Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LE JEU DU MARDI


Histoire2Cul.com > Sextoy

LE JEU DU MARDI :


Voici un jeu auquel j'ai joué l'autre jour. Nous étions six mecs, tous assis les uns en face des autres. J'étais le premier d'une rangée et j'étais le seul qui n'avait jamais joué à ce jeu. Le premier mec devant moi se déshabille. Je le regarde faire. De la musique envahit la pièce, les hommes autour de moi sont tous plus vieux, c'est pour cette raison que je suis le seul à n'avoir jamais joué. Je crois. C'est ma première fois. Une chanson de reggae s'amorce, mon partenaire se lève et commence à danser. C'est un Black au corps majestueux. Je suis certain qu'il est découpé au couteau sous ses vêtements et si les rumeurs disent vrais, il doit avoir une bite démesurée. Il commence à bouger son bassin depuis l'avant vers l'arrière, comme une invitation à baiser ou à danser. Du moins, je crois, parce que je ne sais pas comment ça se déroule normalement avec des hommes. C'est ma première fois. Tout en bougeant son bassin, il passe sa main sur son torse, sous son chandail, il bouge la tête d'un côté, puis de l'autre. Il a les yeux fermés. J'ai une érection. Je veux voir son membre. Il descend sa main dans son pantalon… Il bouge le bassin. J'écoute la chanson. Je ne veux jamais l'oublier. Il se lèche les lèvres. Il doit être bandé ? Je ne pourrai pas résister. Il se retourne et il enlève son pull… Il tombe par terre… Il se retourne… Encore… Son torse… Hummm… Toujours les mêmes mouvements de bassin. Je veux le toucher. C'est interdit ! Je veux me toucher. C'est interdit aussi ! Ses muscles… C'est géant… Il est juste assez musclé, lorsqu'il bouge, rien ne bouge… Il se caresse toujours le torse avec ses grosses paluches. Des vraies mains d'hommes, celles qui vous empoignent le membre et qui vous font gicler partout. (Dans mes désirs.) Il descend sa main dans son froc… Mouvements des hanches… Combien de temps, on me fera vivre ce supplice. J'ai mal tellement je suis bandé… La ceinture tombe aussi… Allez, plus vite… Tant qu'il ne me donne pas le coup d'envoi, je ne peux rien faire… Il détache le bouton de son jean. Ses mouvements font un avec le son de la musique. On dirait que de ses hanches, il joue de la basse. Combien de temps encore ? Je réalise que tous les mecs qui sont en face font le même manège… Je ne veux pas en regarder plus qu'un, c'est assez difficile… Il ouvre la fermeture éclair, il porte un slip blanc hyper serré qui laisse entrevoir un zob bien ferme… Il enlève son pantalon en même temps. Il ôte discrètement ses chaussettes… la chanson change, elle est beaucoup plus rapide… Il passe sa main à hauteur de son pénis, il le caresse à travers le tissu de coton… Quel supplice !!! Un mec comme lui… Il fait entrer sa main dans son caleçon… À quand sera mon tour ? Je veux me masturber aussi. Il se caresse toujours. Je bouge. Il me fait signe que ce n'est pas encore le temps. Il enlève son slip. C'est aussi gros que ce que j'espérais. Ce l'est probablement plus. Il s'approche de moi. Il met deux doigts dans ma bouche. Je m'empresse de les sucer. Il les enlève. Déjà ? Il place sa main sur son phallus qui est en position de fierté. Il le caresse lentement. Toujours le rythme de la musique… Il fait signe que je peux me déshabiller. C'est fait. Rapide ? Je n'attendais que cela. Il se masturbe toujours. Je suis comme son pantin. Je dois obéir. Il voit mon sexe qui a la peau tellement tendu. Si tendu. Je lui fais des yeux de pitié. Ne sait-on jamais. Je suis toujours assis. Je suis à la hauteur de sa bite. Il s'approche. Mouvement du bassin. J'essaie d'empoigner son pénis. Je ne réussis pas. Elle passe trop rapidement devant moi. Il faut une chanson plus lente. Il sera lui aussi plus lent, car il vit au son du rythme musical. J'ouvre ma bouche et il pousse son zob le plus profondément qu'il peut.. Il a décidé que c'était le moment… C'est ma première fois. Je crois que je le suce. Aime-t-il cela ? Tu aimes ? Obéir ? Oui. Une main sous les burnes. Je le fais. Je lui caresse les couilles. Je ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Petit Nouveau le 10 Aout 2013 dans Sextoy.


Histoire de cul suivante :
UNE BELLE GROSSE FILLE
Il était environ 21h30, la musique jouait fort. Dans un coin se trouvait une fille qui avait une trentaine de kilos de trop. Elle n'était pas dégueulasse même q... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Eugène Naterj ajoutée le 24/06/2014

Histoire de sexe précédente :
FASCINATION POUR SYLVIE…
À peine la porte de son appartement refermée, elle me projeta sans ménagement sur un sofa. Prêt à recevoir un assaut de sa part, et surtout bien décidé à m'aban... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de La griffe de la nuit ajoutée le 18/03/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales