Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LE RÊVEUR DE MIRACLES !


Histoire2Cul.com > Mature

LE RÊVEUR DE MIRACLES ! :


J'invitai ma collègue Carole, avec qui j'avais déjà un lourd passé de sexe partagé, à venir avec moi à une partie fine à six. Elle fut étonnée et très excitée de ma proposition. Elle me dit espérer que les mecs seraient corrects, car elle aimait la baise mais en confiance. Juste après le boulot, nous nous rendîmes au lieu de rendez-vous, un petit appartement pas loin du bureau. Après avoir sonné, c'est ma copine Karine qui vint nous ouvrir. Elle nous fit entrer dans une grande pièce unique de l'appartement où se trouvait un grand lit, deux canapés et des tapis par terre. Deux mecs étaient là à siroter un pastis et à caresser les fesses nues de Sandra à genoux sur la table basse.

- Bienvenus mes amis, dit-elle, tout le monde se réjouit de vous avoir ici. J'étais sûr qu'il viendrait avec toi, ajouta-t-elle s'adressant à Carole, ça fait un moment que je sais pour vous deux.


Les filles nous présentèrent les deux hommes, 35-40 ans, plutôt baraqués, Marc et Z (un pseudo bien sûr), un indien de Calcutta pas du tout fluet. Puis on nous servit un whisky et les filles déshabillèrent Carole, debout devant nous, en l'embrassant et en lui léchant les seins puis le ventre. Le déshabillage fut assez long et chaud, les langues des trois filles, maintenant débarrassées de leurs strings et seins nus, se promenaient d'un corps à l'autre, d'un sexe à l'autre. Carole était à genoux en train de fourrer sa langue dans la fente de Karine qui avait gardé sa jupe autour du ventre et posée ses bas. Sandra, vêtue seulement de son porte-jarretelles et de ses bas, vint retirer nos bites de leur pantalon et commença à nous sucer à tour de rôle. Carole et Karine firent ensuite de même. Elles tournèrent d'une bite à l'autre. Marc avait une queue courte mais très trapue, alors que Z avait une bite vraiment énorme, un truc à la Rocco. Carole le suça tout d'abord timidement mais Z lui prit la tête pour s'enfoncer bien au fond de sa gorge. Je vis Carole au bord de l’écœurement. Puis Sandra reprit sa place sur la table basse à quatre pattes : elle suça Marc qui s'était levé et me demanda de la prendre en levrette. Elle était humide et se fut un délice de la culbuter. Z était allongé sur un sofa, la chatte de Carole collée à sa bouche et la chatte de Karine empalée sur son énorme bite. Les deux filles se pelotaient les seins. Karine poussait un petit cri à chaque fois que Z jetait en l'air son bassin. Elle jouit rapidement. Elle invita Carole à prendre sa place. Celle-ci se mit au-dessus de la grosse queue de Z et commença à descendre. Elle mit un peu de temps, mais finit par se la mettre bien à fond. Karine nous avait rejoint et avait branlé Marc pour qu'il jouisse sur le visage de Sandra. Je me retrouvai rapidement allongé à mon tour sur la table basse, Karine s'enfila sur mon sexe par le con tandis que Sandra se plaça au dessus de ma bouche, les deux jambes de chaque côté de la table pour frotter sa chatte avec vigueur. Ma langue fouillait avec envie.


Karine s'excitait sauvagement sur mon sexe et elle jouit bruyamment au moment où j'explosais en elle. De son côté, Carole s'était retournée, elle avait toujours la queue de Z dans le vagin, celui-ci la prenant violemment en levrette. Elle jouit au moins à deux reprises avant que Z lâche lui aussi son sperme.


Sandra, organisatrice en chef, décida qu'il était temps d'enculer ! Les filles se mirent à genoux par terre et les mecs furent chargé de les préparer, Marc derrière Karine, Z derrière Sandra et moi derrière Carole. Sous les ordres de Sandra, ce fut la langue fouillant l'oeillet, puis plusieurs doigts dans le sexe et le con. Enfin, lubrification dans le vagin et introduction lente dans l'anus. Avec cette méthode, Carole reçut sans problème ma bite. Je regardais les autres : Karine acceptait bien la bite large de Marc et Sandra avait le cul fait pour la bite de Z. Il y allait vraiment très fort et Sandra était aux anges. Les gémissements étaient sur toutes les bouches. Une fois que Sandra eut joui à grands coups de la main droite sur le sol, elle nous fit tourner. Marc se retrouva dans le cul élargi de Sandra, moi dans celui étroit de Karine et Carole dut...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Léo le 06 Mai 2010 dans Mature.


Histoire de cul suivante :
L'ENTRETIEN D'EMBAUCHE
J'avais envoyé mon C.V. à plusieurs entreprises et la première qui accepta ma candidature était située non loin de chez moi, le poste était bien payé et très in... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Daniel Dupré ajoutée le 12/05/2010

Histoire de sexe précédente :
IMMORAL !!!
Cet été-là, Robert, mon mari, avait loué une charmante maison sur la Côte d'Azur. Comme toujours, je pris mes vacances avant lui. Faisant partie du Corps Enseig... Lire la suite ...

Mature - Histoire de L'infirmière ajoutée le 22/03/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales