Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : GOULÛMENT EN BOUCHE !


Histoire2Cul.com > Exhib

GOULÛMENT EN BOUCHE ! :


Attendez, je vous raconte une petite histoire qui s'est passée dans une cabine d'essayage pendant les soldes. En effet, samedi après-midi, mon mari et moi sommes allés voir quelques boutiques de vêtements. Mais qui dit vêtements dit essayage ! Après avoir flâné une bonne petite demi-heure dans un magasin mixte, habits pour hommes et femmes, où il n'y a guère de monde, nous trouvons deux ou trois choses intéressantes à essayer. Nous nous dirigeons alors vers le fond du magasin où sont les cabines. Dans cet alignement de petites salles, se trouve une cabine d'angle plus large que les autres. Nous décidons alors de nous y rendre pour pouvoir faire nos essayages en même temps et dans la même cabine.


Après y être entrés et avoir tiré le rideau, hélas moins large que l'ouverture de la cabine, nous commençons à nous déshabiller en parlant tout naturellement jusqu'à ce que mon mari baisse son pantalon. J'aperçois que ce petit saligaud ne porte pas de sous-vêtements. Son sexe est déjà en semi-érection car je n'ai plus mon tee-shirt. Je m'approche de lui et j'attrape cet objet de plaisir dans ma main. Nous collons nos torses, je le regarde dans les yeux pour lui faire sentir que ça m'excite qu'il soit nu sous ses fringues. Ensuite, je commence à le masturber tout en douceur, juste quelques va-et-vient de ma main, sans le quitter des yeux, en l'embrassant à pleine bouche. Soudain, arrivent deux jeunes femmes qui choisissent évidemment les cabines autour de la nôtre pour leur essayage. Elles parlent fort et rient bruyamment... Mais nous, on s'en fiche !


J'ai une soudaine envie de... Je m'accroupis devant mon mari pour lui faire une gâterie. Je le lèche doucement, je le suce, je dépose ma salive sur son gland avant de tout engloutir. Je suis devant la glace de la cabine, je me regarde, suçant mon mec et ca m'excite fort ! Mon mari se contracte pour ne sortir aucun son de sa bouche. Mais je sais exactement quel mouvement de bouche faire pour lui extirper un bruit. Je le connais bien mon homme ! Je creuse les joues au maximum et je pompe en même temps, il m'agrippe l'épaule et la serre fort en poussant une sorte de grognement sourd. Je ralentis pour ne pas qu'il vienne tout de suite.


Dans les cabines d'à-côté, ça discute sans se rendre compte de rien. Mon mari me fait signe de me relever, m'embrasse goulûment avant de me plaquer contre le mur peu solide de la cabine. Là, il me baisse mon string, il s'agenouille à son tour et me suce. Sa langue fait des dessins sur mon sexe trempé de mouille. La situation m'excite énormément. De là où je suis, je peux voir les va-et-vient des deux femmes entre la cabine de l'une et de l'autre, grâce à l'espace que le rideau laisse de chaque côté de l'ouverture. Puis je songe que si je peux les voir, elles peuvent me voir aussi ! Cette éventualité me fait couler encore plus. Mon mari boit tout, enfonçant sa langue profondément dans ma chatte, l'introduisant et la retirant plusieurs fois, de plus en plus rapidement. Comme c'est bon ! Comme c'est fort, tellement fort !


Il se relève, me regarde dans les yeux en souriant, avant de présenter son sexe à l'entrée de ma chatte trempée. Il le fait pénétrer doucement, tout en m'embrassant pour éviter de faire du bruit, car trois autres personnes sont arrivés à proximité. Il est en moi, ne bouge plus puis se retire presque entièrement, entre à nouveau plus fortement. Ça glisse tellement dans mon sexe ! Ses mains caressent mes seins et mes fesses. Moi, j'embrasse son torse et je griffe son dos. Nous sommes debout contre un mur, à moitié habillés et c'est trop excitant ! Après quelque mouvements de bassin, il vient en moi et lâche tout son sperme dans ma chatte. Pour ne pas faire de bruit, il mord mon épaule presque jusqu'au sang et moi j'enfonce mes ongles dans ses adorables fesses.


On ne bouge plus. Wahhh ! Quel plaisir ! Le temps de reprendre nos esprits et de nous rhabiller, il n'est maintenant plus question d'essayer quoi que ce soit. Nous sortons de la cabine, lui me tenant par la taille, moi une main dans son jean pour serrer ses petites fesses. Bien entendu, nous ne sommes que sourire ! Les deux nanas des cabines voisines nous suivent du regard,...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Ange le 31 Mars 2010 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
SENSATIONS FORTES DANS LE MÉTRO
Comme chaque soir après une journée de travail bien chargée, je prends le métro pour rentrer chez moi. J'arrive aux heures d'affluence où tous les gens se serre... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Bitegrosse ajoutée le 15/04/2010

Histoire de sexe précédente :
LA PROMENADE DES ANGLAIS…
Un petit vent frais remonte la rue des Serruriers. Appuyée contre la balustrade, je surplombe le vieux Nice, quartier qui fourmille d'activités. Les gens s'y in... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Le niçois ajoutée le 13/03/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales