Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LE JOUR DU PARDON


Histoire2Cul.com > Sado-maso

LE JOUR DU PARDON :


En arrivant à la Banque, elle va aux toilettes pour refaire une touche de maquillage. Il lui faut être impeccable pour impressionner le directeur. Elle est secrétaire de direction de la Banque. Une grande femme, brune, très jolie. Elle porte toujours des bas mi-cuisses sous ses jupes très courtes et assez désirable. En regardant dans le miroir, elle se sent réellement très féminine. Puis, elle respire un bon coup, ensuite elle sort des toilettes et se dirige vers la porte du bureau. Sa démarche est savamment ondulée et elle est vraiment superbe, sexy, très provocante. Elle laisse derrière elle un parfum troublant. Elle se promet de croiser et de décroiser les jambes pour laisser entrevoir quelque chose de ses dessous de dentelle noire. Elle ne pas porte pas de culotte, ses escarpins vernis luisent.


M. Lecler, le directeur, est un homme de belle allure, au visage ferme, adouci par un regard enjôleur. Un jeune homme arrogant, dans la trentaine. Mais il ne manque pas de charme certes, avec son air indifférent, ses beaux yeux bleus perçants et ses cheveux châtains, coupés à la perfection, ses habits coûteux... Nul doute qu'il se prend pour le roi de la place.

- Bonjour Hélène. Asseyez-vous.

Hélène a 36 ans, elle est perçue comme une femme courageuse, intelligente et déterminée. Elle a un visage sévère et la voix rauque. En s'asseyant sur le devant du fauteuil, elle prend soin de serrer les cuisses l'une contre l'autre et de remonter sa jupe qui a glissé dans le mouvement, dévoilant la presque totalité de ses belles jambes . Après quelques minutes, elle voit que les yeux du directeur se sont égarés momentanément sur ses cuisses. Elle réalise alors combien il est bel homme. À la vue de ses jambes superbes, le directeur songe qu'il devra limiter sa mission à son enquête, un point c'est tout ! M. Lecler a pris sa décision avec sa rapidité d'esprit habituelle.


Il lui confesse donc d'emblée qu'elle est l'objet d'une enquête en relation avec plusieurs irrégularités administratives. Son attitude professionnelle est inadmissible et M. Lecler cherche un compromis acceptable. Elle lit clairement sur le visage de l'homme qu'il est résolu à mettre sa menace à exécution.

- Je... Je ne sais pas de quoi vous parlez M. Lecler, balbutie-t-elle.
- Vous savez très bien de quoi je parle. Si vous voulez jouer, nous jouerons. Mais selon mes règles. C'est une équation politique à un problème économique. Il y a sans doute la volonté d'affronter une vérité personnelle douloureuse et impudique dans la décision d'être d'accord.

Elle est si jolie. Il n'a cessé d'admirer sa splendide beauté, les larmes commencent à lui monter aux yeux tant son désespoir est grand et elle confesse :

- Depuis quelque temps, j'ai des problèmes financiers... Que vais-je faire ?

Elle parle d'un ton saccadé, avec affolement. Son regard se pose sur le visage de M. Lecler. La lueur de triomphe qu'elle y découvre paralyse les battements de son coeur. Elle peine à trouver la force de murmurer d'une voix presque inintelligible :

- Que dois-je faire ? Monsieur, aidez-moi...

Le directeur consulte son ordinateur un instant. Ils restent silencieux un long moment. Puis, tout à coup, la jeune femme jète un cri d'angoisse :

- Oh ! Je vous en supplie, aidez-moi ! Faites quelque chose !
- Vous voulez que nous trouvions une solution ?
- Oui !!!
- Alors... Je pense que nous trouverons un accord. Si vous continuez à faire des efforts !!!

- C'est à dire ? Demande-t-elle un peu inquiète.

Il la regarde au fond des yeux et répond tranquillement :

- Sur bien des sujets. Je me sens proche de vous Hélène. Vous êtes enthousiaste, joviale et très belle. Votre seule solution c'est de m'obéir en tout. S'il n'y a pas de résistance, je veux faire l'amour avec vous. Vous me comprenez ? Cependant, je ne suis pas convaincu que vous ayez les atouts nécessaires pour me servir.

Elle n'a pas besoin que l'homme entre dans les détails. Elle comprend qu'elle est à sa merci. Elle n'a aucune porte de sortie que celle là. De toute façon, elle est perdue. À sa grande surprise, elle accepte. Il la regarde droit dans les yeux et voilà qu'il sourit ! Elle est rouge de confusion.

- Hélène, vous êtes une déesse.
- C'est bien gentil de votre part de faire de moi une déesse.
- Etes-vous mariée ? Lui demande-t-il.
- Oui.
- Vous allez trompé votre époux alors !
- Il ne me fait plus l'amour,...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Ivan Ribeiro Lagos le 26 Décembre 2010 dans Sado-maso.


Histoire de cul suivante :
HENRI DU PÉRIGORD
J'étais en dernière année du bac et mon père, s'inquiétant de ma forme physique, décida de m'envoyer à la ferme pour quelques semaines. -"Il te faut un job d... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Nostrad Anus ajoutée le 22/01/2011

Histoire de sexe précédente :
UN MONDE À PART
D'où je viens, on ne voit jamais la croupe des demoiselles à moins d'être convoqué sous leur couette. Depuis l'époque où je vous parle, on brûle les gens pour l... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Angie L. ajoutée le 14/11/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales