Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : MON TOP MODEL


Histoire2Cul.com > Mature

MON TOP MODEL :


Photographe coquin, je décidai un jour de me lancer dans le portrait de mecs… Antonin fût le premier à me répondre. Un petit courrier rapide me disant que la photographie du magazine lui plaisait et qu'il acceptait de poser à poil. Il me fit suivre une photo de lui réalisée par son amant. Une image couleur plutôt jolie. On le voyait en levrette, le trou de balle bien ouvert et ses couilles velues, au beau volume, tombant sur les draps de soie bleue. Il me laissa son numéro de téléphone pour que je rappelle.


Le soir même, je composai le numéro, c'est son mec qui répondit et me passa Antonin. Il me précisa qu'ils étaient un couple très libre, qu'ils faisaient du naturisme et fréquentaient des lieux échangistes. Il me parla un peu de la photo vue dans le magazine, me précisant que les photos que l'on faisait de lui, habituellement, était bien plus hard. Je lui avouai que la photo qu'il m'avait envoyée était charmante et que ses formes étaient tout à fait désirables. Il me dit un petit merci très sensuel, précisant qu'il aimait beaucoup s'exhiber, même pour du hard mais qu'il avait envie, pour une fois, de photos de lui qui soient artistiques. Je le remerciai de ses compliments et lui proposai un premier rendez-vous, histoire de lui montrer le reste de mon travail, qu'il puisse aussi me montrer quelques autres photos de lui, même hard. Antonin accepta et me proposa de venir chez lui le lendemain en fin d'après-midi.


Je fus à l'heure au rendez-vous. Antonin m'accueillit dans un petit short moulant blanc, le torse complètement nu et je pus me régaler de ses pectoraux hyper développés. Je le complimentai immédiatement sur sa musculature impressionnante et, me tournant le dos, il me dit :

- Aimez-vous mes fesses aussi.

J'avouai qu'elles étaient bien rondes et magnifiquement dures. Il me proposa un verre. Assis sur le canapé, Antonin se baissa pour ouvrir un buffet et sortit les boissons. La vue qu'il m'offrit de son cul cambré, de ses cuisses découpées me fit immédiatement bander. Il posa les verres et servit. Là encore, j'eus une vue des plus troublantes. Il déposa son cul à mes côtés, sa cuisse contre la mienne et je commençai à lui montrer mon book. Antonin tourna les pages sur mes genoux et à chaque fois le plat de sa main effleurait mon sexe, tendu dans mon pantalon de lin. Puis il alla chercher un album de photos de lui. Il le posa sur mes genoux et se remit à tourner les pages.


C'était en effet des photos assez sexe de lui, cuisses écartées, où il ouvrait même son anus avec ses doigts, montrant son cul. Il me précisa que les pages suivantes seraient encore plus hard, je lui répondis que cela ne me gênait pas. Il me dit : "Je sens cela", en plaquant le dos de sa main sur mon sexe bien raide. Je répondis que j'étais désolé, timidement, mais il me sourit et dit que cela lui faisait plaisir d'être désirable. La photo suivante, Antonin était à genoux devant un sexe qu'il tenait fermement, la langue léchant le gland et souriant au photographe, son mec avait pris cette photo. Je lui demandai s'il avait utilisé un retardateur. Il me dit simplement que non, que c'était la belle queue d'un ami. Antonin me proposa de me laisser tourner les pages. Pendant ce temps, il s'occuperait de moi. Il me déboutonna la braguette, sortit ma verge et me félicita sur sa raideur et ses dimensions. Il se pencha et me prit délicatement dans sa bouche. Je caressai ses pecs, ses épaules, son ventre et je me remplis les mains de sa queue ferme et opulente. L'album était par terre, je m'étais arrêté sur une image où il suçait deux hommes et se faisait enculer en levrette. Il était maintenant très actif sur ma tige. Je retirai ce qu'il lui restait de vêtements, puis me mis nu aussi.


Antoine voulu ma queue partout. Il m'enveloppa d'un préservatif et s'empala sur ma bite d'un trait. Toute la longueur de ma tige s'enfonça dans sa moiteur brûlante. Il resta planté puis ondula juste des fesses, gardant ma queue au fond. Il me laissa pétrir, peloter, tripoter ses organes génitaux. Il me demanda doucement à l'oreille :

- Tu me feras de jolies photos de mes fesses, mes couilles ? Et si tu veux, tu pourras même être photographié avec ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Lu-Brique le 12 Octobre 2013 dans Mature.


Histoire de cul suivante :
MON TOP MODEL... ENCORE !
L'irruption du mec d'Antonin alors que nous baisions au salon me troubla légèrement. Mais Antonin était bien fichée sur ma queue, toujours sur le canapé, il se ... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Lu-Brique ajoutée le 19/10/2013

Histoire de sexe précédente :
CLARA ET SA MAMAN
Je m'appelle Franck, j'ai vingt deux ans et je tiens à vous raconter une des aventures les plus érotiques que j'ai pu vivre. J'avais dix-huit ans et je fréquen... Lire la suite ...

Mature - Histoire de Jeune Loup ajoutée le 05/08/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales