Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LE MAGASIN DE LINGERIE


Histoire2Cul.com > Jeune

LE MAGASIN DE LINGERIE :


Salut, je m'appelle Olivia, mais on me surnomme Cookie. J'ai 21 ans et ma saison préférée est l'été. Pourquoi l'été ? Tout simplement parce qu'il fait beau, chaud et que l'on peut mater sans retenue les plus beaux mecs se promenant torse nu. Et oui j'adore les beaux gosses et pourtant je ne vais pas du tout vous raconter une histoire sur ces mâles. L'été dernier je suis partie passer quelques jours de vacances dans le sud. Ma tante me proposa de m'installer chez eux d'autant plus que Sophie, la fille du mari de ma tante, devait arriver la même semaine. Nous avions trois ans d'écart .Je la connaissais depuis bientôt cinq ans et nous étions toujours très complices.


Arrivée le Samedi matin, je débordais d'énergie et n'avais qu'une envie : aller en boîte et me taper un de ces beaux mecs bien bronzés. Malheureusement, ma tante avait décidé d'organiser une petite soirée famille. Je m'y résignai en souhaitant désespérément que Sophie arrive. À deux, on fait plus le poids. Cette dernière débarqua enfin le Lundi matin. Nous étions très contente de nous retrouver et décidâmes d'aller faire du shopping pour être seules toutes les deux. Nous avions énormément de choses à nous raconter depuis le temps que l'on ne s'était pas vues.


Nous avions déjà pas mal dévalisé les magasins lorsque nous nous arrêtâmes devant un magasin de lingerie. On entra. Après avoir choisi plusieurs modèles, Sophie proposa de les essayer avant de les acheter. Une vendeuse nous indiqua une cabine. J'étais assez gênée de devoir me changer devant Sophie. Je suis assez pudique et Sophie sentit ma réticence.

- Ne t'inquiète pas me dit-elle. J'ai déjà vu une nana à poil et puis tu es comme ma grande sœur.

Je me résignai.

J'enlevai mon tee-shirt et mon petit short et me retrouvai en dessous. Sophie observait tout ce que je faisais et au moment où je voulu enlever mon soutien-gorge, elle se rapprocha de moi et me dit :

- Laisse-moi faire, j'adore qu'on me dégrafe mes soutifs alors je voudrais savoir ce que cela fait de les enlever à une autre nana.

Je la laissai faire et je fus très surprise de sentir ses doigts dans mon dos. Sa présence m'excita même. Elle dû s'en rendre compte car lorsqu'elle m'enleva le soutif, mes tétons pointaient. Un sourire vint illuminer son visage et elle me dit :

- Dis donc, j'ai l'impression que ça te plaît. Tu n'en as pas l'air mais je crois que tu as vachement envie de goûter aux plaisirs féminins.

Je ne répondis rien mais me sentis très vulnérable dans cette position. Debout devant elle, ouverte à toute proposition. Elle commença à me caresser les seins et me regardait pour savoir comment j'allais réagir. Je reculai légèrement et me trouvai coincée contre la glace accrochée au mur. Le contact avec cette glace me fit un effet incroyable. Le froid m'excita doublement et je sentais mon petit minou prêt à s'offrir en toute liberté. Sophie rapprocha sa main de ma culotte et déclara, fière d'elle :

- Humm, elle a l'air d'être prête. J'eus honte car ma culotte était très humide. Elle y glissa un doigt pour vérifier mon état. Et le ressortis aussitôt satisfaite du résultat. Elle approcha son doigt de mes lèvres et me dit :
- Alors ma petite salope, tu aimes ça, ça te plaît de te faire caresser par une nana. Si tu veux me satisfaire entièrement, je veux que tu suces mon doigt comme si c'était une bite et que tu lèches ton jus.
- Je veux bien sucer ton doigt, lui répondis-je, mais d'habitude les bites que je suce sont beaucoup plus grosses que cela.

Elle me fixa, surprise par ma réponse mais elle n'en resta pas là. Elle se baissa, me descendit mon slip et y glissa toute sa main. Ses doigts glissèrent entre mes lèvres et s'imprégnèrent de mon liquide. Ma chatte était une vraie fontaine. Lorsqu'elle jugea sa main assez dégoulinante, elle me la présenta. Je la pris entre mes lèvres et la suçai comme une bite. Pendant ce temps, Sophie continuait de s'occuper de moi. Sa langue commençait à jouer avec mon clito et je me sentis prête à exploser. J'avais envie de crier tout mon bonheur lorsque la voix de la vendeuse se fit entendre.

- Est-ce que tout va bien ? Vous n'avez pas de problème avec les tailles ?
- Non tout va bien, répondit Sophie, nous arrivons, nous sommes entrain de nous rhabiller.

Elle me fixa, se retenant de rire et me ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Cookie le 08 Novembre 2011 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
SUPERBE PARTIE DE PÊCHE
L'histoire vraie que je vais vous raconter m'est arrivée l'été dernier, alors que je pêchais avec un ami au bord d'un lac en Moselle. Il faisait chaud ce jour l... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Antoine ajoutée le 30/10/2011

Histoire de sexe précédente :
JOURNAL D'UNE AVENTURIÈRE
Journal de Bord Pour situer les premières pages de ce journal, il suffit de dire que je m'appelle Laure, et que je fais partie d'une expédition ethnologique e... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Laure ajoutée le 18/08/2011


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales