Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : BLACK ET BLANC...


Histoire2Cul.com > Voyeur

BLACK ET BLANC... :


Depuis quelques temps mon mari voulait me voir baiser devant lui avec un black. J'y étais fortement opposée, par principe, autant avec un blanc qu'avec un black. Mais mon mari ramena un homme à la maison. Ma surprise fut grande, car mon mari ne m'avait pas menti et c'est bien un noir qui arriva !!! Jusqu'au dernier moment, j'ai cru à une blague de mon mari !! Hé non ! On dit qu'un noir est super bien membré. Celui-là, bof, je dirais même très ordinaire, pas de quoi envoyer un télégramme à sa grand-mère !! Il devait être un pote de BOB MARLEY car il était musicien avec de jolies tresses. Ce fut une première expérience très, très ordinaire. Pas de quoi fouetter une chatte !


Aujourd'hui je vis ma seconde expérience. Elle sera beaucoup plus intéressante, je dirais même très intéressante !! Une fois dans la chambre, j'ai droit à un jeu extraordinaire de mains. Ça, j'adore particulièrement ! Avoir six mains qui courent sur mon corps est une sensation sublime, cela me fait frémir et quel préliminaires agréables... J'aurais voulu que ce moment dure longtemps, très longtemps. Mais... Entre deux caresses, ils me déshabillent, doucement, presque avec tendresse, les vêtements glissent avec légèreté sur mon corps. Il est vrai que nous sommes tombés sur deux individus très corrects, cela rassure et met en confiance.


Robe, slip, soutien-gorge, tout cela traînent par terre, nous sommes tous nus, les mains se mêlent sur mes seins, mon intimité ruisselante, déjà offerte, les baisers vont bon train. Le noir, Saliou, semble beaucoup plus hardi que son pote. Saliou prend donc un peu les directives avec l'accord de mon mari. Saliou, est le premier à se glisser sur moi en m'écartant les cuisses, à genoux, son énorme sexe érigé et agressif devant ma chatte palpitante, qu'il pénètre doucement. Comme il se sait gros, il va avec prudence, puis, me sentant réceptive, il prend confiance, se glisse complètement en moi d'un long coup de reins et accélère le mouvement, me possédant à fond, me travaillant, me bourrant de longues minutes. Je sens sa queue me remonter jusqu'à la gorge si l'on peut dire !! C'est vrai que c'est bien agréable, dire le contraire serait un peu hypocrite !! Je suis son jouet, il inonde enfin de jets généreux mon utérus, dans lequel je sens la chaleur de sa semence.


De mains en mains, je passe dessus, dessous, je les suce, j'ai tellement chaud ! Mon mari prend quelques photos, avec l'accord des protagonistes bien sûr. Tous les trois me possèdent, je suis leur poupée vivante, je n'ai jamais eu autant de queues de ma vie, aussi belles, aussi grosses, aussi vigoureuses. Elles me fouillent longuement. La jouissance arrive, c'est un pied formidable... Et quel pied !!! Je hurle mon plaisir d'être ainsi livrée, esclave consentante, aux assauts lubriques des deux blacks.


À un moment, Saliou et son ami me prennent ensemble, Saliou dans le con, son pote dans le cul, là c'est l'explosion ! Je me sens clouée sur place, je suis incapable de réagir tellement tous mes sens sont bouleversés, chavirés. C'est difficile à expliquer, mais les sensations intenses me vident aussi bien qu'elles me remplissent d'un tel bonheur.... Je sors de cette étreinte totalement abasourdie, suante, dégoulinante de foutre. Nous recommençons, dès que les deux blacks sont prêts et en expriment le désir car, une queue pour moi, cela ne se refuse jamais... Donc, hop ! Une nouvelle séance... À la longue, je ne sais plus qui me prend, ni par où il me prend, je suis une poupée de chiffon qui gémit au moindre coup de queue. Tard dans la nuit, avec mon mari, nous décidons de quitter nos joyeux athlètes, recordman de la baise !! Je suis éreintée mais très satisfaite de cette rencontre. Pendant le voyage retour, je m'assoupis. Une fois au lit tous les deux, mon mari et moi, nous faisons l'amour avec délectation. J'ai le fond du con comme endolori, comme un bleu, tellement les coups de boutoirs de mes joyeux drilles, furent bons, fréquents et délicieux, Yann se régale à son tour dans ce con élargit, béant, il a une queue raide et dure d'excitation. Il me tringle, me couvrant de compliments pour mes exploits de tout à l'heure, me dit qu'il m'aime quand je suis comme ça, que je suis une vraie salope, il m'encule, se régale à fond !


Vu notre bonne entente, Yann a ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Nanie le 05 Aout 2011 dans Voyeur.


Histoire de cul suivante :
L'ANIMAL FABULEUX
L'histoire se passe dans une petite association privée de village. Cette association est réputée pour ses recherches sur la faune. Tous les habitants se connais... Lire la suite ...

Voyeur - Histoire de Missabiboun ajoutée le 19/11/2011

Histoire de sexe précédente :
JACQUELINE
Je lui remplis son verre de vin avec un bon petit rosé de Provence que nous adorons tous les deux et nous poursuivons notre petite discussion... - Nous devrio... Lire la suite ...

Voyeur - Histoire de Le Polisson ajoutée le 05/07/2011


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales