Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : MAÎTRESSE CHAMBON III : DÉBAUCHE SECRÈTE


Histoire2Cul.com > Sextoy

MAÎTRESSE CHAMBON III : DÉBAUCHE SECRÈTE :


Barbara, que son serviteur appelait maîtresse Chambon, arborait certes un air sévère lorsque son époux était dans les parages mais elle reprenait vite son authenticité lorsque ce dernier quittait leur somptueuse demeure pour voyages d'affaires, voyages d'adultère (elle en était certaine), soirées mondaines, parties de golf et ainsi de suite. À 23 ans, Barbara était toujours très belle. C'était une toute petite femme d'à peine 1m70, elle coiffait ses cheveux roux de manière austère et son beau visage angélique était toujours parfaitement maquillé. Elle avait une garde-robe assez impressionnante et sévère avec un double-fond construit par Jean, son serviteur adoré, et rempli de vêtements et d'objets de débauche.


Elle avait jadis fait un pacte avec son serviteur : il pouvait se la faire, n'importe où et n'importe comment, à la seule condition qu'il amène ce secret dans sa tombe. Son mari ne devait jamais savoir qu'elle n'était pas ce qu'il espérait et croyait qu'elle était.


En ce 24 septembre, son époux devait déjà être à Boston pour assister à une conférence financière. Maîtresse Chambon jouissait au maximum de ces périodes de solitude en faisant tout ce que son mari lui interdisait de faire lorsqu'il était à ses côtés.


Elle ordonna à son serviteur d'éplucher des légumes pour le dîner tandis qu'elle se changeait de vêtements pour être plus à l'aise. Lorsqu'elle arriva dans la cuisine, seulement vêtue d'un collier de cuir, elle vit le cuisiner de dos s'attaquant à une pomme de terre. Elle la lui ôta des mains et prit un gros concombre avant de le lui passer.

- Épluche celui-là plutôt.

Le serviteur eut un sourire timide et entreprit de débarrasser le légume longiligne de sa pelure rude. Sans elle, le concombre était tout lisse, juteux, et cela donna faim à Barbara. Sans l'enlever des mains du Black, elle le porta à sa bouche sensuellement. Elle le pompa tout en regardant son serviteur droit dans les yeux. Elle attrapa deux très longues et larges carottes et lui ordonna de les éplucher. Puis elle lui demanda de la suivre jusque dans la chambre à coucher des maîtres. Ils se positionnèrent en 69 et le Black pénétra le fion de sa maîtresse avec la carotte qu'il fit d'emblée aller et venir rapidement. Puis, il fit entrer le concombre dans sa chatte juteuse...


De son côté, Barbara voyait le tige du Back enfler à vue d'œil. Elle le pompait avec plaisir, jamais son mari n'aurait accepté qu'elle mette un pénis dans sa bouche, le sien encore moins. Il était de la vieille école, leur première nuit n'avait été que de la frime.


Elle ne suçait pas assez de queue à son goût, son mari étant souvent à la maison ces temps-ci, de plus, ce qui lui était interdit l'allumait un max. Elle prit donc un immense plaisir à sucer cette belle queue légèrement courbée vers la gauche avec un gland démesuré et des couilles tout aussi imposantes. Elle tenait la deuxième carotte à la main et elle en suçait le bout en alternance avec la tige de chair noire. Elle enduisit ensuite de salive la carotte au point de la rendre luisante.


Barbara introduisit le légume orangé dans le cul du Black tandis que ce dernier la tronchait littéralement avec les deux légumes. Le cul de ce dernier était merveilleusement dilaté et il poussa un gémissement adorable lorsqu'elle fit aller et venir le légume entre ses belles fesses épilées. Quand il sortait la carotte de son cul, par exemple, il replongeait le concombre dans sa chatte aussitôt. Maîtresse Chambon avait sa grosse tige dans la bouche, et cette dernière butait brutalement au fond de sa gorge.

-Vous voulez que j'échange le rôle des légumes, maîtresse Chambon ?

Cette dernière ne pouvait pas parler (on ne parle pas la bouche pleine quand on est l'épouse de Robert Chambon) mais elle bougea sensuellement du bassin pour lui donner son feu vert. Il commença donc l'introduction partielle du concombre dans le fion déjà bien relax de sa maîtresse.


Le Black lui torpillait la bouche au moins aussi vigoureusement que l'anus. Sa maîtresse, les cheveux ébouriffés et le maquillage coulant, dut avaler les jets de foutre au fur et à mesure qu'ils se présentaient ! C'est à cet instant précis que le Black donna le coup de grâce en envoyant valser la carotte introduite dans son derrière à l'autre bout de la pièce. Il ordonna tout à coup à sa maîtresse de se mettre à quatre pattes sur le lit, ce qu'elle fit immédiatement. Il prit la carotte ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Angelo Loro le 09 Novembre 2014 dans Sextoy.


Histoire de cul suivante :
TRIO SURPRISE 2
Sans perdre une seconde, je change de place avec Sandra qui se fait un réel plaisir de plaquer sa chatte sur le visage de Carl. Elle ondule du bassin en effleur... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Vic ajoutée le 14/12/2014

Histoire de sexe précédente :
UNE BELLE GROSSE FILLE
Il était environ 21h30, la musique jouait fort. Dans un coin se trouvait une fille qui avait une trentaine de kilos de trop. Elle n'était pas dégueulasse même q... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Eugène Naterj ajoutée le 24/06/2014


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales