Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : NOS ANCIENS VOISINS


Histoire2Cul.com > 30 ans

NOS ANCIENS VOISINS :


Enfin le week-end. En ce magnifique samedi,nous nous libérons tôt de nos emplettes hebdomadaires. Depuis que nous avons emménagé dans notre nouvelle maison, nous n'avons pas eu vraiment le temps de relaxer et nous nous promettons bien de le faire ce week-end. Nous projetons donc un petit souper en tête-à-tête lorsque le téléphone sonne. Loulou et Gontran, nos anciens voisins, nous annoncent leur visite et nous en profitons pour leur demander de se joindre à nous pour le repas. La températureest chaude et humide. Nous ferons griller des steaks sur le barbecue et nous les dégusterons à l'intérieur en profitant du confort de la climatisation.


À l'heure convenue, ils arrivent et nous sommes tous trèsheureux de nous revoir. Nous échangeons les baisers de bienvenue et les poignées de main. La température aidant, Christine, mon épouse et Loulou portent des vêtements légers et nous aussi. Christine a opté pour une blouse très légère en soie qui moule bien ses seins mignons sans soutien-gorge,assortied'un short très court qui nous fait profiter de ses belles jambes élancées ainsi que du galbe de ses fesses superbes.


Pour sa part, Loulou porte un chandail sans manche qui épouse parfaitement bien ses seins fermes et arrogants ainsi qu'une jupe très courte qui nous laisse apprécierdes jambes que j'ignorais être aussi jolies. Nous étions habitués de la voir porter des vêtements amples qui ne lui allaient pas toujours très bien et nous voilà surpris de découvrir tout à coup cette amie dégager autant de sensualité. Je me rends rapidement compte que je la trouvetrès désirable et que je la suis du regard dans chacun de ses déplacements. Pour sa part, Gontran découvre Christine sous un aspect nouveau puisqu'il ne l'avait jamais vu porter des choses aussi légères. Je constate qu'il asouvent les yeux rivés sur ses fesses et je ne saurais l'en blâmer. Nous bavardons un peu en préparant le souper et nous prenons quelques apéros. Comme c'est à moi que revient la tâche de faire griller les viandes, Loulou offre de m'aider. J'accepte avec empressement tandis que Gontran entreprend de mettre les couverts.


Notre cuisine est grande et malgré tout, nous besognons tous les quatre en nous côtoyant de très près. Cela devientmême rapidement un jeu de se frôler et j'en profite pour caresser une fesse de Christine quand Gontran la regarde. Aussitôt après, il passe une main sous le chandail de sa Loulou et caresse ses seins d'une façon non équivoque, ce qui provoque l'érection de ses mamelons. Celle-ci rougit quand elle se rend compte que j'admire ses sein pointant fièrement sous le tissu.


Spontanément, je lui dis qu'elle a de très beaux seins et qu'elle ne devrait pas éprouver de gêne. J'avoue que j'aimerais moi aussi les caresser. Nous rions tous et Christine déclare que si elle était un mec, elle se laisserait tenter elle aussi. Cette remarque a pour effet de détendre définitivement l'atmosphère et tout à coup, nous sentons que la soirée sera probablement plus chaude que prévue. Quelques instants plus tard, Loulou et moi nous dirigeons vers la terrasse sous prétexte de mieux contrôler la cuisson. Elle se colle à moi pendant que je dispose les steaks sur la grille. Ses seins frôlent mon bras et son ventre se plaque contre ma hanche, elle est très excitante et je ne peux faire autrement que d'approcher ma main de ses seins. Loin de reculer, elle bombe le torse afin de mieux s'offrir. Sans hésiter, je passe la main sous son chandail et commence à caresser ses seins à la peau douce. Elle me sourit et me tend ses lèvres et nous échangeons un baiser passionné. Je suis vraiment très excité par cette situation inattendue et me demande comment Christine va réagir lorsque je lui dirai, dans quelques instants, ce qui se passe. Loulou caresse mon pénis par-dessus mon short et me dit que le souper s'annonce très appétissant. Elle se cambre lorsque ma main se dirige vers son ventre et elle écarte légèrement les cuisses pour mieux permettre la caresse. Je devine ainsi qu'elle ne porte pas de culotte et ma main passe sous le tissu de la jupe afin de mieux sentir sa chatte déjà toute mouillée. Nous cessons provisoirement nos chaudes discussions pour nous diriger à la salle à manger.


Lorsque nous arrivons dans la cuisine, nous sourions quand nous retrouvons Christine et Gontran enlacés, échangeant un baiser tout au moins aussi brûlant que ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par SuperMari le 03 Juin 2009 dans 30 ans.


Histoire de cul suivante :
UN CINÉ AVEC SABINE
Je suis crevé et en plus le film était nul, heureusement que dans dix minutes maximum on est à la maison. Et Sabine qui ne dit rien. Bon c'est vrai qu'il est t... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Tam ajoutée le 15/11/2009

Histoire de sexe précédente :
LETTRE À MON NOUVEL AMOUREUX
Bonjour Marc ! C'est avec plaisir que j'ai appris l'annonce de ta visite au mois de mai. Mes parents absents et mon frère parti, peut-être pourrons-nous enfin... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Éric T. ajoutée le 18/08/2009


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales