Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : BUKKAKE EN AMÉRIQUE


Histoire2Cul.com > Exhib

BUKKAKE EN AMÉRIQUE :


J'avais à peine 30 ans et je croyais avoir tout fait, tout vu, tout touché, tout ressenti. Les traditions sexuelles de tous les pays, anciennes ou modernes, n'avaient plus de secrets pour moi. J'ai assisté à des peep shows en Grande-Bretagne, j'ai visité plusieurs bordels en Belgique, j'ai participé à des orgies slovaques et j'ai pris part à des bukkakes japonais et même à des gokkun, j'ai connu les saunas mixtes de Montréal, j'ai fait les clubs échangistes de beaucoup de pays afin de goûter à toutes les femmes, j'ai arpenté nombre de plages nudistes dans le pays de la Loire et ce n'est pas tout, j'ai pu choisir une putain de luxe dans les fameuses vitrines d'Amsterdam. Jusqu'à ce que je me paie un petit voyage aux États-Unis et que je vois de mes propres yeux les traditions sexuelles de ses habitants, je croyais vraiment avoir tout vu...


J'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Éloah, je suis grand et mince, j'ai les cheveux courts et bruns et mes yeux sont d'un noir ténébreux. J'ai grandi à Madrid, j'ai vécu mon adolescence à Venise et j'habite maintenant la Suisse, le paradis sur terre !


Côté exotisme, j'ai toujours pensé que l'Amérique n'arrivait pas à la cheville de l'Orient avec son architecture unique et ses toutes petites femmes, de l'Inde avec ses villes fascinantes et ses bayadères et de l'Arabie avec ses déserts arides et ses oasis de rêve... Même la Russie glaciale et inhospitalière me semblait plus intéressante à visiter, les femmes de l'Est étant toutes des cochonnes très chaudes, toujours partantes pour se faire réchauffer par un mâle. De plus, la plupart des Américaines ne m'inspiraient aucun exotisme pour ne pas dire, d'intérêt. Je me trompais sur toute la ligne, cependant. Pour être honnête, jamais je n'aurais pu m'imaginer qu'en réalité, les Américaines sont les reines de la perversion et les Américains, des hommes vachement veinards !


Je n'avais pas encore débarqué de l'avion que je pouvais déjà voir la diversité culturelle qui prévaut aux États-Unis. C'était un peu comme me retrouver dans tous les pays du monde simultanément. Et il faut dire que la plupart des Américaines ne ressemblent pas à des prostitués de trottoir ou pour être plus "politiquement correct", à des pin-up... Elles avaient toutes de la classe et un giga talent pour se mettre en valeur. Et ça, ça me plaisait !


Quelle ne fut pas ma surprise, cependant, d'avoir droit à une pipe presque aussitôt sorti de l'avion ! Apprenez cette technique, les mecs, elle est vachement amusante et très efficace : j'entre dans les toilettes des femmes, mon cellulaire collé contre l'oreille, alors que je suis (ou semble être) en grande conversation téléphonique. Au fond je ne parle à personne. J'attends que quelques vieilles tantes outrées disparaissent et qu'une belle poulette sorte d'un cabinet. C'est là que la conversation doit tourner au vinaigre et que mon regard signale de la détresse typiquement mâle. À ce moment-là, je fonds en larmes et je fais comme si on m'avait raccroché la ligne au nez. Comme je m'y attends, ma proie me prend en pitié, je l'invite à un bar où nous faisons connaissance. Et hop, une main sur la cuisse, le clé de l'hôtel dans l'autre et le résultat : une bonne pipe où je gicle sur sa belle tronche.


Je sors tout juste de l'aéroport que l'Amérique a déjà récolté trois points. Immédiatement après l'avoir ensevelie sous ma semence, je laissai cette belle donzelle à son hôtel et je montai tout de suite dans un taxi pour rejoindre l'hôtel où j'avais moi-même réservé. Je ne voulais pas perdre une seconde avant d'explorer plus profondément la féminité occidentale. Ce bref aperçu me donnait déjà la trique et qui plus est, cette gaule ne voulait plus me quitter.


Pour n'avoir vu qu'une toute petite parcelle de ce pays, je peux déjà vous dire que c'est un endroit parmi les plus sexuels de la terre. La quantité de sex-shops, de cabarets coquins, de peep-shows et de ruelles sombres où clients et prostituées forment des ombres inquiétantes est substantielle. Même les gens dégagent quelques chose de vraiment vicieux...


Les jours suivants mon arrivée en sol américain, j'eus finalement vent que se tiendrait, en Californie, un gros événement pornographique. Une vaste campagne publicitaire sur le web invitait tous les Américains au plus grand bukkake jamais organisé sur cette terre. Une seule vedette serait au programme, Stella, une Américaine typique : cheveux blonds très pâles, gros ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Angelo Loro le 18 Avril 2015 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
UNE FOLLE DE SEXE
Je m'appelle Xavier et j'ai 25 ans. J'ai longuement hésité avant de vous écrire mais ce qu'il m'arrive, actuellement, est en train de se transformer en obsessio... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Xavier ajoutée le 23/04/2015

Histoire de sexe précédente :
COÏT ET AMOUR FOU
Je me suis souvent demandé ce qui pouvait pousser les gens à écrire le récit de leurs aventures sexuelles. Le désir de s'exhiber devant les lecteurs ? L'envie d... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Coco Canelle ajoutée le 16/04/2015


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales