Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LA BELLE EVELYNE


Histoire2Cul.com > Mature

LA BELLE EVELYNE :


Chaque fois que le mois d'août revient, je repense à ma première fois... J'ai eu la chance de tirer mon premier coup avec une femme plus âgée que moi, qui m'a fait profiter de son expérience, et qui fait que je me souviendrai toujours de ce moment.


En fait, j'étais assez timide et j'étais complexé par mon physique banal. Malgré la belle taille de ma queue, 22 cm en érection, je n'osais pas aborder les filles, et c'est pour ça que j'avais 20 ans bien sonnés quand c'est arrivé. Cet été-là, je glandais en ville en attendant de partir au service militaire, et je ne rêvais que d'une chose : tirer mon coup pour la première pour ne pas arriver puceau à l'armée.


Un après-midi, je prenais le train pour rentrer en ville, après avoir passé 2 jours à délirer chez un copain. Le train était pratiquement désert en cette période de vacances, mais une femme est venue s'asseoir en face de moi. Elle m'a salué en souriant. Puis elle a sortit un livre et a commencé à lire.


C'était une belle femme, d'environ 35 à 40 ans, avec des abondants cheveux noirs bouclés tombant jusqu'aux épaules. Elle avait un visage lisse et agréable avec des yeux sombres. Sa peau était légèrement bronzée. Elle portait un chemisier sans manches, jaune pâle, bien rempli par une belle paire de nichons. Sa jupe gris pâle remontait au-dessus de ses genoux ronds. J'ai rapidement remarqué les deux épaisses touffes de poils noirs et drus de ses aisselles. À cette époque-là, c'était vers le début des années 80, peu de femmes s'épilaient les aisselles ou la chatte. Cette mode américaine de la chasse aux poils n'était pas encore arrivée chez nous, et la plupart des femmes gardaient leur style naturel, même quand elles portaient des robes sans manches ou quand elles étaient en maillot de bain sur les plages. C'était le bon temps, pour les amateurs de poils, comme moi. Ça m'a excité de voir ça et j'ai senti ma queue se durcir dans mon jean. Je pense qu'elle l'a vu mais elle n'a rien dit. Malgré ma timidité, j'ai entamé la conversation avec elle et je lui ai proposé de venir boire un verre avec moi, dans un petit bistrot que je connaissais. Elle a accepté et nous avons passé un excellent moment ensemble. Elle m'a dit qu'elle s'appelait Evelyne. Elle était secrétaire, divorcée depuis quelques années, et elle vivait en ville avec sa fille de 15 ans. Elle avait une voix agréable et je me sentais vraiment attiré et excité par elle.


Je pense que les quelques verres que nous avions bus nous m'avaient donné confiance. Imaginez ma tête quand elle m'a proposé de monter jusque chez elle boire le dernier verre ! Une fois là, les choses sont allées très vite. Evelyne s'est approchée de moi et m'a embrassé. Je l'ai enlacée et j'ai commencé à lui caresser le dos. J'ai tout de suite senti ma queue qui se durcissait dans mon jean et y formait une grosse bosse bien visible. Elle s'est écartée de moi et elle l'a vu. Ça l'a fait sourire.

- Quel âge as-tu ? Evelyne a demandé.
- 20 ans... Presque 21, j'ai bafouillé.
- 20 ans ! Alors tu es déjà un vrai homme, hein... Et moi, tu sais quel âge j'ai ?

J'étais très excité par sa voix douce.

- Euh... Non.
- J'ai 38 ans et je suis une vraie femme. Tu vas voir...

Elle m'a aidé à enlever mon tee-shirt puis elle a déboutonné son corsage et dégrafé son soutien-gorge, libérant ses gros seins lourds et un peu tombants. Elle avait de larges aréoles brunes et des mamelons gros comme le bout de mon pouce.
J'étais fasciné par ce spectacle inédit pour moi et j'avais maintenant une énorme érection qui faisait mal. Evelyne m'a regardé d'un air vicieux et a approché sa main de ma braguette. Elle a caressé un peu ma queue à travers le jean puis elle l'a déboutonné, elle l'a baissé sur mes jambes et elle a sorti ma queue de mon slip.

- Pas mal...

Elle a dit en regardant ma belle queue qui pointait vers le plafond. Alors, elle a enlevé sa jupe mais a conservé sa culotte. Quand j'ai vu les grosses touffes de poils noirs qui débordaient de sa culotte, pourtant pas spécialement étroite, et qui s'étalaient sur le haut de ses cuisses, j'ai été tellement excité que j'ai failli décharger.

- C'est la première fois, hein ? ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Max le 13 Novembre 2011 dans Mature.


Histoire de cul suivante :
LA MAMAN DE MA FEMME
Salut, l'histoire suivante est véridique. J'en suis encore un peu étonné... Voilà, il y a deux semaines, je prends une semaine de vacances bien méritée. Ma femm... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Lilou ajoutée le 26/11/2011

Histoire de sexe précédente :
LE VESTIAIRE
Gilles et François reprenaient peu à peu leur souffle dans le vestiaire des hommes. Bien qu'ils soient particulièrement en forme pour des hommes de leur âge, l... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Johnny B. ajoutée le 18/11/2011


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales