Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : CARINE, L'AS SUCEUSE


Histoire2Cul.com > Exhib

CARINE, L'AS SUCEUSE :


Voici l'histoire d'une rencontre que j'ai eu avec une femme aux goûts très particuliers. C'est arrivé il y a trois mois. J'ai rencontré Carine la première fois au cinéma où elle travaille comme hôtesse d'accueil. Je l'ai trouvé tout de suite sublime : 25 ans, 1m70, brune, les cheveux coupés très courts, des yeux gris/verts, une cambrure superbe qui met en valeur ses petites fesses rondes et sa poitrine merveilleuse que j'estime à 90C. Bref, tout ce qu'il faut là où il le faut pour qu'un homme soit tout de suite attiré vers elle. Je passe donc à la caisse pour prendre mon billet d'entrée et me dirige vers
elle pour qu'elle me conduise à une place encore libre.


Il faut dire que la salle est presque comble et que Carine dirige, avec d'autres collègues, les derniers spectateurs vers les places vacantes. Elle m'accueille avec un large sourire qui me fait tout de suite craquer, quelle bouche charmante ! Carine a des lèvres pulpeuses mais pas trop grosses qui sont comme une promesse de paradis. Intérieurement, je me dis que ce doit être terriblement bon de se faire sucer par cette bouche si belle. Elle doit se rendre compte de l'effet qu'elle a sur moi car son regard change un peu pour devenir plus coquin que l'accueil commercial de tout à l'heure. Elle me frôle pour me précéder et je sens que le contact électrique entre deux personnes attirées l'une vers l'autre se produit. Je la suis en ne quittant pas des yeux sa petite jupe noire qui bouge de façon excitante à chacun de ses pas. Arrivés au rang qu'elle me réserve, elle se retourne vivement et se rend compte de ce que je suis en train de regarder. Un nouveau sourire de feu me fait comprendre qu'elle n'est pas dupe. Elle me propose de m'asseoir au bord de la rangée, laissant ainsi une place de libre entre moi et la personne assise à côté. Sur le moment, je ne réalise pas que ceci est calculé. En effet, le noir se fait et le film commence. Peu de temps après, je sens une personne arriver à mon niveau et s'excuser pour venir s'installer à côté de moi. Ce n'est qu'au moment où elle passe devant moi que je l'identifie : c'est elle ! Elle est venue me rejoindre, je suis terriblement heureux de cette action car je sais que c'est plus qu'une coïncidence et que ma soirée ne se terminera pas à la fin du film.


À peine est-elle installée qu'une de ses mains se pose sur ma cuisse et remonte jusqu'à mon sexe qui, bien entendu, est gonflé à bloc par l'excitation. Elle commence un massage appuyé de ma queue alors qu'à mon tour je dépose une main sur sa cuisse. Je remonte sous la jupe et ne rencontre aucun tissu. Elle a dû aller retirer sa culotte avant de me rejoindre ou bien elle n'en met jamais, mais toujours est-il que je ne rencontre que son sexe déjà humide. Je me mets alors à caresser son clitoris tout gonflé de désir. Une pression plus forte sur mon sexe m'indique qu'elle apprécie ma caresse. Je la sens onduler sous ma main mais de manière discrète afin de ne pas éveiller l'attention de nos voisins. Je lui enfonce le majeur dans sa chatte trempée, celle-ci se resserre autour de mon doigt et je sens les spasmes de plaisir traverser ma partenaire. Elle jouit, j'en suis certain, ses coups de reins saccadés, sa respiration légèrement irrégulière et surtout le liquide qui s'échappe avec abondance de sa chatte le prouvent. Elle retire ma main et approche son visage du mien pour me dire de l'attendre devant le ciné quand tout le monde sera sorti et que je ne le regretterai pas. Elle accentue le sens de cette phrase par une pression sur ma queue prête à exploser. Puis quitte sa place pour préparer la sortie des spectateurs. La fin du film arrive, la lumière se fait et tout le monde quitte sa place en direction des sorties. Comme convenu, je l'attends devant le ciné et quinze minutes plus tard les lumières du ciné s'éteignent, la fermeture approche. Les employés sortent, Carine est parmi eux. Elle me voit et quitte ses collègues pour venir me voir. Elle m'embrasse sur la bouche en enfonçant sa langue et me dit :

- Moi c'est Carine. On va chez moi ?

Waou, quel début, ça promet ! Je lui ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par HardButeur le 27 Juin 2013 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
DERNIÈRE SOIRÉE
Ce vendredi 1er août, leurs vacances dans ce petit village du Midi étaient terminées. Ils avaient déjà rendu les clefs à la propriétaire quand ils ont été invit... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Jackie ajoutée le 17/08/2013

Histoire de sexe précédente :
LE COUPLE DU CINÉ PORNO
Salut à tous, je m'appelle Arno et je vis dans la petite ville de Grenoble, près des montagnes. J'ai découvert, il y a un peu plus de deux mois, que j'étais bis... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Arno ajoutée le 21/06/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales