Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : ÉJACULATION PUISSANTE À LA PLAGE


Histoire2Cul.com > Exhib

ÉJACULATION PUISSANTE À LA PLAGE :


Comme chaque après-midi d'été, je partais me baigner sur une de mes plages préférées de Vendée. Pour une fois, la mer était calme. Plutôt que de nager bêtement, je préférais aller là où les personnes n'allaient guère, à la limite de ne plus avoir pied. Là, j'ôtais mon boxer de bain, sentant mon sexe déjà raide d'excitation à l'idée des sensations de nager à poil complètement . J'étais ainsi très excité de sentir l'eau fraîche sur mon sexe, mes couilles et mes fesses. Je me caressais doucement la queue, la prenant entre mes mains et jouant délicatement avec pour la faire gonfler. J'aime éperdument ma grosse queue, que je trouve belle et qui m'apporte tant de joie de vivre. Levant la tête pour voir si personne ne s'approchait et risquait de découvrir mes petits jeux intimes, je vis soudain une réelle bombe de 24 ans, environ, entrer dans l'eau avec ses beaux seins à l'air. Ceux-ci avaient un galbe parfait. Elle passait de l'eau dessus pour se mouiller le corps, les faisant ainsi raidir en un instant. Elle avait la chair de poule, rafraîchie par l'eau bien froide de l'Atlantique. Les pointes de ses seins dardaient comme des pics, tout comme ma queue qui bandait à mort à la vue de cette jolie et sexy femme. Ne pouvant résister, je commençai à me masturber, ayant terriblement envie de jouir en restant hypnotisé devant cette fille aux si beaux seins. Elle
rentrait de plus en plus dans l'eau, se rapprochant ainsi de moi. Mais ses seins restaient en dehors de l'eau, et ce, pour mon plus grand plaisir. Je remuai ma main sur le manche épais de ma bite, faisant glisser la peau sur mon gland prêt à éclater, histoire d'accroître ma jouissance. Je gémissais de temps à autre, l'excitation et le plaisir étant trop grands pour être contenus. Ses seins nus me donnaient envie d'éjaculer tout mon foutre dans l'eau. Je sentais l'orgasme approcher à grands pas, et pourtant je ne ralentissais pas pour profiter de ce moment d'intense jouissance. Il fallait absolument que je jouisse en ayant la vue sur cette magnifique paire de nibards.


J'étais excité comme jamais je ne l'avais été jusqu'à présent. L'effet de l'eau froide qui tanguait contre mon corps
m'excitait plus que tout. Soudain, je sentis mon sperme remonter ma queue à travers de violents spasmes. Et là, j'éjaculai en lâchant un gémissement non contenu, grimaçant de plaisir. Je baissai alors la tête pour regarder mon sperme blanc se déverser dans l'eau, giclant par de puissants et copieux jets. Je continuais de me masturber tout en me vidant les couilles pour intensifier plus encore ma jouissance. Je levai de nouveau la tête pour mater les seins de cette belle salope et la simple
vue de ces derniers provoqua chez moi un second orgasme, plus puissant et dévastateur encore ! Je n'avais jamais connu telle sensation. Je lâchai un petit cri non retenu de jouissance, telle une pucelle. Ma bite avait à peine fini de décharger ma première éjaculation, qu'elle était de nouveau prise de violentes contractions. Elle se mit à gicler avec encore plus de puissance de nouveaux jets de sperme. Je n'en pouvais plus, mon coeur battant à mille à l'heure. Lorsque le regard de cette
garce se posa sur moi, je redoublai d'excitation et j’avais envie de me vider dans un sexe mais c’était déjà trop tard. Ayant fini de décharger et de me vider les couilles dans l'eau, je vis les nombreux filets de sperme blanc se suivre dans l'eau. Je remis alors mon boxer pour tenter de me calmer. Attendant
quelques minutes pour reprendre mes esprits, je sortis de l'eau pour aller m'allonger. Ma bite, quant à elle, n'avait pas dégonflé. Mon boxer trempé moulait parfaitement mon membre encore raide d'excitation. Les femmes me regardaient avec de drôles d'yeux lorsque je passais à côté d'elles. Moi, j'étais fier de mon sexe encore bien dur et qui me semblait magnifique. Je frôlai alors exprès la salope aux seins nus, qui remarqua mon état d'excitation. Elle fit une sale tête, comme si elle était énervée d'être l'objet de l'excitation de tous ces hommes de la plage ou presque. Je faisais exprès, en retournant à ma serviette, de passer à côté des plus belles femmes, les quelles contemplaient mon sexe encore gonflé sous mon boxer humide et bien moulant. Après, je me rends dans ma chambre en vitesse pour me branler encore...


Ce que j'aime avant tout, c'est que ma bite soit bien grosse. Pour cela, je m'entraîne, tout simplement ! Je me masturbe
délicatement pendant des heures,...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Bitegrosse le 14 Décembre 2009 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
LA BELLE ALLEMANDE
Cet après-midi là, j'étais au bord de l'eau, assis les jambes allongées pour que les vagues me fouettent agréablement. Je voyais passer de jolies fesses bien r... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Nico ajoutée le 29/12/2009

Histoire de sexe précédente :
L’INFIRMIÈRE
Comme tu le sais, je suis infirmière dans un hôpital, je te dirai pas lequel... Le règlement nous impose le port d'une blouse. La mienne est toujours impeccabl... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de L’aventurière ajoutée le 07/12/2009


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales