Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : NATURISTES ET ÉCHANGISTES


Histoire2Cul.com > Jeune

NATURISTES ET ÉCHANGISTES :


Mon mari et moi sommes rentrés de vacances, il y a tout juste quelques jours. On a eu un peu de mal à retrouver la routine, les embouteillages et la grisaille parisienne après deux semaines passées dans un centre naturiste sur l'île du Levant ! J'ai vingt-sept ans, et Eric en a trente-deux. Nous habitons la Seine Saint-Denis, où nous sommes enseignants. Nous sommes devenus adeptes du naturisme, il y a trois ans. Au départ, nous étions attirés par l'envie de vivre sans un quelconque vêtement. Se baigner nu, se faire bronzer intégralement, c'est très agréable, vous pouvez me croire. On y retrouve une totale impression de liberté qui nous aide, mon mari et moi, à reconstruire l'équilibre et l'harmonie de notre couple. Après une année passée dans un collège technique, le stress et le chahut incessant des élèves, nous en avons fortement besoin !


Mais si j'ai décidé de me confier aujourd'hui à SLM, c'est pourtant pour parler d'une aventure qui, aujourd'hui encore, me met très mal à l'aise vis à vis de mon mari. Je me suis dévoilée d'une manière assez gênante, alors que nous participions tous les deux à une soirée plutôt particulière.


Cela s'est passé la veille de notre départ. Nous avions organisé une petite fête avec deux autres couples avec qui nous avions sympathisé sur l'île. Géraldine, puéricultrice, une jolie rouquine de 31 ans et son mari Fabien, cadre dans une entreprise, originaires de Bourges, dans le Cher. Sonia et son mari Michel de Grenoble, enseignants, eux aussi. Le hasard a fait que Sonia fêtait également ses 34 ans ce jour là. Nous avons dîné dans notre bungalow. Nus tous les six, évidemment. Le repas fut bien arrosé entre les nombreux apéritifs, le vin bu à table et le champagne qui accompagnait le dessert.
Alors que tout le monde était un peu ivre, la discussion a dérivé sur le sexe. Sonia proposa de jouer au jeu de la vérité. Il s'agissait de répondre avec une franchise totale à des questions du style : Quelle est la partie du corps qui t'excite le plus chez un homme ou chez une femme ? Combien de fois faites-vous l'amour par semaine ? Quelle est ta position préférée ?
Je me prêtais au jeu avec joie toute émoustillée ainsi que les autres par la crudité des questions. C'était la première fois que je parlais aussi ouvertement de mes rapports amoureux avec mon mari et que je l'entendais, lui aussi, avouer quelques petits secrets de nos relations intimes. Tous les sujets ont été évoqués, la fellation, la sodomie, les pratiques insolites, la bisexualité... Sonia paraissait très excitée elle aussi par la tournure prise par la conversation. Son regard brillait alors qu'elle nous parlait de ses fantasmes et du plaisir qu'elle éprouvait dans les doubles-pénétrations. Et sans aucune gêne, elle s'est mise à nous raconter quelques aventures échangistes ou de triolisme qu'elle avait vécues avec son mari.


Impossible de me le cacher, je pressentais déjà qu'il allait se passait quelque chose entre nous six. Je dois même avouer que je l'espérais avec force. Ma chatte s'humidifiait de plus en plus entre mes cuisses, mes seins étaient durs, mes tétons bien érigés. L'alcool aidant, mon désir de faire l'amour s'amplifier en écoutant les récits de Sonia qui ne nous cachait aucun détail, même les plus impudiques et les plus crus, de ses diverses expériences à plusieurs. Quand son mari Michel s'est levé de table pour aller prendre une nouvelle bouteille de champagne dans le frigidaire, il nous a dévoilé à tous un sexe gonflé, pratiquement en état d'érection. A vrai dire, tous les hommes bandaient et, visiblement, c'était la réaction que cherchait Sonia. Ensuite, tout s'est enchaîné très vite. J'avais bu plus que de coutume et j'étais guillerette. Mais ça ne serait pas honnête de ma part de tout mettre sur le compte de l'alcool. Je crois que j'avais très envie de vivre une telle aventure. Nous avons fait l'amour tous les six ensemble. Alors que mon mari s'occupait de Géraldine, la jolie rouquine, Michel m'a entraînée sur le canapé. Je le trouvais à mon goût depuis le début des vacances et j'ai glissé dans ses bras sans me faire prier. Sonia et Fabien sont allés s'isoler dans la petite chambre. J'étais tellement excitée que je ne me rendais plus compte de rien. J'ai sucé Michel avant de me retrouver tête-bêche sur lui. Il avait un sexe beaucoup plus gros que celui de mon mari. Beaucoup plus large, ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Pascalline le 25 Mars 2015 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
SEXE POÉSIE
C'était une journée comme les autres, je me trouvais assis à la fac. Et comme les autres journées, je regardais autour de moi, dans l'amphithéâtre. Et je l'ai v... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Denokan Gerdak ajoutée le 07/04/2015

Histoire de sexe précédente :
RELATION SANS TABOU
J'ai toujours été friande de lectures coquines et grande amatrice des témoignages et confessions érotiques. Cela faisait longtemps que je voulais raconter mon a... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Marylène ajoutée le 22/03/2015


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales