Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LE FIEFFÉ VILLAGE


Histoire2Cul.com > Histoire coquine

LE FIEFFÉ VILLAGE :


C'est un été particulièrement chaud et humide. Comme une multitude d'autres Français, j'ai quitté la France pour migrer vers le Québec, à Montréal plus précisément. Ici, c'est un peu la fête perpétuelle, une nightlife plutôt excitante qui me permet de vivre enfin au grand jour mes pulsions homosexuelles. Et oui, je suis gay, TOTALLY GAY, et j'adore me travestir occasionnellement, ce qui en France me posait continuellement problème.


J'habite un petit 3 pièces, au rez-de-chaussée d'un immeuble ayant pignon sur la rue de Maisonneuve. On peut dire que je loge dans le VILLAGE. Vous aurez compris qu'il s'agit d'un quartier principalement squatté par les gays de Montréal, occupé par des appartements et condos pour toutes les bourses :), ainsi que par différents commerces agréables, autant bars, restos, bistrots que boutiques et services en tous genres.


Le VILLAGE donc est un endroit très vivant dans lequel on croise à longueur de journée une foule de personnages hétéroclites, colorés, extravertis, curieux et gay friendly. En quatre mois à peine, j'ai déjà réussi à me faire quelques bons amis, des potes solides qui ne me lâcheront plus même si je devais retourner dans mon Avignon natale. Et j'aime déjà ces mecs comme le plus précieux des trésors du monde.


Par le biais des réseaux sociaux, je me suis dégotté assez facilement mon petit appart. Le soir même de mon emménagement, je suis descendu dans la rue, sur Ste-Catherine, afin de repérer les lieux et accessoirement de scruter la marchandise. On m'avait bien dit que les mecs à Montréal étaient craquants. J'avoue que je suis littéralement tombé sur le cul en voyant la qualité et la diversité des spécimens gays circulant dans la rue. En plus, la rue est interdite à la circulation pendant la période estivale, ce qui rend l'endroit encore plus chaleureux, plus accueillant. C'est comme si je venais de tomber dans la marmite, putain j'étais le plus heureux des dragueurs !

Je vous raconte une petite journée dans mon paradis excentrique. Je quitte mon appart vers 7 heures du mat pour aller bosser. Je suis programmeur dans une boîte de multimédia. Je passe devant un resto petit-dej dans lequel je m'arrête pour me sustenter. Y'a toujours de beaux petits pédés en rut qui me lorgnent avec insistance, ce qui fait qu'après mon joyeux festin, j'en rejoins un aux chiottes pour une petite gâterie du matin. Ou je le suce, ou il me suce, ou nous avons assez de temps pour nous satisfaire mutuellement. C'est rapide, sans contrainte et totalement merveilleux. Ensuite, je sors ma libido allégée sur les trottoirs et me dirige au bureau. Là, je côtoie plein de gens fabuleux, hommes et femmes, hétéros, homos, bi, trans et la vie est belle. Pour le lunch, je sors. La diversité de restos/bistrots est absolument géniale… le seul bémol : le choix pour la gâterie du midi est tellement grand que je perds un temps fou à choisir ma table :)


Retour au boulot ensuite, jusqu'au moment divin d'aller prendre l'apéro sur une terrasse ou dans un petit pub charmant. Et là, c'est un buffet aux saveurs et aux couleurs multiples. Les gâteries se succèdent avec bonheur et je m'offre un tour du monde, le goût des autres, jusque tard dans la nuit. Souvent, je ramène un ami du jour pour le dîner. Puis nous ressortons pour une boîte de nuit, histoire de jouir d'une musique toujours branchée dans des endroits tellement chauds que c'en est indécent !


Je ne dors jamais seul. Évidemment vous l'aurez deviné ! L'ami de la nuit n'est pas forcément l'ami du jour. Et oui, je suis une putain capricieuse et je déteste la routine. Pourtant, hier il m'est arrivé un truc singulier, une sorte de crash amoureux et j'en suis encore tout chose !


Il était 20 heures, donc très tôt, quand assis à la table du Sky Pub, je remarque un beau Black, fin vingtaine, l'air intello, qui me fait un sourire tout à fait charmant. Ma première pensée c'est : je vais me le faire ce petit loupiot ! Mais les choses cette fois ne se passeront pas comme ça.


Ce joli boy s'appelle Maddox. Il se présente, un peu solennel, tout en me demandant s'il peut prendre place à côté de moi… Tu m'étonnes qu'il peut !!! Il est charmant, il est exquis, il est gabonais et il est instruit et cultivé. Tout pour me plaire un peu plus que juste au pieu. Il me dit qu'il est originaire de Toulouse et qu'il ne vit ici que depuis un an. ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Nostrad Anus le 18 Janvier 2014 dans Histoire coquine.


Histoire de cul suivante :
TROIS FRÈRES AU LAVOIR
Jeudi, 20h. Comme toutes les semaines, Donatien, 24 ans, vient faire sa lessive au lavoir qui jouxte son immeuble du 15ème. Difficile de trouver de quoi s'occup... Lire la suite ...

Histoire coquine - Histoire de Donatien ajoutée le 17/03/2014

Histoire de sexe précédente :
VACANCES DANS LES ÎLES
Cet été, ma femme et moi sommes allés en vacances dans un complexe touristique des Caraïbes. Un après-midi, fatiguée, mon épouse est restée à l'hôtel tandis que... Lire la suite ...

Histoire coquine - Histoire de Wet T-shirt ajoutée le 20/07/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales