Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : GRENOUILLAGE MESQUIN 1


Histoire2Cul.com > Voyeur

GRENOUILLAGE MESQUIN 1 :


Anne a 41 ans, elle est l'épouse d'un homme d'affaires très riche. Elle a l'habitude d'évoluer dans les plus hautes sphères de la société. Souriante, douce et raffinée, Anne est ce qu'il est convenu d'appeler une femme du monde. La fortune de son mari lui permet de remédier aux premiers outrages de l'âge. Les soins esthétiques constants et la pratique régulière de la danse lui ont permis de conserver le ravissant visage et le corps magnifique que lui a donné la nature et que lui envient bien des jeunes filles.


Georges, le mari d'Anne, était entré en contact avec Simon par le biais d'un journal de rencontres on-line. Un site de rencontres un peu spéciales. Son annonce était la suivante :

" MARI VOYEUR CHERCHE COMPLICE POUR PIÉGER SON ÉPOUSE, LA VOIR ENTRE LES MAINS DE TIERS POUR PREMIÈRE EXPÉRIENCE SM. TACT ET RAFFINEMENT REQUIS. ÉPOUSE NON INFORMÉE. PREMIER CONTACT ENTRE HOMMES AU PRÉALABLE. ÉCRIRE AU JOURNAL SOUS RÉFÉRENCE... "


Lors de leur première rencontre, Georges et Simon convinrent d'un scénario pour arriver au but recherché : déstabiliser Anne très progressivement, sans qu'elle se rende compte du dérapage graduel de la soirée... Pour cela, Georges donna quelques indications à Simon. Tout d'abord Anne était extrêmement sensible aux hommages appuyés à sa beauté et à son charme. En effet, comme beaucoup de très belles femmes, on ne rend que très rarement hommage à sa beauté par la parole. Les hommes se contentant de quelques regards furtifs et quelque fois appuyés sur ses charmes anatomiques. D'autre part, Georges confia à Simon que son épouse, dans certaines situations troublantes lui paraissait assez rapidement déstabilisée. Sans avoir jamais pu vérifier jusqu'où ce trouble pouvait la conduire.


Georges devait se rendre à Cannes pour y rencontrer d'importants clients allemands. Il avait alors décidé qu'Anne l'accompagnerait et qu'ils prolongeraient leur séjour au Negresco pendant tout le week-end. Quand Simon vit Anne pour la première fois dans le hall de l'hôtel, il lui donna trente ans, tout au plus, et il se plut à constater la différence d'âge si physiquement marquée avec Georges. Le hasard (bien rémunéré...) voulut que le maître d'hôtel les place juste à côté de la table de Simon. Il les regarda s'approcher. Georges, grand et sec, vêtu d'un complet en flanelle grise, les cheveux blancs, impeccablement coupés, était conforme à l'image qu'on se fait d'un homme d'affaires assis dans la vie. Il marchait un pas derrière Anne, souriant, visiblement fier et amusé des regards furtifs que les quelques clients masculins présents dans le restaurant jetaient discrètement sur elle. Tenant d'une main son sac, elle avançait d'un pas souple. Elle souriait légèrement, son regard doux ne fixant personne. Comme il sied à une femme bien élevée. Simon s'amusa à l'estimer du regard. 1m 65...70, tout au plus, difficile à dire en raison des hauts talons de ses escarpins. Le galbe de son pied, la finesse de son mollet et son genou bien dessiné étaient en tous points remarquables. Il sourit en constatant qu'elle portait une jupe portefeuille plissée, arrivant à mi-cuisses, un peu plus courte qu'il eût convenu à une femme de son standing. Mais la vue de ces cuisses fines et graciles, gainées de nylon ou de soie grise, occupaient plus son esprit que les considérations de bienséance.


Il s'amusa intérieurement en pensant aux trésors d'imagination et aux arguments que Georges avait du déployer pour convaincre Anne de porter cette jupe si sexy. (Georges avait avoue à Simon qu'il avait justifié auprès d'Anne, ce week-end à Cannes, par l'envie de passer avec elle un week-end d'amoureux. Anne avait alors répondu qu'elle se ferait le plus sexy possible.) Son corps paraissait parfait. Et superbement mis en valeur par ses vêtements. La ceinture de sa jupe mettait en évidence l'extrême finesse de sa taille, son chemisier fin en satin blanc offrant une perspective charmante sur le volume de son buste. Le chemisier était juste fermé par une broche formant un décolleté en V. Plus bas, les pans du chemisier étaient plaqués contre son ventre, retenus par la ceinture. Simon remarqua également la finesse de son cou et de ses épaules. Un visage charmant et racé. Des yeux si clairs, des cheveux aux reflets auburn, coupés dans un carré court impeccable. Elle n'était que légèrement maquillée.



Anne s'assied à côté de Simon sur la même banquette. Dans son geste discret pour ramener sa jupe sous elle, Anne ne put empêcher ses cuisses de ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par L'Aventurière le 25 Juillet 2010 dans Voyeur.


Histoire de cul suivante :
GRENOUILLAGE MESQUIN 2
Alors que son mari a décidé de l'offrir en pâture à un inconnu, Anne subit son sort en silence par amour pour lui. Simon, l'inconnu, pseudo-photographe, ayant s... Lire la suite ...

Voyeur - Histoire de L’Aventurière ajoutée le 28/07/2010

Histoire de sexe précédente :
À LA GARE !
Je bosse tout près de la gare, je passe souvent mon déjeuner à regarder les passagers sortir et entrer. Je viens tout juste d'avoir 30 ans, je pratique la natat... Lire la suite ...

Voyeur - Histoire de Joseph Hash ajoutée le 18/07/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales