Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : BROCHETTES & BBQ


Histoire2Cul.com > Jeune

BROCHETTES & BBQ :


Les cinq mecs s'étaient tous rassemblés autour de la piscine. Olivier, l'hôte, s'occupait des grillades tandis que Simon, Abdoul, Alexandre et Hugo causaient de tout et de rien, un verre à la main. Une musique rock jaillissait des fenêtres, le vin et la bière coulaient à flots, les rires fusaient de toute part. Simon riait beaucoup, moins en raison de l'alcool que de l'attitude franchement paillarde dont Hugo faisait preuve à chacun de leur barbecue. Les blagues coquines, les allusions cochonnes et les clins d'œil avenants étaient toujours l'œuvre d'Hugo, ce satyre étant dénué de toute convenance lorsqu'il s'agissait de soirée "arrosée". Si c'était bien plus souvent Olivier qui faisait office d'hôte pour ces soirées et qui faisait couler toute sorte de liquide enivrant dans les verres tendus, c'était toujours Hugo qui s'arrangeait pour arroser la soirée d'une toute autre manière. C'est aussi lui, qui ce soir-là, porta un toast à leur vieille amitié :

- À nous cinq, à notre amitié... hum... musclée ! affirma-t-il bruyamment avant de mimer une fellation à l'aide de sa main et de sa bouche.

Évidemment, ce gaillard lubrique n'avait pu se résoudre à accomplir son toast dans les règles de l'art. Cette déclaration fut accueillit froidement par Alexandre que ce type de blague ne faisait pas rire mais les trois autres s'esclaffèrent à gorge déployée car la quantité de vin et de bière qu'ils avaient cuvée depuis l'après-midi commençait à faire son effet. Alexandre était le seul à avoir gardé la tête froide car il était bien trop occupé par la préparation du dîner pour se permettre de s'asseoir et de prendre un verre. Les blancs de poulet marinés et les autres viandes furent servies alors que le disque enflammé venait tout juste de disparaître derrière l'horizon.


Avant d'entamer le repas, Olivier alluma des lanternes chinoises suspendues tout autour de son jardin. Un petit plan d'eau, où grouillaient des poissons moustachus et où une mini chute s'écoulait, s'alluma au même instant, transformant l'endroit en paradis tamisé. Avant de s'asseoir près de ses amis qui se repaissaient déjà de grillades et de crudités, Olivier alluma quelques bougies qui trônaient au centre de la table. Lorsqu'il prit enfin sa première bouchée, ses trois compagnons avaient déjà tout avalé mais ils veillaient encore à s'hydrater convenablement avec un bon vin rouge.


Hugo qui était passablement éméché se leva et disparut à l'intérieur en titubant. Concluant qu'il serait malade, tous le suivirent jusqu'aux toilettes où il ne fit qu'uriner. Les quatre amis allaient faire demi-tour mais Hugo les interpella avant qu'ils n'aient atteint les escaliers :

- Hé les mecs, vous pouvez pas rester un peu et m'aider avec ce truc avant que j'en mette partout ?

Il venait de désigner sa queue avec un air parfaitement malicieux. Simon, qui était habitué à ce type de revirement, s'approcha en conservant son air détaché habituel et dressa deux doigts devant les yeux de son copain bourré. Et sur le ton de la condescendante, il lui demanda le nombre de doigt qu'il voyait. Sa tête dodelinait vachement mais en se concentrant il réussit à compter correctement. Simon n'avait aucunement l'intention de tenir le manche de son ami pendant qu'il se soulageait la vessie mais Hugo avait déjà pris sa main dans la sienne pour la déposer sur son pénis. Hugo imprima un mouvement de va-et-vient à la main de Simon qui soupira longuement en fermant les yeux.


Ce dernier ne fut guère surpris de s'être encore fait prendre dans une embuscade par ce coquin notoire et se laissa faire gentiment. La queue de Hugo prenait de l'ampleur et Simon s'adossa au mur, accroupi, pour sucer. L'audacieux blond s'avança vers lui, mais il se contenta de caresser ses lèvres avec la torpille qu'il tenait fermement à la main. Simon ouvrit la bouche pour tenter d'attraper sa tige mais Hugo s'amusait à parcourir son visage et à titiller ses lèvres avec son gland. Simon dut prendre les fesses d'Hugo à deux mains pour l'attirer à lui et se faire pénétrer la bouche en profondeur.


Tandis qu'il pompait de toute ses forces ce membre d'une largeur considérable, Hugo retira sa chemise et celle de Simon. Ces deux lascars étaient si concentrés dans leur juteuse besogne qu'ils ne remarquèrent la présence de leurs amis que lorsque leurs gémissements en provenance des escaliers parvinrent jusqu'à eux. Simon put voir les jambes nues d'Abdoul bien écartées, en haut des marches, et il put aussi mater la bouche d'Alexandre lui lécher le fion tandis que la langue ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Angelo Loro le 11 Mai 2012 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
RAPHAËL, MON POTE
Je m'étais toujours dit que le jour où je passerais enfin à l'acte, je raconterais cette aventure. Je suis branché mecs et branché cul depuis toujours mais bon... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Le douanier ajoutée le 25/05/2012

Histoire de sexe précédente :
DANS UN HARAS
Je m'appelle Samy, j'ai 28 ans. Mon père est jamaïcain, ma mère est française. Je suis né à Kingston et ce n'est qu'à l'âge de 6 ans que mes parents sont venus ... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Joseph Hash ajoutée le 18/05/2012


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2021 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales