Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : FEN & JIA - LE CHANTAGE


Histoire2Cul.com > Sado-maso

FEN & JIA - LE CHANTAGE :


Fen tripotait le bord de son chapeau, le regard fixé sur le sergent de police. Son sourire en coin se figea subitement et le jeune homme arbora tout à coup une mine nostalgique.

- Tu as raison, il y a un véritable motif derrière tout cela. Un motif de vengeance... Te souviens-tu d'une jeune recrue que tu as refusée dans ton corps policier il y a deux ans parce qu'il était pédé, commença-t-il par demander en fermant les yeux. Eh bien c'était moi, le jeune à la carence en testostérone. Je ne suis pas pédé comme tu peux le constater. Il est déplorable de constater que tu n'acceptes que des gorilles sans cervelles dans ton équipe, ceux qui se comportent avec civisme ne sont rien de valables à tes yeux ! Voilà, je veux montrer au monde entier que tu es un pervers de la pire espèce malgré l'image de saint que tu affiches !
- Alors, que veux-tu exactement, vociféra-t-il. Me filmer pendant que je baise ta femme ou révéler au monde entier mes pratiques sexuelles ?!!?
- Jia est une nymphomane, elle aime se faire prendre par des hommes de ton genre plusieurs fois par jour. Elle a eu le béguin pour ton corps et ta verge dès que je lui ai montré les photos. En apprenant ton petit penchant pour les prostituées, j'avais l'arme idéale contre toi. C'est Jia qui a eu l'idée de jouer au chantage sexuel, sans elle tu serais déjà sans emploi, mis à la rue par ta femme... Un clochard, du jour au lendemain ! Si un jour tu disparais de la carte, je diffuserai les
- Tu as fait tout cela uniquement pour que je baise ta femme !!! s'exclama-t-il en changeant drastiquement de ton et d'attitude. Tu sais, je l'aurais fait volontiers et de mon plein gré sans menaces, plaisanta-t-il en effleurant le bras de la jeune femme et en lui agrippant un sein sans vergogne. La jeune fille se défit poliment de son emprise et alla faire la démonstration de ses talents de gymnaste sur le tapis du salon, le temps que Fen serve à boire à tout le monde.
- Quelle souplesse, s'exclama le policier, le regard rivé sur la jeune femme dont la jupe ne cachait plus grand chose d'important.
- Tu as de la vodka ? demanda Fen, un peu perdu.
- Je ne bois que du rhum, tu devras t'en contenter, lui répondit-il non sans lâcher la belle des yeux.
- C'est une acrobate, je vais te montrer les avantages d'une telle femme au lit, répondit-il fièrement en laissant les verres de côté un instant.

Malgré sa petitesse, Fen souleva Jia du sol de manière à la tenir à l'envers. Elle plia les genoux sur les épaules de Fen qui se mit aussitôt à lui lécher l'intérieur des cuisses. Il se régala de tous les coins et recoins de son anatomie et Jia cambra le dos jusqu'à ce que sa bouche soit à la hauteur de sa braguette. Elle déboutonna le jean crade de Fen et prit en bouche son membre gonflé de désir. L'arche que formait son dos était impressionnant et le sergent suivait l'évolution des choses avec de gros yeux. Puis en un tourne-main, Fen changea Jia de position de façon à ce qu'elle s'empale sur son membre recouvert de bave. Il demanda au sergent de se déshabiller et de venir enculer sa femme. Aucune surprise ne se lut sur le visage du trentenaire qui se leva et fit ce que le jeune lui avait demandé.

Tout son corps était recouvert de poils sombres et ses muscles, massifs. Jia renversa la tête vers l'arrière et gémit comme une chatte en rut en envoyant au sergent son sourire le plus fauve. Évidemment, le cochon avait déjà la trique et ses couilles étaient dures et pleines, fin prêtes pour leur vidange. Les seins de Jia étaient gonflées, le policier prit ses petites pointes brunes protubérantes et les fit rouler entre ses doigts avant de diriger son énorme chibre sur sa rondelle. Jia tenait Fen par le cou, les jambes enroulées autour de ses cuisses. Elle montait et descendait sur les chibres avec une joie démesurée, faisant d'abord ressortir ses fesses pour ensuite mieux les arquer. L'homme lui embrassait le cou et le dos en tenant ses hanches des deux mains.

Tout à coup, Fen lâcha légèrement prise et Jia se laissa retomber sur le torse du sergent. Il prit les cuisses de cette dernière bien en main et ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Sharazade le 07 Décembre 2014 dans Sado-maso.


Histoire de cul suivante :
MON SOUMIS 1 - LA BOÎTE À PUNITIONS
Je tiens à prévenir les lecteurs de cette lettre : il se peut qu'elle choque, qu'elle dégoûte même, mais quiconque lira ce récit avec ouverture d'esprit ne manq... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Eneko ajoutée le 25/11/2014

Histoire de sexe précédente :
UN ENFER ORGASMIQUE - 1
Fermer boutique n'avait jamais été aussi long de toute ma carrière de tenancière de bar. Malgré l'interdit d'opérer après trois heures du matin, certains client... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Angélique L. ajoutée le 05/09/2014


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2021 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales