Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : KALYA RACOLE


Histoire2Cul.com > Jeune

KALYA RACOLE :


Elle n'était vraiment pas habituée à ce monde. Dans ce bar chic, tous les clients étaient accompagnés, les gens élevaient rarement la voix, peu d'hommes regardaient les femmes de passage et encore moins s'ils étaient eux-mêmes accompagnés de leur femme ou de leur maîtresse. Elle attendit trois quarts d'heure, pendant lesquels elle vit le bar se vider peu à peu, avant de trouver celui qu'il lui fallait. La quarantaine avancée, il était entouré de trois jolies femmes, entre vingt-cinq et trente ans, qui ne semblaient pourtant pas beaucoup l'intéresser. Peut-être que du haut de ses 20 ans, elle l'intéresserait. Il discutait plus volontiers avec l'une des serveuses qui n'avait pas l'air insensible à sa tentative de drague. Malheureusement pour elle, vu son visage, il n'allait certainement pas concrétiser.


Kalya lisait dans les yeux de l'homme, plutôt pas mal d'ailleurs, l'envie qu'il avait de montrer sa supériorité par rapport à cette femme qu'il devinait soumise. Il jouait avec elle et allait l'envoyer promener violemment si jamais elle avait le malheur d'insister. Kalya détestait cette façon de faire chez les hommes. Mais elle sentait qu'elle ne rechignerait pas à agir de même. Elle venait juste de croiser son regard. L'homme n'arrêta pas ses yeux sur elle mais elle prit tout de même la peine de sourire et de soulever légèrement son verre de martini en guise de salut. Il reviendrait vers elle, elle en était sûre. Pour une nuit, les hommes n'avaient jamais hésité à l'aborder. Une deuxième fois, l'homme fit semblant de ne pas la voir en promenant son regard sur elle. Elle sourit pour elle-même. Elle venait de l'accrocher. Maintenant, ne pas le laisser s'échapper !


Par chance, elle devait passer près de sa table pour atteindre les toilettes. Elle attendit quelques instants, le temps de savoir ce qu'elle ferait en arrivant à sa hauteur. En revenant, il était évident qu'elle ne dirait ni ne ferait rien mais qu'elle le laisserait poser son regard sur elle. Elle aurait eu le temps de se parfumer et de remettre un peu de crayon autour de ses yeux. Maintenant, elle marchait dans sa direction, sans pour autant le regarder. Elle bénit le serveur et eut envie de lui sauter au cou lorsqu'il déboucha d'un endroit inconnu pour laisser tomber son plateau et les trois cocktails qui trônaient dessus. Cela éclaboussa sa robe et celle de l'une des compagnes de l'homme. Ce n'était pas vraiment comme ça qu'elle avait voulu se parfumer mais elle n'avait rien pour se changer !


La belle femme délaissée par son compagnon s'excusa auprès de lui et partit en direction des toilettes. Kalya, jouant sur l'accident, s'empara de l'une des serviettes en papier qui traînaient sur la table du petit groupe et épongea tant bien que mal le mélange martini-whisky-coca. Elle espérait...

- Tenez, Mademoiselle. Prenez plutôt ceci pour vous sécher.

Bingo ! Il lui tendait son mouchoir, souriant.

- Merci beaucoup, mais j'ai peur que ça ne suffise pas. Je vais devoir rentrer pour me changer. En attendant, je vais suivre votre amie et tenter de réparer les dégâts avec un peu d'eau.

Ce qu'elle fit. Elle parcourut la courte distance qui la séparait des toilettes pour femmes en se déhanchant légèrement, empestant l'alcool. Celle qui tenait si bien son rôle de prostituée était encore en train de laver sa robe, qu'elle avait remontée jusqu'à la taille. Elle aussi portait des bas qui s'arrêtaient au milieu des cuisses, sans porte-jarretelles. Et, d'après ce que Kalya pouvait voir, sans slip. Elle regarda à la dérobée les jambes de la putain. Elle était épilée de partout. Seule une minuscule bande de poils noirs dépassait de son sexe entrouvert et un peu humide. Quand même... Je ne vais pas... Et puis si, s'il suffit d'enlever un petit bout de coton pour gagner cent dollars, je ne vais pas me faire prier.


Elle sourit vaguement à la femme et alla s'enfermer dans les toilettes, le temps d'enlever son string et de rajuster ses bas. Elle essora le plus possible le bas de sa robe puis ressortit. Elle avait résisté à l'envie de se caresser, elle n'était pas gouine. N'empêche qu'elle mouillait en la voyant comme ça... L'autre était toujours là, en train de se recoiffer. Elle avait l'air innocente malgré son maquillage soigné et ses habits de pute. Kalya décida d'enfoncer le clou innocemment.

- Ça ne va pas être trop pratique pour le séduire maintenant, hein ?
- Oh, c'était mal parti, de toute façon.
- Désolée. Il m'a demandé ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Gwen le 23 Juillet 2013 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
ROXANNE ET LE MAJORDOME
L'invitation au fond de mon sac, je frappe à la porte de la superbe villa. On y donne une réception ce soir et la façade est éclairée comme en plein jour. Le di... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Zunie ajoutée le 14/08/2013

Histoire de sexe précédente :
KALYA & SAAMEH
Saameh avait sa main posée au creux de la taille de la jeune femme et il la laissait doucement glisser jusqu'au milieu de la hanche. Elle le trouvait trop sage ... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Gwen ajoutée le 26/07/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales