Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LE SECRET DE JEAN


Histoire2Cul.com > Jeune

LE SECRET DE JEAN :


Je venais tout juste de commencer ce nouveau boulot dans une boite de pub très branchée, en plein cœur de Paris. J'avais terminé la fac quelques semaines plus tôt. Du haut de mes 24 ans, j'étais prêt à affronter ce nouveau monde. J'ai toujours été sportif, le plongeon étant ma discipline, j'ai eu la chance de participer à plusieurs compétitions. J'ai un corps très athlétique, imberbe, bien découpé, un joli petit cul tout rond et je suis ttbm en plus. De grand yeux verts, cheveux bruns, bref mignon quoi.

Mon nouveau patron se nomme Jean, il a 33 ans, hyper masculin le mec, tellement costaud qu'on peut voir à travers ses fringues son corps sculpté, et il a un incroyable cul. Jean est très mystérieux, je ne sais pas encore s'il fait partie du bâtiment, bref je m'efforce de le séduire. J'aime son odeur de mâle quand je m'approche de lui tout près. Je peux bien le renifler le salaud, il m'allume un max. L'autre jour, nous étions juste nous deux dans la salle de conférence, très tôt le matin, en préparation d'un briefing pour notre futur client. Il était là, juste à côté de moi, sa cuisse collée à la mienne, je portais un pantalon beige en lin assez moulant. Je commençais à me tortiller sur place, ma bite voulant rendre visite au grand costaud, je me suis mis à bander solidement sans pouvoir rien y faire. Mon adonis remarqua du coup mon envie, il leva les yeux et me sourit. J'étais sidéré, je n'osais plus bouger. Il écarta les cuisses afin que je puisse bien voir qu'il avait lui aussi le pieu au garde à vous. Il prit ma main et la déposa sur son zob, merde qu'il était gros ce zob, je sentais ma bite sur le point d'exploser.


Il sortit son pal de son pantalon, il était énorme, long et large en plus. Il me saisit par la nuque, me forçant à descendre ma jolie petite bouche sur son gros joujou. Je l'engloutis du coup, jusqu'au fond, mon étalon gloussait de plaisir. Il me défonça la gueule ainsi de plusieurs coups de son manche, je le sentais, il allait jouir et je voulais son foutre. Il se mit à gémir, le salaud, poussant sur ma nuque pour bien remplir ma bouche de son pal au bord de l'explosion. Il me cracha son jus en plusieurs jets chauds et j'avalai le tout avec une gourmandise peu commune. Le vilain se tortillait comme un petit diable. Mais mon salaud rentra son joujou encore bien érigé dans son pantalon, se leva et quitta la salle de conférence, me laissant ainsi le slip trempé de foutre. J'ai dû me rendre au WC pour faire un brin de toilette. Je passai la journée entière à bander, pensant encore au goût de son foutre. Quelques jours plus tard, le coquin entra dans mon bureau.

- Écoute Antoine, j'ai besoin de toi ce soir pour un nouveau projet. Il faut tout terminer pour demain.
- Okay, lui dis-je.
- Viens me rejoindre dans la salle de conférence pour 19 heures.
- Entendu, j'y serai.

J'arrivai donc dans la salle, j'avais enfilé seulement un short et un t-shirt car je devais me rendre au gym ce soir-là. Il était là debout, la bite sortie.

- Viens dit-il.

Il me tourna, baissa mon short et m'inséra deux doigts dans le fion. Mon mandrin s'érigea d'un trait. Avec son autre main, il me branla vigoureusement. Je faillis jouir maintes fois... Ahhh le salaud ! Il frotta son pieu sur ma rosette déjà mouillée de plaisir. Je me retournai et voulus lui bouffer le manche, essayant de lui baisser son pantalon. Il refusa que je lui baisse le pantalon, insistant juste pour garder sa bite sortie. Il me retourna de nouveau, appuya son solide pieu sur mon trou mouillé, entra en moi comme un sauvage, s'enfonçant solidement, me tenant par les hanches pour me la mettre bien au fond. Puis il me souffla :

- Je vais t'inonder le trou de mon jus...

Il alla de plus en plus vite, me tenant maintenant par les épaules afin de bien m'enfourner. Je me lamentai de plaisir.

- Je vais jouis, lui dis-je, je vais jouir...

Il cracha son précieux liquide sur mon fion encore enflé de désir. Encore une fois, il rentra son machin dans sa braguette, se retourna et quitta la salle... Étrange le mec !


Le dimanche suivant, je me rendis à la gym, j'avais besoin ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Joseph Hash le 23 Mars 2013 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
COUPLE TORRIDE
Par l'intermédiaire des annonces rencontres, j'ai eu mes premiers contacts par e-mail et par téléphone avec un couple dont la femme avait 28 ans et le mec 36 an... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Pierrot ajoutée le 27/03/2013

Histoire de sexe précédente :
SANDRINE L'ESCORTE 2
Avec mon sens du sacrifice habituel (!), je me portai volontaire et me retrouvai bientôt entre ses cuisses, face à deux charmants orifices. Ne parvenant pas au ... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Avecmespotes ajoutée le 13/03/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales