Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : FÊTER LA SAINT-SYLVESTRE


Histoire2Cul.com > 30 ans

FÊTER LA SAINT-SYLVESTRE :


Ma femme Julia et moi avons voulu fêter le réveillon d'une manière bien particulière. Julia est une rousse bien en chair et elle est salope. Elle me suce souvent, elle ne met pas de culottes et se touche tout le temps, surtout si quelqu'un en face peut l'apercevoir. Elle fait ça dans les cafés, par prudence et, quand le type lui plaît, elle baise avec en n'oubliant pas la capote évidemment. Avec moi, Julia est débridée. Elle me parle instamment de baise et je lui ai donc promis une partouze pour une grande occasion. Pour la nuit du premier janvier. Tout était prêt.


J'avais loué un chalet à la montagne, du côté de l'Allier. Deux couples amis avaient accepté mon invitation. Laurie, une brune incendiaire et André, un gros baraqué, puis Laure, une petite grosse et Daniel, son mec tout maigre, complétaient la distribution. Après un bon repas où l'on a cherché à bien faire connaissance, on s'est installés pour les affaires sérieuses. Les deux couples étaient quand même coincés et on a joué au strip-poker pour qu'on se débloque les uns après les autres. Julia s'est vite retrouvée en string. Ses beaux seins aux larges aréoles attiraient tous les regards. Elle s'est retournée pour nous faire admirer sa chute de reins et son cul bien rond. Cependant, j'avais interdit qu'on se touche avant d'avoir tiré des petits papiers. Seuls les numéros qui se suivaient pouvaient s'assembler, André a été le second perdant, il était très poilu et, vue la bosse qui déformait son slip, il avait l'air d'en avoir une grosse. Daniel a fait des histoires pour retirer son pantalon. Dessous, il était à poil. On a vu sa bite longue et mince et les femmes ont commencé à avoir leurs chaleurs. Mon épouse se touchait un peu tout en se passant la langue sur les lèvres. La tension a monté d'un cran. Je n'ai pas tardé à me retrouver en petite tenue à mon tour. Ma bite, la coquine, a jailli du slip et Julia a fait l'article en la soupesant et en la branlant un peu. Laurie nous a montré des nibards de rêve, ronds et très lourds. Laure étant la dernière, c'est elle qui nous a distribué les papiers. Elle a rougi quand elle a vu que son numéro l'associait justement à Laure. La situation excitait Daniel. Il a commencé à se tripoter. De voir son gland tout violet, ça a achevé de détendre les deux filles.


C'est Laure qui a commencé à caresser les seins de Laurie. Ils étaient plantés haut et très sensibles. Lorsque la petite grosse les a sucés, Daniel a rejoint les filles pour en profiter. Pas loin, Julia était entreprise par André. Il avait retiré son slip et, très vite, sa pine épaisse disparaissait entre les grosses lèvres de mon épouse. Elle s'écartelait, les mains posées sur les fesses d'André. Elle lui disait d'y aller fort, de l'enfoncer jusqu'à la garde. Laure et Laurie se branlaient l'une et l'autre. Elles se sont retrouvées sur le sol, tête-bêche, et elles se sont tendrement léchées. Daniel cherchait à pénétrer sa femme mais elle le repoussait. J'ai posé ma main sur la hanche du type. Sa queue était pareille à une trique. Sans qu'il puisse m'en empêcher, j'ai commencé à le branler. Il avait tellement envie de juter qu'il s'est laissé faire. Juste à côté de nous, Laure et Laurie se déchaînaient. Comme je suis un homme de ressource, j'avais apporté des godes et j'en ai tendu un bien gros à Laure. Elle l'a immédiatement enfoncé dans le con de sa copine. L'autre s'est ouverte en tirant sur ses grosses lèvres. Sa fente était toute moite et elle a avalé l'engin sans problème, en grognant. Daniel était stupéfait :

- Quelle salope, j'aurais jamais cru que ma femme était gouine...

J'ai senti que sa pine allait exploser. Aussi ai-je serré très fort la base de sa queue et Daniel a repris un peu de son sang-froid. Je lui ai proposé d'enculer les deux femmes. On leur a donc sauté dessus. Laure s'est laissée mettre à quatre pattes. J'ai ouvert la voie, vu que sa pastille était toute boursouflée. Je me suis branlé un peu avant de glisser ma pine dans son trou. Laure était dodue et son cul avalait bien. J'ai heurté ses fesses de mon ventre et j'ai commencé à la limer, d'abord doucement puis de plus en plus vite. Pendant ce temps, la belle Laurie s'asseyait sur la ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par La belle bourgeoise le 03 Avril 2011 dans 30 ans.


Histoire de cul suivante :
LA PISCINE D'ANNE-SOPHIE
Samedi dernier, ma copine Sabrina et moi-même rendions visite à une de mes collègues de travail, qui habite en province, dans une grande villa avec piscine. Dif... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Le douanier ajoutée le 15/04/2011

Histoire de sexe précédente :
BAIN SEXE INTIME
Je me touchais dans mon bain à quatre pattes et par l'arrière pour faire durer mes envies. Et j'ai eu la vision d'une femme qui arrivait dans la salle de bain e... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Roxy Piche ajoutée le 24/03/2011


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales