Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : LOUIS AU HAMMAM


Histoire2Cul.com > Jeune

LOUIS AU HAMMAM :


Louis entra dans le vestibule épuré du hammam. De bons amis lui avait offert un forfait complet pour son anniversaire et il comptait bien en profiter. À l'accueil, un homme tout de blanc vêtu lui offrit de ranger son manteau avant de le diriger vers un petit vestiaire désert, impeccable de propreté. Louis retira ses vêtements un à un, exhibant dans la pièce vide son corps ferme et bronzé. Il passa une minute rapide sous un jet de douche tiède qui le détendit considérablement. Il n'aurait pas détesté être accompagné d'un joli mec pour se prélasser dans la vapeur à cet instant précis ! N'apercevant pas d'âme humaine dans le coin, il se mit en route dans sa tenue d'Adam.


À la sortie du vestiaire, il emprunta un petit couloir aux murs dorés menant vers la première salle du hammam. À son grand bonheur, un homme aux hanches entourées d'une serviette blanche l'y attendait, nonchalamment assis sur les marches du fond. Ce dernier le convia à s'installer où bon lui semblerait et à se détendre tout en profitant du décor. Tout est parfait ici, se dit Louis en rejoignant les deux mains derrière la nuque et se laissant aller à la détente complète de ses muscles. Les effluves d'eucalyptus lui arrachèrent un soupir de satisfaction alors qu'il fermait les yeux pour s'imprégner de la tranquillité de cet oasis des sens. La chaleur l'importuna un instant mais son corps s'y habitua rapidement. Le masseur maghrébin qui l'attendait un sourire aimable sur les lèvres se rapprocha de lui et posa ses mains huileuses sur son torse. Il massa tous ses membres lentement et doucement, en n'épargnant pas sa tige qui durcit aussitôt dans sa main. Ce dernier focalisa alors son attention sur cette partie de l'anatomie de Louis qui ne cessait de s'allonger. Le masseur qui en avait pourtant vu d'autres auparavant en resta bouche-bée. Louis remarqua son expression de surprise et appliqua une légère pression de la main sur la tête du masseur qui engloutit alors le membre dans sa bouche.


Ce professionnel de l'orgasme masculin utilisait l'une de ses mains pour lui tenir fermement les burnes et usait de l'autre pour lui caresser le torse, les tétons et l'anus. Le masseur le recouvrait de caresses, et il semblait pris d'une folle euphorie. Cela plut à Louis qui tint la tête du gourmand fermement entre ses mains pour mieux pénétrer sa bouche. Il donna à cet orifice deux ou trois coups de reins qui surprirent le masseur puis Louis se releva pour l'installer sur l'une des larges marches faisant office de banc. Il l'étendit sur le dos de telle manière que sa tête pende dans le vide, à l'envers. C'est ainsi qu'il baisa profondément la bouche du joli masseur qui conserva docilement la position de son corps et de sa bouche. Même si Louis pénétrait sa queue jusqu'à la garde, même si ses énormes couilles lui tapaient sur le menton, tout ce qui comptait c'était le plaisir de son client. Et ce dernier le récompensa pour sa patience en lui recouvrant le visage de foutre chaud et collant qu'il nettoya ensuite avidement. Le masseur, après s'être relevé, désigna la bassine remplie d'eau froide où Louis se rendit immédiatement. Il en ressortit plus revigoré que jamais et décida de passer à la salle suivante sans perdre de temps...


Lorsqu'il se retrouva dans la deuxième salle, de plus petite dimension que la première et entièrement recouverte de zellige couleur sable, son corps mit plus de temps à s'habituer à la chaleur, celle-ci augmentant de quelques degrés à chaque pièce... Qu'est-ce que la quatrième chambre lui réserverait !?


Sur les marches du hammam, un homme presque identique au précédent, à la différence près qu'il avait le visage plus rond, l'attendait avec le même sourire bienveillant sur les lèvres. En se remémorant la docilité érotique du précédent, une érection s'empara aussitôt du sexe de Louis. Cette fois, il décida de s'asseoir aux côtés de l'homme qui se mit aussitôt à l'asperger d'eau tiède embaumant la lavande. Il lui frictionna ensuite tout le corps, souriant au passage de ses mains sur la queue durcie de son client. Il est beaucoup moins entreprenant que l'autre, pensa Louis en déposant la main du masseur sur son membre afin que celui-ci comprenne son désir. Le sourire du masseur s'étira considérablement et il recommanda à Louis, de sa voix étonnamment douce :

- Chaque chose en son temps, laissez-moi vous frictionner avant.

L'effet relaxant et excitant des mains du masseur ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Angelo Loro le 17 Février 2012 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
MA COUSINE ANNE
C'était un beau matin d'été, pendant les vacances. Ma cousine et moi habitions dans le même village à 500 mètres environ. Nos parents respectifs travaillaient l... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Julien ajoutée le 25/02/2012

Histoire de sexe précédente :
DÉPUCELAGE ESTIVAL...
Je m'appelle Alexandre, j'ai 25 ans et je vis aux Etats-Unis depuis deux ans maintenant. Cette histoire m'est arrivée l'été dernier, en vacances chez mes parent... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Alexandre Q. ajoutée le 07/02/2012


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales