Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : L'INVITÉ DE MARYLINE 3


Histoire2Cul.com > Exhib

L'INVITÉ DE MARYLINE 3 :


Sur le trajet de retour de l'aéroport, Maryline reste toute chamboulée par tous les évènements de ces trois derniers jours. Assise dans le siège du conducteur, elle bouge souvent de position. En effet, ses fesses et son anus en particulier, la chauffent. A 41 ans, se faire sodomiser autant de fois, pour la première fois en plus, en un laps de temps aussi court, c'est un exploit et il est difficile d'en sortir indemne. Et pourtant, cela a été une révélation. Elle se rend compte que la sodomie la réconcilie avec le sexe et, malgré la douleur que cela occasionne, surtout au début, elle a formidablement joui. Bien que ses reins et son petit trou soient en feu, elle se ferait volontiers enculer, sans une hésitation si le jeune anglais réapparaissait.


Une fois arrivé à la maison, sa fille part rejoindre une amie. Maryline entre chez elle. Laurent son mari est en train de faire la vaisselle. Elle lui demande si leur autre fille est là. Elle aussi est sortie. La jolie femme a toujours le ventre en ébullition et il se trouve qu'elle a un homme sous la main. Son époux. Elle s'approche de lui, se colle contre son dos, le serre et, la tête sur une épaule, lui demande :

- Alors, mon chéri ! Je t'ai beaucoup manqué pendant ces trois jours ?

Laurent est un peu étonné de l'attitude de sa femme, mais il répond :

- Oui ! Tu m'as beaucoup manqué !

Elle glisse alors une main vers la braguette et se met à masser la queue à travers le pantalon. Laurent n'en croit pas ses yeux. Jamais sa femme n'a pris d'initiative en matière de sexe. Maryline masse un peu plus encore la queue, puis les couilles. Elle sent l'engin grossir. Elle ouvre la braguette, glisse sa main dans le slip et caresse la queue qui grossit de plus en plus vite. Maryline s'agenouille alors et dit à son mari :

- Tourne-toi !

Il s'exécute aussitôt et déjà, elle s'affaire, baisse le pantalon et le slip. Elle prend la bite d'une main, la branle doucement et, regardant Laurent dans les yeux, elle lui dit :

- Elle est belle ! J'ai envie de te la sucer.

Et, sans le laisser répondre, elle embouche l'engin brûlant. Maryline en a tellement envie qu'elle le suce avidement, voracement. Elle tète le gland, sa langue l'enrobant de salive. Laurent n'en revient pas. Il ne reconnaît pas sa femme et ne l'a jamais vu aussi active. Il ne s'en plaint pas, bien au contraire. Elle commence alors à avaler la hampe, à chaque fois un peu plus et, très vite, elle parvient à toute l'avaler, son nez touchant le pubis de son mari, au grand étonnement de ce dernier. Il en gémit de plaisir et prend la tête de Maryline dans ses mains pour rythmer la pipe sublime qu'elle lui fait. Ses lèvres reviennent jusqu'au gland et elle l'avale ensuite jusqu'aux couilles. Maryline fait endurer ce délicieux supplice à son mari une bonne minute. Elle sent qu'il a du mal à se retenir de jouir. Aussi, elle arrête de le pomper, le branle doucement et se met à lui lécher les couilles l'une après l'autre. Puis elle les gobe chacune leur tour. Enfin, de la langue, elle longe la hampe et gobe le gland qu'elle suçote. Il est gonflé à éclater, jamais elle n'a senti la bite de son mari aussi dure. Elle la lèche à petits coups de langue rapides. Elle sent qu'il est à bout, sa queue frémit. Laurent prévient sa femme qu'il va jouir, comme il le fait chaque fois qu'elle le suce. Mais, au lieu de se retirer, Maryline le pompe de plus belle. Il ne résiste plus, d'autant qu'elle l'avale à moitié et l'aspire jusqu'au gland à toute allure. Il gicle soudain, il lui donne son foutre à longs jets. Elle le boit au fur et à mesure. Elle est surprise par le goût du sperme, bien différent de celui de son jeune amant, mais pas désagréable pour autant. Elle l'aspire, le sirote. Le gland est gros, il lui distend les lèvres. Elle le suce avec une telle frénésie qu'il lui échappe une seconde de la bouche. Le temps qu'elle le rattrape, du foutre fuse sur une joue et coule dans son cou. Jusqu'à la dernière goutte, elle le pompe. Il a pourtant fini de gicler, mais elle le suce encore. Elle ne laisse la queue qu'une fois qu'elle a repris sa taille normale.


Maryline se relève ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Josette le 14 Juillet 2011 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
LE DÉPUCELAGE D'UN JARDINIER
Ma petite histoire a pris naissance l'été dernier. J'avais, à l'époque des faits, 18 ans et j'étais toujours puceau. Il y avait cinq mois que j'étais jardinier ... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de FreJus ajoutée le 19/08/2011

Histoire de sexe précédente :
HOT SHOPPING !
Cet après-midi là, j'avais décidé de faire du shopping dans un centre commercial en ville. Je portais une mini robe à fleurs. Il faisait beau et chaud. Après qu... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Clitoria ajoutée le 09/06/2011


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales