Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : NIKA ET SES COPINES - LA PLAGE


Histoire2Cul.com > Histoire coquine

NIKA ET SES COPINES - LA PLAGE :


Nous avons pêché, Winch et moi, trois jours de rêve sur le bleu turquoise de la mer des Caraïbes. Nos conversations étaient branchées sexe, et les femmes là-bas étaient magnifiques. Et particulièrement la belle Nika, sa femme. Ses lèvres de métisse sont tellement restées gravées dans ma mémoire que j'accepte volontiers l'offre qu'il me fait de passer une nuit avec elle. Cette après-midi, 17 heures. Winch m'indique l'adresse du rendez-vous. J'enfile un short très large à même la peau et une chemise en coton blanc que je ferme à moitié.


Un portillon de bois, avec une cloche à l'entrée. Je sonne et Nika vient me chercher. Elle porte ce soir un chemisier multicolore très ample sous lequel ses seins jouent librement. Un pagne est noué autour de ses reins et révèle plus qu'il ne cache sa croupe et ses jambes délicieuses. Nous contournons un bungalow pour déboucher sur un paysage splendide. Une plage de sable blanc, fin comme de la farine, s'étire en arc de cercle sur quelques mètres entre deux pointes rocheuses. La mer bleu turquoise est calme comme un miroir et une piscine naturelle se découpe dans les rochers du côté gauche de la plage. Dans la piscine, deux noires discutent tranquillement et me saluent au passage. Elles sont complètement nues. Une autre black au corps somptueux est allongée sur le sable sur le ventre, elle aussi dans le plus simple appareil, exposant une croupe aux courbes sensuelles qui appelle la caresse. Nika m'entraîne vers elle.

- J'ai proposé à quelques amies de se joindre à nous pour la soirée, j'espère que ça ne te dérange pas ? Je te présente ma meilleure amie, avec qui j'ai fait toutes mes études aux States. Elle s'appelle Winona !

Winona se lève et vient vers nous. Son ventre, ses bras et ses seins sont blanchis par le sable qui reste collé à sa peau et lui dessine un maillot de bain d'un érotisme torride.

- Et bien dis donc, il est rapide à réagir ton copain, tu ne m'avais pas menti !

Évidemment, je bande à la vue de ces corps et à l'idée de la soirée qui commence. Je m'avance vers Winona pour lui faire une bise, mais elle se laisse tomber à genoux dans le sable. Sans que je n'aie le temps de réagir, elle a glissé une main par le bas de mon short, et l'a posée sur ma bite tendue. Elle dégrafe les boutons de son autre main, néglige la ceinture et sort ma queue pour la lécher et la sucer quelques instants. La sensation est grandiose, mais je ne sais trop que dire à Nika qui nous regarde en riant de ma réaction. Winona se retire, contemple ma queue un court instant et me rhabille.

-Ne t'inquiète pas, mes copines sont toutes très nature, et elles savent parfaitement que tu es venu pour me baiser toute la nuit. Alors, elles ont bien envie d'en profiter !


- Tu es gentille, mais je ne suis pas sûr d'assurer ! Tu surestimes mes capacités !

Une grande blonde qui semble la seule blanche du groupe vient à notre rencontre avec une grande carafe à la main.

- Talulah t'apporte un rafraîchissement. Bois ça, c'est une préparation locale qui va t'aider à faire face. Fais-moi confiance !

La blonde, qui s'avère être hollandaise, me tend un grand verre de ce qui pourrait être du jus de fruit. Je le bois avec plaisir. C'est frais, le goût est douceâtre et puisque c'est le Viagra local, je vais en avoir besoin.

- Viens, je vais te présenter !

Les deux noires dans la piscine se nomment Laure et Maïté. Ce sont en fait deux sœurs jumelles et aujourd'hui encore je ne saurais pas les distinguer l'une de l'autre. Je me penche pour les embrasser. J'ai un sursaut car j'ai cru un instant qu'elles étaient des mecs. Elles portent toutes deux une ceinture avec un gode en caoutchouc fixé dessus. Apparemment, la fête a déjà dû commencer. Elles se marrent. Nous contournons la piscine. On arrive sur une autre petite plage où sont jetées à même le sable d'immenses nattes de pailles. Chacune des filles a dû apporter ses jouets, car il y a là une dizaine de godes de toutes sortes, dont un qui me semble encore brillant de mouille. Cinq filles pour moi tout seul. Je dois rêver.


Ma queue me fait mal à force de bander ainsi. Nous grappillons quelques fruits en buvant un verre et en discutant avec Talulah et Nika ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Voyageur le 16 Mars 2013 dans Histoire coquine.


Histoire de cul suivante :
VACANCES DANS LES ÎLES
Cet été, ma femme et moi sommes allés en vacances dans un complexe touristique des Caraïbes. Un après-midi, fatiguée, mon épouse est restée à l'hôtel tandis que... Lire la suite ...

Histoire coquine - Histoire de Wet T-shirt ajoutée le 20/07/2013

Histoire de sexe précédente :
VACANCES AUX ANTILLES
Ma femme et moi étions en vacances aux Antilles. Je voulais depuis longtemps qu'elle se fasse prendre par un noir. Au début elle ne voulait pas mais je savais q... Lire la suite ...

Histoire coquine - Histoire de HardButeur ajoutée le 21/02/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales