Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : COIFFEUR POUR HOMMES


Histoire2Cul.com > Jeune

COIFFEUR POUR HOMMES :


Salut à tous mes copains Gay ! Je m'appelle Jean-François, j'ai 28 ans et j'habite la jolie ville de Tours, en Indre et Loire, où j'exerce le métier de coiffeur. Coiffeur pour hommes mais aussi pour dames. J'ai, paraît-il, un très bon coup de ciseaux. Je suis assez demandé par certaines bourgeoises de cette ville et comme je suis plutôt mignon, j'ai même eu droit, plusieurs fois, aux avances plus que précises de femmes, souvent mariées, en quête d'aventures. Je suis brun, 1 mètre 81 pour 70 kilos avec un visage aux traits fins et de grands yeux noirs.


Mais moi, les femmes, c'est pas du tout mon truc. Je préfère avoir sur mon fauteuil, un beau mâle bien bâti. Côté baise, j'aime tout. Je prends autant de plaisir à sucer une belle queue qu'à faire pomper la mienne. J'encule et je me fais enculer. J'aime les hommes qui peuvent se montrer à la fois virils et sensuels. Bien sûr, il m'arrive de "tirer un coup" à la sauvette, pour me vider les couilles mais quand je peux prendre mon temps avec mon partenaire, c'est encore ce que je préfère et de loin...


Mon métier, c'est pour moi plus qu'une passion. Je suis une sorte de fétichiste des cheveux. Le poil m'attire et me rend fou, quelque soit sa forme. J'aime par-dessus tout passer et repasser mes doigts dans la chevelure d'un homme qui me plaît, masser cette toison soyeuse, y faire mousser le shampooing, laver et rincer à grands jets tièdes sans cesser de tripoter ce poil qui s'offre à mes caresses discrètes. Mon plaisir est intense et quand à l'aide de mes ciseaux, je trouve une coupe qui est en accord avec son physique, son visage mais aussi, sa personnalité, je suis récompensé. Il m'est arrivé de me mettre à bander en plein boulot pour un mec alors que je m'occupais de lui. C'est ce qui s'est passé avec Julien, un garçon de 26 ans. J'ai carrément flashé sur ce joli petit minet en le voyant entrer dans le salon : grand, super bien foutu, un visage d'ange avec de longs cheveux bouclés aussi blonds que ceux d'un bébé. J'ai dû accélérer la coupe que j'étais en train de faire pour être sûr de l'avoir sur mon fauteuil. Ses cheveux étaient doux et soyeux, fins mais agréables à coiffer. Ses petites boucles blondes le rendaient irrésistible à mes yeux. C'est moi qui lui ai suggéré de ne pas trop les couper mais de juste leur redonner une forme.


Si j'avais pu, je serais resté des heures avec lui. Mon seul désir était qu'il soit totalement satisfait de mes soins. J'ai fait durer le plaisir du shampooing en lui octroyant un long massage du cuir chevelu, sous prétexte de le relaxer. Certains sont très sensibles à ces formes de caresses. En plus de beau, il était sympa ! Il m'a dit son nom : Julien. Adorable ! J'avais de plus en plus de difficulté à cacher le trouble qu'il faisait naître en moi. Mais j'avais l'impression que je ne le laissais pas indiffèrent tout de même. Je n'ai pas pu le draguer ouvertement ni lui faire la moindre proposition directe, parce que la patronne était juste à côté et qu'elle a horreur de ça. Je lui ai juste lancé un regard très appuyé au moment où il quittait le salon.


J'ai pensé à mon adorable blondinet et à ses boucles, tout l'après-midi et je fus délicieusement surpris de le voir, attablé seul à la terrasse du bar qui jouxte le salon, ma journée de travail terminée. J'étais sûr qu'il m'attendait et je ne me suis pas trompé. Nous avons pris un verre ensemble. Je me sentais assez fier de ma coupe. Je m'étais contenté d'égaliser ses longs cheveux bouclés qui retombaient dans son cou et de rafraîchir légèrement la mèche au niveau du front. Une demi-heure après, Julien me suivait chez moi. Nous sommes passés directement dans ma chambre et là, j'ai découvert un mec superbe, ni frêle, ni trop musclé avec une poitrine assez velue et une jolie queue qui s'érigeait au milieu d'un pubis blond frisé. Il avait un cul superbe. Son corps et ses fesses étaient bien bronzés. Nous étions fin août et comme moi, il devait pratiquer le naturisme quand il allait sur une plage.


Nous nous sommes longuement caressés et embrassés. Sa peau était douce. J'ai pris plaisir à passer et repasser un long moment mes doigts dans ses cheveux fins, ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Joseph Hash le 28 Avril 2013 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
FLORIAN LE TIMIDE
Salut à tous mes potes de Strasbourg et à tous mes copains homo d'Alsace. Je m'appelle Eric, j'ai 34 ans, je bosse dans un cabinet d'architecture. Ça va faire d... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Éric B. ajoutée le 05/05/2013

Histoire de sexe précédente :
SOUVENIRS D'ÉTÉ
Je suis encore très troublé par ce qui m'est arrivé cet été et c'est pour cette raison que j'ai eu envie de me confier à lettre Gay. J'ai 19 ans, j'en aurai 20... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Thomas K. ajoutée le 21/04/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales