Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : L’INSTALLATION DU MAGNÉTO DE SABINE


Histoire2Cul.com > Jeune

L’INSTALLATION DU MAGNÉTO DE SABINE :


Je me souviens de la première fois avec Sabine. C'était un soir de juillet et je n'imaginais pas que la soirée serait si chaude.
Mais voilà, je vous raconte...


Il est 21 heures et j'en suis à garnir mon 100ème hamburger au moins depuis le début de mon service et je commence à en avoir marre de ce foutu job. Mais enfin ! Ça me fait un peu d'argent de poche et ça paye le loyer de mon F1. Je me dis que dans un quart d'heure, c'est le week-end... Alors encore un petit effort et je rentre chez moi. C'est entre la rondelle de tomate et le steak qu'arrive Sabine, une collègue qui, je pense, vient me commander quelques hamburgers en surplus. Prenant une portion de frites au passage, elle me
dit :

-"Fabrice, je peux te demander un truc ?"
-"Ben oui ! Enfin ça dépend de ce que c'est."
-"Oh, pas grand chose, je voulais juste savoir si tu t'y connaissais en câblage vidéo car j'ai récupéré un magnétoscope stéréo et je voudrais le brancher sur ma chaîne."
-"Ça ! Je devrais pouvoir y arriver mais il faudrait que tu m'expliques ce que tu as comme sorties audio sur ton magnéto.
-"Alors ça, j'en sais rien. Le mieux, si ça te dérange pas, c'est que tu viennes voir toi-même. D'ailleurs si t'as rien de prévu ce soir, tu peux passer, je te payerai l'apéro en contre partie."
-"D'accord ! De toute façon, à part regarder la télé, j'ai rien à faire ce soir et à quelle heure tu veux que je vienne ?"
-"Écoute, je fini à 21h15, alors le temps de rentrer, de prendre une douche, disons à 22h, si pour toi c'est bon."
-"Pas de problème, à 22h alors."


Et tandis qu'elle repart vers les caisses, je finis mes hamburgers et mon service terminé, je rentre chez moi prendre une douche... Et surtout me débarrasser de ces fringues qui puent la friture.


Arrivé à la porte de chez Sabine, je sonne et la porte s'ouvre sur une fille superbe. Je ne savais pas qu'elle avait de si longs cheveux blonds, il faut dire qu'avec les toques en plastique qu'on porte, il est difficile de se rendre compte de quoi que se soit. Alors en la découvrant vêtue d'une petite jupe grise et d'un beau décolleté, je reste sans voix. Me montrant le canapé,
elle me dit :

-"Reste pas comme ça, mets-toi à l'aise et assis-toi."

Ce que je fais et, voyant que je ne la quitte pas des yeux, elle ajoute :

-"Je sais, sans les fringues du boulot, je suis un peu mieux habillée."
-"Euh , ouais, c'est vrai que ces fringues ne mettent personne en valeur."
-"Au fait tu prends quoi ?"
-"Un whisky, si tu as."
-"Ok, je vais prendre la même chose, tiens."

Tout en nous servant, elle me demande si je suis de la région où si je ne suis ici que pour mes études. Elle me parle de
choses banales, et moi je ne peux m'empêcher de la mater tant je la trouve superbe. Je me demande comment j'ai fait pour ne pas la remarquer avant. Je me dis que ma soirée est géniale et que je suis en train de prendre un verre avec une superbe fille. Je pense qu'elle se rendre compte de l'insistance avec laquelle je la regarde car elle change de sujet. Je pense même : "T'es grillé". Alors elle s'approche de sa télé, me montre le magnétoscope et se baisse pour ouvrir la porte du meuble où se trouve la chaîne. Là, je deviens fou, je vois presque toute sa cuisse et je remarque qu'elle porte des bas, chose dont je raffole.


Alors je me lève et je vais voir tout ça de plus près. Je m'accroupis à coté d'elle et je me penche derrière le meuble pour voir les différentes sorties. Je lui demande un câble audio et en quelques secondes, j'ai tout branché. Je lui dis qu'elle peut allumer sa chaîne et que normalement, ça devrait marcher. Alors, me retournant pour me remettre debout, je me retrouve face à elle. Elle me dit merci et me regarde dans les yeux. Elle s'approche de moi et me dépose un baiser sur la joue, me disant que je l'ai bien mérité. J'aurais bien voulu avoir plus mais bon faut pas en demander trop. Il n'empêche qu'elle a dû remarquer quelque chose car en me rassoyant dans le canapé, elle se fixe à coté de moi, de profil, remontant un peu sa jambe droite sur ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par TAM le 05 Aout 2010 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
LA VENDEUSE COQUINE DE BERLINES
Travaillant dans une concession automobile, j'avais rendez-vous hier matin avec un client qui voulait essayer une des plus jolies berlines de notre marque… ... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Audrey ajoutée le 14/08/2010

Histoire de sexe précédente :
LE PIC DE LA COLLINE…
Voilà déjà six mois que je fréquente Charles. Il est doux, affectueux, compréhensif et il me comble à merveille du côté sexuel. J'aime qu'un homme se laisse all... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Clitoria ajoutée le 22/07/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales