un sourire angé... Lire la suite ...

Jeune - Histoire érotique de Bitegrosse ajoutée le 09/05/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
747 (en attente 0)




Copyright 2009-2014 © www.histoire2cul.com - Il y a 3 connectés