Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : ÉCHANGISME PREMIER


Histoire2Cul.com > Jeune

ÉCHANGISME PREMIER :


Notre première expérience échangiste a été une catastrophe. Déjà, il faut convenir d'une date, se mettre d'accord pour un rendez-vous, fixer des détails. Nous étions passé par Minitel comme le font beaucoup de couples mais moi, je ne peux pas dire si tel jour et à telle heure, j'aurais envie de m'envoyer en l'air. Enfin, quand on s'attend à retrouver un beau mâle athlétique et qu'on trouve, à la place, un petit bonhomme rondouillard, à moitié chauve, chaussé de charentaises, il y a de quoi vous couper l'envie de faire des folies. J'exagère un peu mais c'était pratiquement ça. Et je ne vous parle pas de la déception de mon mari quand il a découvert sa future partenaire à qui il ne manquait que les bigoudis sur la tête et son canevas sur les genoux. Tout cela s'est terminé, après nous être poliment excusé, par un fou-rire dans les escaliers de ce couple.


Cette décision de vivre une expérience échangiste avait été prise d'un commun accord entre Gilles, mon mari, et moi. Un fantasme que nous voulions réaliser, rien de plus. Moi, j'étais poussée par la curiosité de vivre quelque chose d'insolite et de nouveau, de tenter une aventure sexuelle originale. Malgré la déception de notre rencontre avec la famille "Bidochon", nous avons quand même voulu tenter une autre expérience. Cette fois, en prenant plus de renseignements sur nos futurs partenaires. Nous sommes encore passés par Minitel. Les Hautes-Alpes, où nous vivions à l'époque, n'étaient pas réputées pour être un des hauts lieux de l'échangisme qui voyait fleurir, chaque année, club privés et boîtes échangistes. Le fait d'être professeurs, Gilles et moi, nous obligeait, également, à beaucoup de discrétion.


Nous nous sommes donc remis à pianoter et à lire les annonces de couples recherchant d'autres couples. Un soir, l'une d'elles a retenu plus particulièrement notre attention. Agnès et Éric habitaient Briançon, ce qui n'était pas très loin de chez nous. Une description sommaire indiquait qu'Agnès était blonde, les yeux bleus, jolie, âgée de 27 ans, coquine, bisexuelle. Ses mensurations faisaient part d'un alléchant tour de poitrine de 95 C. Sur ce plan-là, mon mari est un peu frustré avec moi, mes seins sont très menus. Pour Eric, c'était plus bref. Quelque chose comme : grand, brun, viril, 31 ans. La fin de leur annonce précisait leur recherche : une relation de qualité et très libertine, sans tabou, avec un couple partageant les mêmes désirs.


Dans un premier temps, nous avons répondu à leur annonce en nous décrivant à notre tour et leur donnant quelques renseignements sur ce que nous souhaitions. Cela a duré une quinzaine de jours durant lesquels nous avons établi une correspondance qui nous a permis d'en apprendre un peu plus sur eux. Puis, nous sommes passés par Internet pour échanger des photos. Agnès nue avec ses seins superbes et sa fente lisse, Eric avec son beau sexe en érection... Cette fois, nous tenions le bon couple et nous étions prêts à faire leur connaissance. C'était, il y a cinq ans, mais je m'en souviens encore très bien. J'avais choisi une jolie robe noire et moulante pour les rencontrer. Par-dessous, un ensemble porte-jarretelles, culotte et soutien-gorge en dentelle noire.


Briançon n'était qu'à une demi-heure de voiture de chez nous. Bizarrement, j'étais encore plus anxieuse que lors de notre première tentative. Agnès et Eric nous ont reçu avec chaleur et sympathie. Elle, c'était une fille superbe. Elle portait une jupe très courte qui laissait entrevoir facilement sa culotte blanche. Eric me plaisait et lorsque je me suis retrouvée dans ses bras, j'ai juste ressenti un peu de gêne mais déjà, une forte excitation. Au lieu de nous isoler par couple, dans des chambres séparées, nous sommes restés dans le salon. Eric m'a caressée et déshabillée. C'était un homme doux, délicat. Il s'est longuement attardé sur mes seins, chose que j'adore. Ce n'est pas parce qu'ils sont petits qu'ils sont insensibles aux caresses, bien au contraire. Eric les a léchés, mordillant et suçant mes pointes. Gilles et Agnès étaient installés sur un autre canapé, juste en face de nous. Je n'étais pas du tout jalouse de voir mon mari en compagnie d'une autre femme. J'étais amusée et en même temps très excitée par cette situation nouvelle.


Agnès, n'avait pas perdu de temps et suçait déjà Gilles, la tête plongée entre ses cuisses. Eric a retiré ma culotte et posé ses doigts sur ma chatte. J'étais trempée et je me suis mise à gémir pendant ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Magali le 23 Novembre 2013 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
COURS D'ÉTÉ AVEC MADEMOISELLE NICOLS 2
Mademoiselle Nicols, me fixant droit dans les yeux, me dit alors : - Je vous en supplie, baisez-moi ! Ça fait deux semaines que ça dure, je n'en peux plus ! ... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Bitegrosse ajoutée le 09/12/2013

Histoire de sexe précédente :
AMOUR PAR INTERNET - À L'HÔTEL
J'ai fermé les yeux, je me suis adossé au mur et j'ai senti ses lèvres autour de mon sexe. C'était chaud, c'était doux. Inutile de dire que je bandais déjà comm... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Mike ajoutée le 17/11/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales