Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LA TOUSSAINT


Histoire2Cul.com > Mature

LA TOUSSAINT :


Cette histoire s'est produite tout récemment, le 31 octobre dernier, lors de l'Halloween. C'est par le hasard le plus total et le plus délicieux que j'ai réussi à baiser une fille à laquelle je rêve depuis des années : ma cousine ! Avec ses belles fesses rondes et dodues et puis sa poitrine ferme à faire baver n'importe quel homme, elle est la vedette principale de tous mes rêves érotiques depuis que je suis en mesure d'en faire. J'ai maintenant 18 ans et elle aussi. En ce soir d'Halloween, je devais me rendre dans un bar et pour y aller, je devais passer devant chez elle. Donc, chemin faisant, je fume un petit pétard qui me donne une faim incroyable ! Je décide, étant costumé, d'arrêter chez ma cousine pour lui quémander quelques friandises. Vers 21h30, je sonne à sa porte. Elle répond, vêtu d'un costume de chatte très sexy qui me fait bander illico. Je lui dis bonjour et elle me sourit avec une expression qu'elle n'a jamais employé avec moi. Étant donné mon état d'exitation et surtout ma lenteur d'esprit provoqué par le shit, je ne trouve même pas cela étrange et, pire encore, je ne pense même pas d'enlever mon masque de bourreau en tissu non transparent. Elle continu à me sourire et me dit qu'il y a longtemps qu'elle m'attendait. Elle se lève alors de sa chaise et ferme les lumières extérieures tout en vérouillant la porte. Elle se retourne et, d'un coup, agrippe mon pénis en pleine érection ! Je n'en revient pas. Elle me tripote à travers le tissu de mon déguisement et me fait bander à pleine capacité. C'est alors qu'elle libére mon membre de sa prison et baisse mes sous-vêtements pour me tailler une pipe. Elle suce comme une vraie professionnelle. Au bout d'un moment, toujours silencieux, j'éclate de jouissance dans sa bouche. ELLLE AVALE MON SPERME COMME UNE VRAIE PETITE GOURMANDE!


Cette simple pensée suffit pour maintenir mon érection. Tout en se déshabillant devant mes yeux, elle me demande comment va ma petite soeur... Je n'ai pas de soeur ! C'est là que je comprends qu'elle me prend pour son copain. Je devrai garder ce masque à tout prix et parler le moins possible, sinon elle se rendra compte qu'elle venait de sucer son cousin. Elle me rassure alors en me disant qu'elle trouve cela exitant de baiser avec un bourreau qui garde son masque. À cet instant, je remarque qu'elle est encore plus belle toute nue que dans mes fantasmes. Les poils de sa chatte sont du même brun que ses cheveux et ils sont entretenus puisqu'ils sont limités à un tout petit carré au dessus de sa délicieuse vulve. Soudain, je fais un pas en avant et lui tâte les seins en pinçants ses mamelons déjà durs d'excitation. Je la saisis par les hanches et la soulève sur le comptoir de la cuisine. D'un doigt, je lui carresse le clitoris et je lui insère deux doigts dans le vagin. Elle gémit de plaisir et jouit rapidement de ces caresses. N'en pouvant plus, je la redescend de son perchoir afin de la pénétrer de mon engin. Elle crie de surprise puisque je la pénètre d'un coup sec. Ensuite, elle soupire de plaisir. Mon mouvement s'accélère jusqu'à ce que je me rende compte que je lui assène de véritables coups de boutoirs. Elle en pleure de jouissance. Ensuite, près de la jouissance moi-même, je me retire, la tourne sur elle-même, et éjacule partout sur son beau gros cul rond. Les secousses de sperme inondent pratiquement toute la raie de ses fesses. D'une main, je prends soin d'étendre ce sperme partout sans manquer ma chance de rentrer, au passage, un doigt dans son anus. Cette petite pénétration inattendue la fait sursauter de surprise. D'une voix sensuelle elle me dit :

-"Petit pervers ! Tu te sens cochon ce soir ? Mais tu sais bien que je ne veux pas que tu me pénètres le cul. Pas tout suite, chéri. Je suis sûre que ça fait trop mal !"

Elle arrête de parler puisque j'abandonne ses fesses et je lui malaxe les seins par l'arrière. Comme ils sont fermes ! Après un massage intensif, elle jouit des seins en soupirant. N'ayant pas abandonné l'idée de sodomiser ma jolie cousine et me disant que sa peur de la douleur l'empêcherait sans doute de connaître ce type de plaisir pour toujours, je ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Nico 18ans le 19 Mai 2015 dans Mature.


Histoire de cul suivante :
ÉTUDIANTE PERVERSE
Perverse, moi ? Oui, sans doute. J'ai appris, au lycée, que la valeur n'attendait pas le nombre des années… Ca m'a pris tôt de chercher à exciter les hommes. C'... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Cécilia ajoutée le 27/05/2015

Histoire de sexe précédente :
LIBRES ÉCHANGES
L'un de mes plus grands plaisirs est de me baigner nue dans la mer avant de me faire dorer au soleil sur une plage de sable brûlant. Aussi, nous louons chaque a... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Roxy Piche ajoutée le 11/05/2015


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales