Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : PORTÉE SUR LE CUL


Histoire2Cul.com > Jeune

PORTÉE SUR LE CUL :


Tout d'abord, je voudrais adresser un petit bec coquin (mais lointain), à tous mes amis de Paris. Aujourd'hui, je suis retournée au Québec. Je peux l'avouer maintenant mais lorsque j'étais à Paris, et sans boy-friend dans mon lit, il m'est souvent arrivé de me masturber après avoir lu quelques récits osés qui avaient mis mon sexe dans tous ses états.
Peu à peu, tout ce qui faisait partie pour moi d'une sexualité interdite ou perverse a commencé à m'intéresser et à m'attirer. Par exemple, je faisais un grand blocage sur la sodomie et tout ce qui concernait la zone des foufounes. Chez nous, ce terme désigne les fesses, non pas le sexe féminin. Dans les lettres publiées par NLDF, il était fréquemment question de sodomie ou d'amour anal si bien que j'ai fini par accepter que cette partie du corps puisse être également une zone érogène, une source de plaisir et une autre possibilité de jouissance pour une femme.


À présent, je suis très "fesses" dans ma sexualité. Cela commence par les petites culottes que je porte qui sont presque exclusivement des strings, strings ficelle ou brésiliens. Quant à mon petit copain, Philippe, il est fou de mon cul. J'adore l'exciter avec mes foufounes en ne portant que des tenues collantes et sexy, genre jupes ou pantalons qui moulent bien cette partie charnue de mon anatomie. Philippe me sodomise régulièrement, que ce soit en levrette ou en me faisant chevaucher son sexe. Parfois, c'est dans d'autres positions. Il aime aussi me prendre de cette manière alors que je suis étendue sur une table avec mes jambes sur ses épaules. Dans cette posture, je me masturbe tout en recevant ses coups de boutoirs et je finis avec l'impression de jouir avec mes deux orifices comme si j'éprouvais un double orgasme. Philippe me pénètre également avec des objets, que ce soit des godemichés, des légumes ou divers accessoires qu'il achète dans un sex-shop. Il m'arrive de lui demander de se montrer plus dominateur avec moi, de m'attacher, de me bander les yeux et de me fesser avant de me faire l'amour entre les foufounes. J'apprécie également tout ce qui est lieu insolite. Ce peut être pour une caresse rapide, un gros câlin ou, si l'endroit le permet, une étreinte rapide.


Avec Phil, j'ai pu réaliser de nombreuses situations qui m'avaient fait fantasmer violemment et qui avaient été vécues par des lectrices de NLDF. Depuis quelques temps, je rêvais surtout d'une expérience avec deux hommes. Philippe n'était pas contre. Ici, au Québec, on passe surtout par Internet plutôt que les revues d'annonces quand on recherche des partenaires de plaisir. Philippe a donc crée une page perso avec quelques clichés de moi et nous avons eu reçu des centaines de messages accompagnés de photos.


J'ai choisi, pour cette première aventure à trois, celui que je trouvais le plus beau, le plus sexy et le plus viril, en l'occurrence Ted, un très beau garçon de 25 ans. Nous nous sommes donnés rendez-vous dans un Motel ce qui nous permettait de rester totalement anonyme. Je n'étais pas du tout intimidée. J'étais même incroyablement très à l'aise quand nous nous sommes retrouvés tous les trois dans la chambre. Ted et Phil m'ont déshabillée et ont commencé à me caresser en m'embrassant tour à tour. J'offrais ma bouche à l'un et à l'autre tout en frémissant de plaisir sous leurs caresses. Il m'a fallu seulement quelques secondes pour me sentir toute mouillée entre les cuisses. J'étais prête à me donner sa retenue et à ne rien refuser à mes deux partenaires. Leurs doigts se faisaient de plus en plus vicieux et ne recherchaient plus que mes seins, ma chatte ou mon derrière. Ted s'est mis nu à son tour et j'ai commencé à le sucer pendant que Philippe de dénudait lui aussi. Je tenais dans mes doigts une queue qui me paraissait énorme. Elle était nettement plus volumineuse que celle de mon chum. Plus longue, plus épaisse aussi. Quelques secondes après, j'avais un sexe dans chaque main et ma bouche qui passait d'un gland à l'autre. J'étais hors de moi, de pus en plus déchaînée et excitée. Philippe m'a laissée sucer Ted et il est passé derrière moi pour me caresser, me lécher et me rendre disponible par tous mes orifices.


Philippe savait quelle était la chose que je désirais surtout en faisant l'amour avec deux hommes aussi, il m'a bien lubrifiée de salive avant d'élargir mon anus avec ses doigts. Au bout d'un moment, il a ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Sarah le 29 Avril 2015 dans Jeune.


Histoire de cul suivante :
LE PANTALON DE LIN
Il a cogné comme ça à la fenêtre de notre bureau. Il était prisonnier à l'extérieur de l'édifice et ressentait vraisemblablement une envie pressante de trouver ... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Nostrad Anus ajoutée le 04/05/2015

Histoire de sexe précédente :
PAR TROIS HOMMES...
Je ne voudrais pas citer son nom. Après tout, à quoi bon ! Lui n'était pas vraiment concerné dans cette histoire. Pendant plus de deux ans, j'ai été fan d'un ch... Lire la suite ...

Jeune - Histoire de Aurélie ajoutée le 26/04/2015


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales