Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : L'INVITATION


Histoire2Cul.com > Sextoy

L'INVITATION :


Je crois que mon mari a toujours voulu pratiquer l'échangisme. Au début, cela ne me disait absolument rien. Nous étions un jeune couple et nous nous aimions ; je ne voyais pas l'intérêt. J'avais donc clairement signifié à mon cher et tendre époux que je n'étais absolument pas tentée par l'expérience et il n'avait plus insisté. Mais au bout de quelques années de vie de couple un peu morne, j'ai fini par accepter en espérant que cela pourrait redonner un peu de piquant à notre relation. Bien sûr, mon mari était ravi. Il a aussitôt écrit des annonces sur des sites Internet spécialisés et a reçu des réponses qu'il a triées. Je ne connais pas tous les détails de ses démarches. Je crois qu'il a sélectionné un petit nombre de couples par rapport aux photos – il fallait qu'ils soient beaux tous les deux et dans notre tranche d'âge – et qu'ensuite il a pris contact avec eux pour convenir d'un rendez-vous. J'avais accepté tout ce manège par résignation et je ne me rendais pas aux rendez-vous. Je lui disais que je lui faisais confiance. Il me sembla un peu déçu, devinant sans doute que je n'étais pas réellement motivée.


Le grand jour arriva. Ma moitié avait choisi un couple d'une trentaine d'années. Le courant avait, semble-t-il, très bien passé entre eux. Ils venaient chez nous et c'est mon mari qui avait tout préparé. Moi je m'étais contentée de mettre une belle robe. J'essayais de me motiver, de paraître impatiente, mais j'avais de la peine. J'étais juste curieuse de voir à quoi ressemblaient nos invités. Soudain, ils sonnèrent à la porte. Mon mari alla ouvrir et moi, je me levai nerveusement. Je fus surprise en bien. Le mec était musclé, paraissait jeune et avait le teint bronzé. Il s'appelait Nicolas. Sa copine s'appelait Caroline. C'était une brune aux cheveux courts qui s'était habillée super sexy. Nous avons pris l'apéritif pour nous mettre un peu à l'aise. Au début, personne ne parlait, c'était un peu crispant. Par la suite, mon mari a commencé à poser des questions au couple et ça a lancé la discussion. J'ai été chercher du vin et après avoir vidé deux bouteilles, nous étions déjà plus ouverts et la discussion devint rapidement assez chaude. Tout le monde raconta les choses qu'il avait déjà faites, ce qu'il voulait faire, ses fantasmes, etc.


C'est mon mari qui a pris l'initiative. Nicolas et Caroline semblaient déjà bien partis et il s'est assis entre les deux. Il s'est mis à caresser les jambes de la jeune femme puis elle l'a embrassé. Nicolas, dont le visage était devenu un peu rouge, les regardait en rigolant. Moi je ne trouvais pas le spectacle vraiment plaisant mais il fallait que je me fasse une raison, j'avais donné mon accord et il fallait peut-être que je me décoince un peu, simplement. J'ai bu un grand verre cul sec, espérant que ça contribuerait à me rendre plus en phase avec ce qui allait suivre. Mon mari avec ôté le petit haut de Caroline et lui caressait les seins tout en l'embrassant dans le cou. Elle, elle riait et tentait de lui enlever sa chemise. Et là, Nicolas s'est levé et s'est dirigé vers moi. Il s'est assis vers moi et s'est mis à me caresser un peu partout. Je l'ai examiné en détail. Il était vraiment bien bâti et puisque j'étais en quelque sorte condamnée à participer à cette orgie, autant en tirer le plus de plaisir possible. Après tout je ne voyais pas pourquoi je devrais restée passive pendant que mon mari se faisait cette petite cochonne dans mon propre salon. Curieuse de voir si l'engin de Nicolas était aussi intéressant que le reste, je lui ai retiré son pantalon et j'ai glissé ma main sous son slip. Il avait déjà la bite bien dure et à vue de doigts, elle semblait être de belle taille. Il s'est mis à genoux devant moi. J'ai compris ses intentions et lui ai baissé le slip. Je me suis mise à quatre pattes et lui ai saisi la queue avec ma main gauche. Je la lui ai léchée dans toute la longueur, de la base jusqu'au gland et l'ai regardé dans les yeux pour y guetter des réactions de plaisir. Tout en gratifiant la bite de légers coups de langues, je me suis mise à le branler gentiment. Puis, véritablement intéressée par ce phallus magnifique, je l'ai pompé comme une folle, tantôt en me concentrant sur son gland et en ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Guizou le 17 Novembre 2010 dans Sextoy.


Histoire de cul suivante :
JACK, L'OBSEDE SEXUEL
Cette soirée avait débuté devant mon Minitel. Je venais de passer dix jours chez mes parents, dix jours où j'étais resté complètement chaste. De retour dans mon... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Bitoku ajoutée le 05/02/2011

Histoire de sexe précédente :
VIBROMASSEUR POUR MASTURBATION
Par une belle soirée d'été, alors que nous terminions notre soirée en regardant un film légèrement érotique à la télé, mon épouse m'invite à la rejoindre rapide... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Martin B. ajoutée le 31/08/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales