Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : ORGIE DE BUREAU


Histoire2Cul.com > 30 ans

ORGIE DE BUREAU :


Voici l'histoire d'une partie à trois qui s'est déroulée sur mon lieu de travail, un week end. Je devais finir un travail au bureau et j'annonçai à mes deux collègues (1 H et 1 F) que j'allais venir bosser le samedi matin. Carole, ma collègue féminine, jolie blonde d'environ 1m65, corps menu, annonça à son tour qu'elle risquait de venir aussi. Petits regards complices, ce qui m'enchanta plutôt, car je la trouve bien mignonne. Notre autre collègue, Boris, grande bringue très macho, y va d'une réflexion graveleuse pour la forme.


En venant le samedi matin, je pensais à Carole et à son sourire mais je n'espérais rien, croyant plutôt à un petit jeu de séduction platonique. J'étais sur mon ordi depuis un quart d'heure quand la belle fit son apparition, toute guillerette. Elle portait une jupe noire très courte et un chemisier de couleur sombre assez décolleté. Appétissante !

- Salut, déjà là ? Tu es plus matinal que moi !

Et elle vint me taper la bise alors que d'habitude nous nous disions juste bonjour comme ça, pour garder une bonne ambiance de travail. Elle en profita pour poser une de ses mains sur ma poitrine et l'autre se balada gentiment vers mon entrejambe. Ses intentions étaient claires.

- Tu es venue travailler ou me déconcentrer, Carole ?
- Ben voilà ! J'ai justement plus grand chose à faire.

Elle s'éloigna et fit le tour de son bureau.

- En fait j'aime bien venir ici quand il n'y a personne car c'est très calme pour mon activité préférée.

Et voilà qu'elle sort un gode de son sac à main. Ma tête a dû en dire long sur mon étonnement, car Carole se mit à rire tout en faisant de la place sur son bureau, juste face de moi. Et elle continua sans broncher sa petite explication :

- Il y a trop de bruit chez moi, des gamins au-dessus et des gamins dessous qui font le boxon... Pas génial pour penser à des choses cochonnes. Elle s'installa sur le devant du bureau, bien face à moi, écarta les jambes et découvrit sa chatte bien
épilée, elle ne portait pas de culotte, bien sûr.

- Ne te gêne pas pour moi, lui dis-je, j'ai plein de choses à faire moi aussi.

Je reculai mon siège à roulette et me mis en position plus décontractée, pas collé à mon bureau, les jambes écartées. Une érection certaine commença à comprimer mon pénis dans mon pantalon.

- Oui, mets-toi à l'aise, mon chéri, et admire le spectacle.

Elle enfourna sans plus de préambule son godemiché dans son sexe. Il n'était pas très gros, assez épais mais pas très long (moins de 15cm). Elle s'imprimait un va-et-vient énergique, sa tête renversée, les yeux mi-clos, plus qu'impudique. Je
remarquai alors que ses petits seins étaient libres sous son chemisier, je pouvais les voir ballotter alors qu'elle balançait quelque peu son corps. Devant ce spectacle enchanteur, je sortis ma bite de mon pantalon et commençai à me branler.

- On va pas rester là à se mater, chère collègue, je suis sûr que nous avons mieux à faire.

Elle releva la tête, fixa mon pénis en érection dans ma main et retira son gode.

- Bien sûr que je vais m'occuper de toi, mon chéri.

Elle fit le tour de mon bureau et, après un baiser profond, se mit à genoux et goba mon sexe. Malgré une bouche qui ne m'avait jamais paru très grande, elle n'eut aucun mal à avaler tout mon sexe, bien plus long que son gode préféré (+ 20cm) et un peu plus large aussi. Elle suçait lentement, enfonçant bien mon membre jusqu'au fond à chaque fois. Son autre main
était en train de frotter son clitoris avec frénésie. Elle gémissait à chaque fois que ma bite laissait la place aux sons, pour qu'ils puissent sortir de sa bouche.

- Tu suces bien, je connaissais beaucoup de tes compétences, mais pas celle-ci.

Elle était très habile, je grossissais dans sa bouche qui semblait se dilater comme un vagin. Je stoppai son va-et-vient, me retirai de sa bouche et me levai. Je l'aidai à se relever elle aussi et la plaçai contre le bureau. J'ouvris son chemisier,
déboutonnai les premiers boutons. Tout en fourrant mes doigts dans sa chatte, je lui léchai ses délicieux petits seins bien fermes.

- Oui, prends-moi mon chéri, ta bite va faire merveille.

Je ne me fis pas prier. Je me relevai et présentai ma verge bien droite devant le ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Léo le 01 Octobre 2010 dans 30 ans.


Histoire de cul suivante :
LA RÉCONCILIATION
Pour cause de mortalité dans ma famille, j'ai du faire un saut d'une semaine sur mon île natale : la Corse !!! Au moment où mon regard scrute l'immensité de l'o... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Paul V. ajoutée le 05/12/2010

Histoire de sexe précédente :
GAGE AVEC TROIS MECS
Voici une histoire qui m'est arrivée dernièrement à cause d'un pari perdu, mais pour lequel, au fond, j'étais sure d'être gagnante. L'enjeu du pari était tout ... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Jade xxx ajoutée le 15/09/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales