Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LA BELLE ALLEMANDE SUITE


Histoire2Cul.com > Partouzes

LA BELLE ALLEMANDE SUITE :


Nous nous étions donc endormi sur le canapé. Dans un demi sommeil je sentais des lèvres douces enrouler mon sexe. Je ne savais pas si je rêvais ou si je me réveillais à peine et que Karin avait l'intention de remettre nos délicieuses coquineries. J'ouvris les yeux et ils s'arrêtèrent sur des cheveux bruns qui couvraient mon sexe. Je n'avais pas rêvé Karin était bien blonde et elle était alanguie à côté de moi. Je m'adaptais à la pénombre et je vis un gars qui possédait la brune qui me pompait. Je compris que c'était le couple d'ami chez qui Karin vivait ces quelques jours de vacances. Karin m'avait bien précisé d'ailleurs que cela ne posait pas de problème d'être chez eux pour nos jeux coquins.


Je pris la tête de la jeune femme et la changeai de position pour la voir me sucer. J'aimais tant voir une bouche prenant mon membre bien dur. Elle retira ma queue de sa bouche et me dit bonjour puis la replongea avec avidité pendant que son mec la besognait plus farouchement maintenant que j'étais bien réveillé. Il lui disait qu'elle aimait sa queue, la traitait de salope et fourrageait, pistonnait sa chatte. Karin bougea un peu, se tourna et l'homme lui glissa la main entre ses fesses qu'elle venait de lui offrir. Je la voyais onduler, s'offrant en pensant peut-être que c'était moi. Elle se réveilla complètement, se mit en levrette comme sa copine et prit ma queue dans sa bouche. Les filles me suçaient à tour de rôle. Parfois elles enroulaient leurs langues autour de mon gland. Elles jouaient toutes les deux avec ma queue, la branlant, la tétant.


Joan, (elle s'appelait ainsi) m'enveloppa d'une capote et vint s'asseoir sur moi puis dit à son homme :

- Encule-moi pendant que je prends sa queue, ensuite il prendra ta place.

Joan me guida dans sa chatte et guida l'autre queue dans son cul. Karin était sexy et très excitée et regardait son amie se faire pistonner en se masturbant avec ardeur. Elle se colla à moi et me dit à l'oreille :

- Je veux que tu me prennes aussi par derrière.

Je l'attirai vers moi et lui glissai ma main entre les cuisses, remontant sur les fesses pour ouvrir son petit trou ou j'y enfournai un premier doigt. Elle avait collé ses seins contre mon visage et bougeait son cul sur mon doigt. J'enfilai un second et un troisième doigt. Elle s'activait sur mes doigts, mouillée, trempée. Elle se mit en levrette sur le canapé, ses seins sur l'accoudoir et me dit : "viens". Je me dégageai de Joan qui se faisait toujours pistonner. Je pris les fesses de Karin et les lui ouvris. Karin mit un main entre ses cuisses, saisit ma queue et la guida à l'entrée de son cul. Je poussais lentement, lui faisant sentir chaque centimètre de mon membre, jusqu'aux couilles, puis je restais là, au fond, quelques instant avant d'y coulisser lentement, tendrement. Je l'avais possédé plus violemment, à sa demande. Avec son petit orifice, je préférais être plus tendre. Mais elle ondulait de plus en plus, allant vers ma queue à chaque pénétration. Je sentais des mains me palper les bourses, c'était son amie, toujours enculée par son mec, qui me tripotait gaiement. Je les entendis crier et jouir ensemble. Joan se glissa sous moi et me lécha les couilles pendant que je continuais à sodomiser Karin. Elle disait à Karin :

- Tu te régales, petite cochonne mais tu sais, il va aussi me la fourrer dans mon petit trou, je la veux. Tu sais que j'adore cela et la pipe.

Joan aimait les mots vulgaires, elle s'acharnait sur nos parties intimes avec ses doigts, ses lèvres, sa langue. Joan me disait de baiser plus fort Karin, qu'elle aimait voir mes grands coups de queue. Karin avait toujours les seins sur l'accoudoir du canapé, je la baisais plus fort et le mec de Joan lui présenta sa bite à sucer. Karin s'exécuta, bougeant son cul, pompant, avalant la queue, suppliant qu'on la baise, qu'on la défonce. Karin nous fit éjaculer tous les deux sur ses seins et Joan lécha le sperme sur la poitrine de son amie. Joan me regarda et me dit qu'elle adorait avaler le sperme.

Joan pris ma queue dans sa main et me dit :

- Je vais te refaire bander car je veux que tu m'encules aussi; c'est mon tour maintenant.

Elle s'activa, coquine, sur ma queue, léchant, tétant,...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Nico le 31 Décembre 2009 dans Partouzes.


Histoire de cul suivante :

Pas d'histoire suivante

Histoire de sexe précédente :

Pas d'histoire précédente


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales