Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LE CADEAU MERVEILLEUX


Histoire2Cul.com > Exhib

LE CADEAU MERVEILLEUX :


Coucou c'est Cookie et je veux vous raconter le cadeau extraordinaire que m'a fait Michel. Il me connaissait tellement bien que le jour de mon anniversaire il me proposa de le suivre. Il me mit un foulard sur les yeux et me demanda d'enlever mes chaussures. Je devais reconnaître les endroits où il allait m'emmener.


Nous montâmes tout d'abord en voiture. Après cinq minutes la voiture s'arrêta et il me fit descendre. Je sentais du sable sous mes pieds ou plutôt de la terre. On était sur un chemin de terre. Il me fit avancer sur environ 100 mètres et me fit rentrer dans de l'eau bien fraîche. Tout ce mystère m'excitait et j'avais une envie folle de faire l'amour avec lui à ce moment. C'était tellement agréable de marcher dans l'eau que je lui proposai de nous allonger dans l'eau.


L'eau nous arrivait à la hauteur des mollets et je savais qu'il ne pouvait pas me refuser cela. Je m'allongeai aussitôt. Cela faisait un bien fou vu la chaleur du jour. Michel ne s'allongea pas et me dit qu'il était temps de le suivre. Résolue, je me remis sur mes jambes. Ma robe, trempée, me collait à la peau. Je suis sûre que l'on voyait pointer mes tétons. Je lui demandai si l'on était seul et si je pouvais laisser tomber le haut de ma robe sur mes hanches. Il me répondit que l'on était seul et que de toute manière on était sur un terrain privé et que je pouvais faire ce que je voulais. Je lui dis que je voulais faire l'amour avec lui, là tout de suite. Il me dit que l'on allait arriver et que j'allais prendre mon pied comme jamais je ne l'avais pris et que j'allais faire partager mon plaisir. Tant de suspens !!! Je me retrouvai le torse nu et un léger vent venait effleurer mes tétons. Je me sentis bien quand soudain une pensée me traversa l'esprit. Je me voyais marcher et je sentais pleins de regard se poser sur moi. J'eus envie de remettre ma robe car j'étais plutôt pudique mais je me dis que si c'était vrai pour une fois, ce n'était pas grave car ça m'excitait énormément. Je me rendis compte que j'avais envie que l'on me voit et je compris que j'avais enfoui tout au fond de moi ma nature exhibitionniste. Après avoir marché un petit bout de chemin, mes pieds se glissèrent dans l'herbe. Les petits brins d'herbe me caressaient lorsque soudain Michel me dit de m'arrêter.


Je n'avais toujours pas le droit d'enlever le foulard. Il me dit que mon cadeau était là et que je devais me laisser faire. Il me prit les mains et les attacha en l'air. J'étais debout les bras en l'air attaché sous un arbre ou tout autre portique. Michel me dit qu'il allait m'enlever le reste de ma robe. Je me retrouvai presque nue, ne gardant que mon string. Maintenant Michel me dit qu'il ne m'adresserait plus la parole jusqu'à la fin du cadeau. Soudain, je sentis quelque chose me caresser ou plutôt m'effleurer légèrement. Je ressentis comme des chatouilles. Je sentis encore cette caresse et cette dernière semblait se multiplier. Sur le cou, dans le dos, sur les jambes, sur les seins et tout cela en même temps. C'était comme si l'on me caressait avec des plumes. Ça me rendit folle et je me laissai aller, complètement détendue. Ces caresses durèrent environ 5 minutes ou peut-être plus, je n'en sais rien, je perdis le fil du temps. En tout cas, je m'entendis gémir tellement c'était bon. Et puis les petites caresses s'arrêtèrent et je sentis des mains se poser sur moi ; une, deux, trois, quatre mains et j'arrêtai de compter. Qui était là ? Michel n'était pas seul mais qui était avec lui ?


Je sentis les mains me caresser et j'eus l'impression d'être dans un monde parallèle. Ces mains glissèrent sur mon corps et quelqu'un m'enleva mon string. Je me retrouvai complètement nue à la merci de tous ces inconnus. Quelqu'un caressa ma toison humide et c'était tellement agréable. On m'écarta une jambe que l'on reposa sur quelque chose. Ma caverne était ouverte à n'importe qui. Je sentis une langue se glisser dans mon antre. Aussi dure qu'un sexe. Je m'offris à elle. J'eus envie qu'elle m'explore au plus profond de moi. Pendant ce temps là, je sentis toujours ces mains me caresser et un doigt me titiller le clito. Une main glissa entre ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Cookie le 22 Septembre 2012 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
LOVE SUR LE CHAT
Bonjour, je m'appelle Lili, j'ai 19 ans, et je vais vous raconter une histoire qui s'est réellement passée. Cela se passa pendant les vacances. Mes parents étai... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Lili ajoutée le 28/09/2012

Histoire de sexe précédente :
TATA JEANNE II
Les jours qui suivirent, nous ne reparlâmes pas de ce moment intime que nous avions partagé. Notre relation était différente, mais nous faisions des efforts de ... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Simon & France ajoutée le 31/08/2012


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales