Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LES THERMES


Histoire2Cul.com > Sado-maso

LES THERMES :


La scène se passe dans un petit complexe thermal où la nudité est de rigueur. Alexia, réceptionniste et barmaid, travaillait ce jour là, de 15 à 23 heures, heure de fermeture du complexe. Comme tous les jours de semaine, la journée n'avait pas été très chargée, et Alexia avait passé la plupart de son temps à lire des magazines peoples. À 22h50, tandis qu'il ne restait plus qu'un couple dans un des jacuzzis, elle se leva et se dirigea vers eux, pour les informer de la fermeture. Ils ne semblaient pas l'avoir entendue, puisqu'elle avait dû se déchausser pour pénétrer dans la salle où se trouvaient piscines, saunas et jacuzzis. En avançant vers les deux clients, Alexia se rendit compte que quelque chose d'anormal se passait… S'approchant alors à pas de louve, elle déduisit, d'après les mouvements et les petits bruits, que la jeune dame était en train de masturber son compagnon sous l'eau. Manœuvre indécelable pour l'œil non exercé s'il en est, les bulles couvrant tout ce qui se passait dans le petit bassin circulaire, mais pas pour une habituée, qui connaissait bien ce genre de situations. Comme elle avait coutume de faire dans ces situations, elle s'approcha silencieusement, puis surprit les deux amoureux :

- Pardon, nous allons fermer… Je vais vous demander de sortir de l'eau, s'il vous plaît.

Comme d'habitude, les tourtereaux sursautèrent, puis, en bafouillant quelques mots, se levèrent pour sortir. Et comme d'habitude, monsieur était gêné de ne pas pouvoir dissimuler qu'il bandait comme un taureau grâce aux soins que sa copine prodiguait à sa queue. Comme d'habitude enfin, les deux femmes s'échangèrent un regard et un sourire complices, à l'idée de ce qui venait de se passer. L'homme, environ 40 ans, les tempes grisonnantes, était en pleine forme physique. La femme qui avait causé tant d'émoi à sa bite, était très belle, pulpeuse avec des cheveux auburn coupés au carré. Ses seins, dont les mamelons rose foncé étaient pointus, invitaient aux caresses, et son sexe, épilé, donnait une impression de fraîcheur, d'innocence, qui en aurait fait craquer plus d'un.


Plutôt que de s'enfuir vers les vestiaires sans demander son reste, le mâle exhibant toute sa fierté dévisagea Alexia, qui, il est vrai, malgré l'uniforme qui la rendait presque invisible, n'en restait pas moins une très jolie jeune femme. 24 ans, le teint clair, blonde aux yeux bleus, et surtout 1m69 de corps de rêve, à vous faire damner un saint !


Le regard attiré par le sexe turgescent, Alexia découvrit avec envie l'érection énorme du client pris sur le fait, et son bas-ventre commença à se nouer lorsqu'elle s'imagina ramonée par le beau mâle en rut. Étant donné qu'ils étaient les trois derniers dans le complexe, elle leur proposa :

- Je veux bien vous laisser encore profiter de nos installations, mais… Tout a un prix, vous savez…

Intéressés par la proposition de la réceptionniste, les amants annoncèrent en cœur qu'ils étaient prêts à tout pour rester encore. Alexia les invita donc à regagner le jacuzzi, en ajoutant :

- Tout ce que je vous demande pour l'instant c'est de ne pas faire jouir monsieur… J'aimerais en profiter également…

Les deux clients, semblant ravis de cette proposition, retournèrent donc à leurs activités sous-marines, tout en regardant leur jeune bienfaitrice retourner vers le bar. Alexia, que cet interlude avait émoustillée, se dépêcha de se saisir d'une serviette ainsi que d'un peignoir, accessoires normalement réservés aux clients, et s'en retourna au plus vite auprès de ses futurs camarades de jeu. En arrivant face au jacuzzi bouillonnant, elle accrocha directement sa veste à un des porte-manteaux qui garnissaient les murs de la salle. Elle entreprit ensuite de déboutonner son chemisier blanc, dont elle se débarrassa, dévoilant ainsi sa fière poitrine enserrée dans un soutien-gorge en dentelle bleue. En la voyant se déshabiller, le désir augmenta encore au sein du couple, et Fabienne, la femme aux cheveux auburn, s'assit sur le bord du jacuzzi, les jambes écartées pour que son compagnon, Marc, la masturbe avec sa langue. Ce dernier, trop heureux de son sort, préférait admirer le strip-tease langoureux de la réceptionniste, et Fabienne dut entretenir son désir en solitaire, ce qu'elle fit en introduisant un doigt mouillé dans sa chatte pour se ramoner sans retenue.


Alexia, de son côté avait tombé sa jupe qui n'avait pas longtemps résisté après que sa propriétaire en eut défait la fermeture éclair, et avait maintenant rejoint le reste des vêtements déjà accrochés au mur. Occupée à rouler ses bas noirs, qu'elle avait détachés de son porte-jarretelles, ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Alexia le 07 Avril 2014 dans Sado-maso.


Histoire de cul suivante :
EXPRESS DE NUIT
Corinne embarquait dans le train de nuit qui l'emmenait à Berlin rencontrer les patrons japonais de la firme dont elle était directrice commerciale pour la Fran... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Alexia ajoutée le 19/04/2014

Histoire de sexe précédente :
LISE ET LES FEMMES
Je m'appelle Lise, j'ai 34 ans, je suis cadre dans une grande entreprise et je suis une parfaite bisexuelle. Je ne me suis jamais mariée pour pouvoir garder ma ... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Lise ajoutée le 26/03/2014


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales