Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : MON SOUMIS 1 - LA BOÎTE À PUNITIONS


Histoire2Cul.com > Sado-maso

MON SOUMIS 1 - LA BOÎTE À PUNITIONS :


Je tiens à prévenir les lecteurs de cette lettre : il se peut qu'elle choque, qu'elle dégoûte même, mais quiconque lira ce récit avec ouverture d'esprit ne manquera pas de bander et de jouir comme un beau salaud... Comme moi.

Je me présente : je suis Françoise, j'ai 51 ans, une crinière poivre et sel et des seins imposants. J'ai tout de la femme normale à la vie sans mystères ; je suis divorcée depuis des années et je suis directrice de département dans une vaste compagnie d'assurance où je suis grassement payée pour mes services. Cependant, je suis la bouc émissaire de tous les cadres supérieurs, mon salaire justifiant donc les mauvais traitements à mon endroit ; dénigrement, surcharge de travail, injustice et harcèlement psychologique représentent mon lot quotidien. Pour me calmer, j'ai donc un esclave.

Mon soumis a 24 ans, il a les cheveux noirs et les yeux en amande. Ce bel Eurasien vivant à mon crochet me dédommage en se soumettant à moi quotidiennement. N'allez surtout pas croire que je suis un monstre qui séquestre un pauvre homme. Mon soumis est libre de partir quand il veut et au fond, je suis sûre qu'il adore la façon dont je le traite.

Le fait d'avoir un soumis à ma constante disposition m'aide à passer au travers des journées déprimantes qui se succèdent. Je sais que le soir, je pourrai dominer à mon tour tout en prenant mon pied. La plupart du temps, lorsque l'on m'en fait baver un coup au boulot, je suis très sévère avec mon soumis dévergondé, que je préfère à un époux platonique soit dit en passant. Lorsque les journées sont tranquilles, je suis plus douce avec lui. Mais jamais je ne m'apparenterai à une épouse, pas même sentimentalement. Ça n'a jamais été que sexuel entre nous deux et il doit constamment s'améliorer sur le plan de la soumission pour ne pas accumuler les punitions que je sais faire très dures...

Il n'a jamais eu à travailler et il fait toutes les courses pour moi, qui bosse au moins soixante-dix heures par semaine. C'est clair que j'ai besoin de me détendre à fond en arrivant du boulot et de m'amuser un peu, cela va de soi !

Il y a beaucoup de règlements en vigueur dans ma maison : premièrement, mon soumis doit se masturber deux fois par jour en public, lorsque je suis au boulot, quand on sort dîner, lorsqu'il fait les courses, lorsqu'il va boire un café, etc. Deuxièmement, lorsque je l'appelle du travail, je lui demande de stopper sa présente activité pour se masturber au téléphone.

J'ai pourvu mon soumis d'un cellulaire avec option photos ainsi qu'une webcam qu'il conserve dans sa chambre. Je peux donc mater ses sorties, je peux le surveiller à la maison et l'appeler à toute heure du jour pour lui ordonner d'accomplir un rite sexuel en particulier. Parfois je m'amuse en lui demandant d'aller acheter des concombres, des condoms et du lubrifiant au marché. Chaque fois, il crève de honte...

Chaque vendredi soir, j'amène mon soumis au resto et je l'exhibe ensuite dans des ruelles crasseuses. Plusieurs mecs et quelques femmes en manque connaissent notre cachette et se joignent à moi pour le défoncer. Certains font la garde autour de lui en fumant des cigarettes pour ne pas attirer l'attention pendant que les autres, presque tous de vieux grivois, l'enculent directement sur le sol ou adossés à un mur.

Je mate tout cela en me masturbant et je ne m'en lasse jamais. Lorsque je reviens à la maison, je lui mets une fessée avec ce que j'ai à portée de la main ; cuillère de bois, rouleau à pâte, ceinture, tuteur en bambou. J'ai aussi vu dans un film porno vraiment intéressant un homme mettre des bas-collants sur le visage de sa pute lorsqu'il la défonçait, avec un trou assez large pour la laisser respirer et avaler le foutre. Depuis, je le fais chaque soir avec mon soumis. Je suis une femme fontaine et je ne me gêne pas pour lui éclabousser la tronche lorsque j'en ressens l'envie.

J'adore le sexe en groupe parce que c'est un rendez-vous exclusif entre des gens libertins. C'est aussi pourquoi je partage mon soumis. J'avoue aimer voir des hommes très baraqués et montés comme des boucs ou mieux, des femmes armées d'un gode-ceinture démesuré, se faire mon soumis tous ensemble. Quand nous allons dîner, je lui mets un oeuf vibrant dans le cul et je passe la télécommande à toutes mes ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Eneko le 25 Novembre 2014 dans Sado-maso.


Histoire de cul suivante :
LA GRANDE ORGIE
J'ai connu beaucoup d'hommes avant de m'intéresser aux personnes de même sexe que moi et avant d'avoir fait de la sexualité mon métier. Des femmes, j'en ai égal... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Lucynda ajoutée le 21/11/2014

Histoire de sexe précédente :
FEN & JIA - LE CHANTAGE
Fen tripotait le bord de son chapeau, le regard fixé sur le sergent de police. Son sourire en coin se figea subitement et le jeune homme arbora tout à coup une ... Lire la suite ...

Sado-maso - Histoire de Sharazade ajoutée le 07/12/2014


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales