Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : ESSAYAGE TROP COQUIN


Histoire2Cul.com > Exhib

ESSAYAGE TROP COQUIN :


Holà, laissez-moi vous raconter une jolie histoire survenue dans une cabine d'essayage pendant les soldes. Un samedi après-midi, mon petit copain et moi allons voir quelques boutiques de vêtements. Mais qui dit vêtements dit essayage ! Après avoir flâné une bonne petite demi-heure dans un magasin de dessous pour monsieur où il n'y a guère de monde, nous trouvons deux ou trois choses intéressantes à essayer. Nous nous dirigeons alors vers le fond du magasin où sont les cabines. Dans cet alignement de petites salles, se trouve une cabine d'angle plus large que les autres. Nous décidons alors de nous y rendre pour pouvoir faire nos essayages en même temps et dans la même cabine.


Après y être entrés et avoir tiré le rideau, hélas moins large que l'ouverture de la cabine, nous commençons à nous déshabiller en parlant tout naturellement jusqu'à ce que mon amant baisse son pantalon. J'aperçois que ce petit saligaud ne porte pas de sous-vêtements. Son sexe est déjà en semi-érection car je n'ai plus mon tee-shirt. Je m'approche de lui et j'attrape cet objet de plaisir dans ma main. Nous collons nos torses, je le regarde dans les yeux pour lui faire sentir que ça m'excite qu'il soit nu sous ses fringues. Ensuite, je commence à le masturber tout en douceur, juste quelques va-et-vient de ma main, sans le quitter des yeux, en l'embrassant à pleine bouche. Soudain, arrivent deux jeunes hommes qui choisissent évidemment les cabines autour de la nôtre pour leur essayage. les garnements parlent fort et rient bruyamment... Mais nous, on s'en fiche !


J'ai une soudaine envie de... Je m'accroupis devant mon mec pour lui faire une gâterie. Je le lèche doucement, je le suce, je dépose ma salive sur son gland avant de tout engloutir. Je suis devant la glace de la cabine, je me regarde, suçant mon homme et ça m'excite fort ! Mon copain se contracte pour ne sortir aucun son de sa bouche. Mais je sais exactement quel mouvement de bouche faire pour lui extirper un bruit. Je le connais bien mon homme ! Je creuse les joues au maximum et je pompe en même temps, il m'agrippe l'épaule et la serre fort en poussant une sorte de grognement sourd. Je ralentis pour ne pas qu'il vienne tout de suite.


Dans les cabines d'à-côté, ça discute sans se rendre compte de rien. Mon amoureux me fait signe de me relever, m'embrasse goulûment avant de me plaquer contre le mur peu solide de la cabine. Là, il me baisse mon boxer, il s'agenouille à son tour et me suce. Sa langue fait des dessins sur mon sexe bandé comme une rampe de béton. La situation m'excite énormément. De là où je suis, je peux voir les va-et-vient des deux gars entre la cabine de l'un et de l'autre, grâce à l'espace que le rideau laisse de chaque côté de l'ouverture. Puis je songe que si je peux les voir, ils peuvent me voir aussi ! Cette éventualité me fait triquer encore plus dur. Or pendant ce temps mon amour boit avidement, enroulant sa langue malicieusement autour de ma hampe, introduisant mon gland énorme entre ses lèvres et le retirant plusieurs fois, de plus en plus rapidement. Comme c'est bon ! Comme c'est fort, tellement fort !


Il se relève, me regarde dans les yeux en souriant, avant de présenter son sexe à l'entrée de mon fion juteux. Il le fait pénétrer doucement, tout en m'embrassant pour éviter de faire du bruit, car trois autres personnes sont arrivées à proximité. Il est en moi, ne bouge plus puis se retire presque entièrement, entre à nouveau, plus fortement. Ça glisse tellement dans mon anus que c'est comme dans du beurre ! Ses mains caressent mes pectoraux et mes fesses. Moi, j'embrasse son torse et je griffe son dos. Nous sommes debout contre un mur, à moitié habillés et c'est trop excitant ! Après quelques mouvements de bassin, il vient en moi et lâche tout son sperme dans mes entrailles. Pour ne pas faire de bruit, il mord mon épaule presque jusqu'au sang et moi j'enfonce mes ongles dans son popotin bien ferme.


On ne bouge plus. Wahhh ! Quel plaisir ! Le temps de reprendre nos esprits et de nous rhabiller, il n'est maintenant plus question d'essayer quoi que ce soit. Nous sortons de la cabine, lui me tenant par la main, moi une main dans son jean pour tripoter ses petites fesses. Bien entendu, ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Gravelin 07 le 11 Aout 2014 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
FOLLE DE QUEUES 2
Denis était plus à l'aise et plus séducteur tandis que Franck restait un peu en retrait. Au bout d'une petite heure, nous quittions la plage ensemble. Je leur ... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Patricia ajoutée le 15/08/2014

Histoire de sexe précédente :
UNE FEMME AFFAMÉE - 3
Devant avoir vu mon air effarouché, une grande blonde s'approcha de moi et me prit la main : - Que vous arrive-t-il ? C'est votre première fois parmi nous, c'e... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Q ajoutée le 30/07/2014


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales