Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : DÉLIRE DE SPERME


Histoire2Cul.com > Sextoy

DÉLIRE DE FOUTRE :


Tout a commencé devant mon Minitel, un soir de semaine. C'est un moyen que j'utilise régulièrement quand je recherche des rencontres rapides ou lorsque je n'ai pas envie de sortir pour aller draguer. En plus, je suis très excité par le fait de ne pratiquement rien savoir de mon partenaire, ni de son physique au moment où je lui ouvre la porte, mis à part les mensurations qu'il m'a données. Il y a parfois des déceptions mais aussi, de très agréables surprises. Bref, j'étais en chaleur ce soir-là et j'avais pris l'un de mes pseudos habituels et favoris : "passif vcx 27 ans". J'étais nu devant mon clavier, la queue déjà raide et de sérieuses démangeaisons très révélatrices de mon état, entre les fesses. Il me fallait un étalon, une bonne queue à pomper avant de la recevoir dans le cul.


J'ai cherché tous les mecs habitant le département du Maine-et-Loire. Ils n'étaient pas très nombreux et ceux qui étaient présents ne correspondaient pas à ce que je recherchais. J'ai attendu plus d'une heure jusqu'à ce que je découvre le pseudo : "Deux mecs 49". Je les branche immédiatement. Une chance pour moi, ils sont d'Angers et me précisent, dès leur premier message qu'ils sont à la recherche d'une bonne salope sans tabou pour leur vider les couilles. Visiblement, ça colle entre nous. Ils veulent un mec pas coincé pour une baise sans prise de tête et dans une ambiance cool et décontractée. Ils ont deux grosses paires de burnes à purger et je ne demande pas mieux que de m'en occuper. Au fil des messages, j'apprends qu'ils ont la quarantaine, qu'ils sont tous les deux actifs, virils, très vicieux et bien membrés. On m'annonce une bite de 19 cm et une autre de 18 cm, très épaisse avec le gland large et circoncis. Je suis déjà hors de moi. Deux types, un pour chaque trou, j'adore. L'un s'appelle Didier, l'autre Francis. Ce dernier se décrit comme moustachu, très poilu, pas très grand avec un peu de ventre et hyper vicelard.


Je leurs réponds que je suis prêt à tout, docile et même soumis avec des beaux mâles très dominateurs. Avec moi, ils pourront tout faire, vraiment tout… Je n'arrête pas de m'agiter sur mon siège tellement je suis excité. J'ai la bite raide comme un piquet et le cul qui me brûle ; mon trou en feu me réclame avec de plus en plus d'insistance une bonne pine enculeuse. Ces deux machos m'ont mis dans tous mes états et je leur donne mon numéro de téléphone. C'est Francis qui me parle. Il a une jolie voix grave et d'emblée, il me demande si je suis une bonne pute au pieu, si je me sens capable de satisfaire deux mecs. Deux, trois, quatre… Je suis dans un tel état que mon trou du cul se ferait sauter à la chaîne par tout un régiment. Puis Francis ajoute :

- T'as un gode ? Ça nous plairait que tu l'ai déjà dans le cul quand on arrivera chez toi.

Je suis prêt à tout accepter. On monte un scénario. Tous les deux veulent me découvrir à quatre pattes sur mon lit, en train de me bourrer le fion avec mon gode. Ils ont envie d'un plan direct. Pas de bla-bla-bla autour d'un pot mais de la bonne baise sans perdre de temps. On vient, on t'enfile et on se tire… Sans plus ! C'est tout à fait ce dont j'ai envie. Je n'ai jamais reçu des types dans ce genre de situation mais je réponds OK. Je suis trop excité, trop en rut. Je leur refile mon adresse, leur explique comment arriver à mon studio et dès que je raccroche, je vais me préparer. Je commence par lubrifier ma pastille avec un peu de crème et, face au miroir de ma chambre, je me plante le gode. Ma rosette s'ouvre bien et avale sans aucune difficulté la grosse bite de latex. Le regard fixé sur le miroir et sur ma pastille dilatée, je me tronche pour bien m'ouvrir. Je suis fébrile, nerveux. J'ai chaud partout. Je sens déjà que ça va être super avec ces deux mecs. Tout est prévu. Je n'ai pas verrouillé ma porte, j'attends dans ma chambre et dès que j'entends sonner, je me place en levrette sur le lit, le gode à fond dans l'oignon et je crie d'entrer. J'entends leur pas, leur voix. Je les guide tout en me pistonnant la rosette avec un va-et-vient...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Joseph Hash le 24 Mai 2010 dans Sextoy.


Histoire de cul suivante :
VIBROMASSEUR POUR MASTURBATION
Par une belle soirée d'été, alors que nous terminions notre soirée en regardant un film légèrement érotique à la télé, mon épouse m'invite à la rejoindre rapide... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Martin B. ajoutée le 31/08/2010

Histoire de sexe précédente :
DANS LE LIT DE MA MEILLEURE AMIE
Je crois qu'entre Betty et moi, les rapports ont toujours été assez troubles. Mais bon ! De là à penser que je finirais un jour dans son lit. Et pour y faire d... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Mathilde ajoutée le 18/01/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales