Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LA MAMAN DE MA FEMME


Histoire2Cul.com > Mature

LA MAMAN DE MA FEMME :


Salut, l'histoire suivante est véridique. J'en suis encore un peu étonné... Voilà, il y a deux semaines, je prends une semaine de vacances bien méritée. Ma femme ne veut pas prendre de congé à cette époque (j'en ai plus qu'elle). Mes beaux-parents louent tous les ans une petite bicoque dans le Sud, au bord de la mer. Comme je suis seul, ma belle-mère (M) me propose de passer quelque temps avec elle dans le Sud pour décompresser. J'accepte sans hésitation, je m'entends très bien avec elle. À notre arrivée sur les lieux, on s'installe. Chacun une chambre. Salle de Bain commune. Bon.


Les soirées passent tranquilles. Et puis une journée, alors qu'on va à la plage exceptionnellement (on a plus l'habitude de bouger, elle est sportive, j'essaie de suivre !), on trouve une petite plage tranquille, difficile d'accès. On se baigne tous les deux et là, je remarque que son regard se porte plusieurs fois sur moi et sur mon short. Ce sont des regards furtifs. On se baigne 2 heures, on se sèche au soleil. Je ne pense plus aux regards.


Le soir, à la douche, j'entends quelqu'un entrer dans la salle de bain pendant que je suis sous la douche.

- Je fais que passer, me dit elle.

Vraiment, je la soupçonne de plus en plus de vouloir me voir à poil. Jamais pensé à ça avant !! Alors je sors de la douche, pensant qu'elle est là. Déception !! Je m'habille tranquille. Lorsqu'elle prend sa douche après moi, la curiosité est plus forte, j'essaie de regarder par le trou de la serrure. Pas concluant, rien vu, mais j'y pense de plus en plus.


On sort dîner dans une pizzéria et pendant tout le repas, je ne pense qu'à une chose : voir M à poil et lui faire plaisir. Imaginer ses seins, ses fesses. À 50 ans, elle est encore pas mal. Durant le repas, elle se penche en avant pour faire tomber son décolleté, croise, décroise les jambes. Sa jupe remonte sur ses cuisses. C'est pas un canon, mais elle dégage quelque chose. Je laisse tomber ma serviette et en la ramassant, je jette un oeil entre ses cuisses. Bien m'en a pris, elle écarte les cuisses et me laisse voir qu'elle ne porte rien dessous. En me relevant, je croise son regard insistant.


On rentre à la maison, des idées plein la tête. Et là rien !! On va se coucher chacun dans sa chambre.


J'ai pourtant lâché des allusions (trop discrètes). Un peu déçu, je me mets en en caleçon et à ce moment j'entends la porte s'ouvrir. Elle est là, en chemise de nuit transparente, nue dessous (comme lors du dîner !). J'ai le coeur qui bat très fort. Je n'ai jamais vu ma belle-mère comme ça. Elle me fait de l'effet. Je veux lui dire quelque chose, ma gorge se bloque. Elle me fait signe de la main : "Chut". Alors, je recule jusqu'à m'asseoir sur le lit. Elle se place à côté de moi et m'embrasse tendrement. Je sens sa langue dans ma bouche tourner et virer. On s'embrasse loguement, nos mains se croisent. Elle prend ma main et la pose sur son sein. Je le caresse avec tellement de plaisir et de force qu'elle gemit un peu. Je me calme. Mes mains explorent ses seins, s'arrêtent sur son ventre, puis partent caresser ses cuisses. Pas aussi fermes que celles de sa fille mais c'est un vrai plaisir. M, toujours sa langue dans ma bouche, passe ses mains sur mon torse, puis mon petit ventre et enfin arrive à mon sexe. Elle le caresse tendrement. Je suis sûr qu'elle va le sucer.


Sa bouche suit ses mains et arrive à mon ventre puis mon entrecuisse. On a toujours pas parlé. Elle me pousse sur le dos et commence à caresser ma bite. Elle sait y faire. J'ai une bite de taille normale, on ne peut plus standard. M prend mon gland dans la bouche et avec sa langue tourne autour et aspire. Avec sa salive, elle lubrifie mon gland. Elle sort ma bite de sa bouche et sa langue descend le long de ma hampe et arrive sur mes couilles. Elle les lèche, prend une bourse dans la bouche, c'est si chaud et humide !! La jouissance commence à monter. Elle me relève les cuisses et me dit :

- Je suis sûre qu'on t'a jamais fais ça !!

Non, jamais. Avec sa langue, elle me lèche entre les couilles et l'anus. De longs coups de langue. ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Lilou le 26 Novembre 2011 dans Mature.


Histoire de cul suivante :
LA CABINE AU BOIS
Elle était là, toute seule, à l'orée d'un bois. Il lui manquait la porte. Il n'y avait aucune habitation ou construction à un kilomètre à la ronde. Je rentra... Lire la suite ...

Mature - Histoire de L'Opportuniste ajoutée le 03/12/2011

Histoire de sexe précédente :
LA BELLE EVELYNE
Chaque fois que le mois d'août revient, je repense à ma première fois... J'ai eu la chance de tirer mon premier coup avec une femme plus âgée que moi, qui m'a f... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Max ajoutée le 13/11/2011


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales