Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : DANS UN HARAS


Histoire2Cul.com > Jeune

DANS UN HARAS :


Je m'appelle Samy, j'ai 28 ans. Mon père est jamaïcain, ma mère est française. Je suis né à Kingston et ce n'est qu'à l'âge de 6 ans que mes parents sont venus s'installer en France. Je suis donc métis et très jeune, j'ai pris conscience de mon homosexualité. Je suis passé à l'acte à l'âge de 18 ans avec un copain qui, comme moi, faisait partie d'une petite troupe parisienne de théâtre.


J'ai pu parler ouvertement de mes désirs sexuels avec ma mère. Elle est très libre d'esprit, très ouverte. Avec mon père, c'est différent... Je crois qu'il n'est pas capable de comprendre aussi, autant me taire avec lui. Je suis venu vivre, il y a maintenant deux ans de cela en Camargue. C'est ma passion pour les chevaux qui m'a attiré dans cette région superbe. Je travaille dans une ferme près des Saintes-Maries, on élève des chevaux destinés aux arènes. L'été, je fréquente régulièrement une plage réservée aux naturistes. Il n'est pas rare d'y faire des rencontres dans les dunes et moi, j'adore baiser en pleine nature. En plus, c'est un coin de drague très réputé dans la région, fréquenté par des homos, des couples, des femmes exhib... Je vous invite à y venir l'été prochain, peut-être aurons-nous la chance de nous y rencontrer. Sur le plan du sexe, je suis insatiable. J'ai besoin de prendre mon pied tous les jours. Physiquement, je suis grand et mince, je mesure 1, 84 mètres pour 72 kilos. J'ai des cheveux longs, très bruns, les yeux noirs, un corps peu poilu et une assez belle queue. Je suis plutôt actif mais il m'arrive, de temps en temps, et quand le mec me plaît beaucoup, de me faire enculer. J'aime beaucoup les 69, les caresses, les longues étreintes sensuelles et torrides. Je suis particulière sensible des seins. Je prends beaucoup de plaisir quand mon partenaire les lèche, les mordille délicatement et les fait rouler dans ses doigts.
Parfois, j'ai l'impression de bander aussi dur avec ma bite qu'avec mes tétons. Une autre chose m'excite énormément : j'adore embrasser, enrouler ma langue autour de celle de mes amants, rester longuement avec nos lèvres soudées tout en frottant nos bites, l'une contre l'autre et jouir de cette manière.


Le mois dernier nous avons reçu un jeune stagiaire qui faisait des études dans un lycée agricole et voulait se spécialiser dans l'élevage des chevaux. Entre Nicolas et moi, ce fut le coup de foudre. Il avait 20 ans, c'était un garçon brun, typé lui aussi, avec un corps musclé et un beau visage. Il connaissait les chevaux aussi bien que moi, sinon mieux et logeait dans une chambre au-dessus de mon studio. Je me suis très vite rendu compte que Nicolas était homo. Je l'ai abordé directement, c'était dans les écuries, nous étions en train de nous occuper des chevaux. Le patron et sa femme étaient partis pour la journée, à Arles. Il n'y avait que nous deux, on ne risquait pas d'être surpris. J'étais sur de lui plaire alors je n'ai pas hésité à prendre les devants et à approcher ma bouche pour l'embrasser. Comme je m'y attendais, il a répondu à mon baiser, cherchant ma langue et se collant contre moi. Il a frotté son pubis contre le mien, me faisant sentir sa queue dure sous son jean. Tout de suite, entre nous, ça a été très chaud et très sensuel. J'ai passé mes doigts sous son tee-shirt et j'ai caressé son torse musclé. J'ai trouvé ses seins et je les ai excité entre mon pouce et mon index. Lui aussi semblait très sensible à cette caresse.


Je l'ai débarrassé de son tee-shirt pour lécher ses deux tétons. Ma bouche faisait des allers-retours entre ses mamelons et sa bouche. J'ai mordillé délicatement les deux pointes érigées et j'ai défait son jean avant de glisser une main à l'intérieur. J'ai trouvé sa queue, dure et tendue, sous le slip, une bite courte mais épaisse, et je l'ai branlée. Nicolas se laissait faire et poussait de petits gémissements qui m'encourageaient. Je l'ai dirigé vers le fond de l'écurie, dans un recoin sur un stock de paille. Il y avait peu de lumière pour nous éclairer, juste un petit rayon qui filtrait à travers une lucarne. J'ai aidé Nicolas à retirer son jean et son slip et je me suis déshabillé à mon tour. J'étais tellement excitée que ma queue restait plaquée sur mon ventre. L'endroit n'était sûrement pas le mieux choisi pour faire l'amour mais ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Joseph Hash le 18 Mai 2012 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
BROCHETTES & BBQ
Les cinq mecs s'étaient tous rassemblés autour de la piscine. Olivier, l'hôte, s'occupait des grillades tandis que Simon, Abdoul, Alexandre et Hugo causaient de... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Angelo Loro ajoutée le 11/05/2012

Histoire de sexe précédente :
POUR AMÉLIE
J'ai rencontré Amélie il y a trois ans, alors que j'étais encore à l'université. Nous étions l'un et l'autre étudiants et avions le même âge, 21 ans. C'était un... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Raphael Valentin ajoutée le 30/04/2012


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales