Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LA DAME DU COURRIER


Histoire2Cul.com > Jeune

LA DAME DU COURRIER :


Il y a 2 ans, je remplaçais un postier comme boulot d'été. C'était un travail pénible de toujours voir les mêmes gens (des vieux en majorité) et de se lever tôt. Je suis plutôt paresseux et j'aime la facilité. Mais du moins, je gagnais beaucoup de pognon. Un beau matin, alors que je mettais les journaux dans la boîte aux lettres d'un immeuble, une femme vint chercher en peignoir son courrier. Elle avait environ 35 ans, des cheveux bruns, elle était bien foutue et j'imaginais ses seins en dessous de son peignoir. Ils devaient être bien gros ! À l'époque, j'étais encore puceau et cette femme m'excitait beaucoup. Elle me dit gentiment bonjour, prit ses journaux et s'en alla.


Cette scène s'est reproduite pendant plusieurs jours après et je crois qu'elle sentait combien j'étais affolé chaque fois. Jusqu'au jour où elle me poussa contre les boîtes aux lettres, s'appuyant contre moi et m'embrassa. Nos deux langues se touchèrent, se léchèrent. Cela dura un bon bout de temps (pas assez!!) et elle me dit :

- Merci pour mon courrier. Sonne chez-moi demain après ta tournée, on continuera ce qu'on a commencé.

Je restais sur place, n'en croyant pas mes yeux. Je rentrai tout excité à la maison et j'attendis que le lendemain béni arrive. Après ma tournée, je sonnai chez elle. Mon sexe durcissait sous mon pantalon avant même qu'elle n'apparaisse devant moi. Elle m'ouvrit et me dit de la suivre. On entra dans sa chambre et elle m'allongea sur son lit. Elle défit son peignoir… Comme elle était belle ! Elle portait un soutien qui laissait voir ses seins magnifiques, un string et des bas. Elle s'assit sur moi et me dit :

- Voyons maintenant de quoi tu es capable !
- Mais je suis encore...
- Puceau ? Plus pour longtemps, mon lapin !

Elle commença à m'embrasser tout en me déshabillant. Je me retrouvai nu sous elle. Elle descendit sur mon cou, lécha mon ventre, descendit encore plus et empoigna mon sexe, déjà bien bandé. Elle lécha mon gland, suça mes couilles et continua à me dévorer la queue. C'était tellement bon, je n'eus même pas le temps de la prévenir et elle reçut mon sperme dans la bouche. Elle avala tout et continua de nettoyer ma jeune bite. Je décidai de lui accorder le même traitement. Je l'allongeai sur le dos, lui défit son soutien et lui mangeai les seins. Elle semblait aimer, je continuai à lui sucer les tétons, bien durs et je lui massai l'autre sein. Ses gémissements me faisaient perdre la tête. Je lui retirai son string (qui était bien mouillé) et je découvris une belle chatte épilée, luisante de jus. Je la caressai avec un doigt, elle apprécia beaucoup. Ensuite, j'enfonçai plusieurs doigts dans sa fente, jusqu'à ce qu'elle hurle de plaisir. Je retirai mes doigts tout en les léchant. C'était vraiment savoureux, ce nectar de chatte !


Elle avait les jambes bien écartées (il fallait en profiter) alors j'enfouis ma tête dans son intimité. Je lui léchai le clito et je poussai ma langue tout au fond de son con. .Je sentis la chaleur monter en elle. Elle me retint par les cheveux, la face écrasée dans son minou. Elle cria de plus en plus fort :

- Oui, vas y continue... Ouiiii... Ahhhh !

Elle jouit sous ma langue. Après avoir reprit ses esprits, elle me demanda de lui fourrer ma queue dans la chatte. Elle écarta de nouveau ses jambes et je n'eus aucun mal à la pénétrer (elle dégoulinait de mouille). Ma bite glissa entre ses lèvres chaudes et humides, mes couilles cognèrent contre son cul. J'eus l'irrésistible envie de tout lui donner ce que j'avais en moi ; je touchai le fond de sa chatte...

- Vas-y, bourre moi à fond, petit homme, encooore !!!

L'orgasme nous ravagea en même temps. J'eus l'impression de lui avoir déversé des litres de sperme dans le ventre... Jeunesse innocente et prétentieuse !!! Nous restâmes un long moment blottis dans son plumard. Puis je dus partir et je m'habillai. Au moment où j'allais franchir le seuil, elle me dit :

- Demain même heure, tes cours continuent !!

Et c'est comme ça que mon apprentissage de la vie sexuelle s'amorça. Elle fut une excellente prof et moi, un élève appliqué !!
...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Vincenzo le 09 Juin 2013 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
L'INVITÉ DES VACANCES
Il y a une année, nous avons vécu des vacances inoubliables. Nous formons mon épouse et moi un couple très uni, plein de fantaisie. Mon épouse a 32 ans, c'est u... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de SuperMari ajoutée le 12/06/2013

Histoire de sexe précédente :
LA GRANGE BIEN NOIRE
En me réveillant, je me suis d'abord demandé ce que je pouvais bien foutre dans cette putain de grange ! J'étais complètement à poil dans la paille avec un mal ... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Joseph Hash ajoutée le 02/06/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales