Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : PRÉPARATION POUR ÉCHANGISTES


Histoire2Cul.com > Exhib

PRÉPARATION POUR ÉCHANGISTES :


Samedi dernier, nous avions quelques amis à la maison. Comme ils sont charmants et chaleureux, ils nous ont présenté des couples que nous ne connaissions pas mais que nous avons accueillis avec bonheur. J'ai tout de suite été attirée par la beauté d'Alain que je ne connaissais pas. Grand, mince, élégant. J'ai immédiatement senti une attirance physique, un désir de m'approcher de ce que je m'étais toujours refusé jusque-là : céder à l'envie d'être séduite.


Nous avons un peu trop bu à l'apéro et pendant le dîner, nous avons appris que ce couple, Martine et Alain, pratiquait le mélangisme & l'échangisme. La boisson ouvrant les portes aux confidences, ils ont argumenté leur choix et nous ont donné des détails sur leur vie trépidante. Tout le monde plaisantait mais moi j'étais troublée. Comme nous le faisons d'habitude, Jacques et moi étions assis, chacun à un bout de table pour profiter au maximum de nos amis et autour de moi, il y avait Alain à ma gauche et Martine à ma droite.


La conversation sur le sujet a continué entre nous trois, j'écoutais Alain et Martine me raconter leurs expériences, ils me disaient qu'il y avait deux choses bien distinctes, l'amour qu'ils ne concevaient pas de partager avec d'autres parce qu'ils s'aimaient et le plaisir physique, les pulsions brutes, qu'ils partageaient entre couples pour le plaisir des sens. Ils me donnaient envie et je fantasmais un peu. Peut-être aussi étais-ce le bon vin que Jacques s'attache toujours à servir en quantité à ses invités. Toujours est-il que quelque part, j'étais d'accord avec eux, du moins ce soir-là.


Tout en discutant, Alain a mis discrètement sa main sous la table et l'a posée sur ma cuisse. J'étais paralysée et je n'ai pas bougé. J'ai accepté la situation avec la complicité de Martine qui avait bien vu le manège d'Alain. Jacques n'avait rien remarqué, il parlait avec nos autres amis. Nous avons continué la conversation et la main d'Alain s'est mise à se balader, animée de mouvements circulaires très habiles qui m'effleuraient entre les cuisses. Je commençais à avoir chaud et je me suis penchée sur la table tout en discutant avec Martine pour faciliter les approches d'Alain et pour que nos amis ne se doutent de rien. Martine m'a dit :

- Si c'est bon, laisse-toi aller, personne n'a rien remarqué, laisse-toi caresser.

Alain continuait et sa main s'était glissée entre mes jambes et je les ai ouvertes pour ne pas le gêner. Il s'est mis à me caresser l'intérieur des cuisses en remontant peu à peu. J'appréciais ses caresses, parce qu'elles étaient faites avec douceur, discrétion et dans une situation des plus insolites. De temps en temps, je jetais un coup d'œil en bout de table mais personne n'avait encore rien remarqué. Alain me caressait le minou par-dessus le slip. Je mouillais, il me donnait envie, Martine me faisait des tapes amicales sur la main et me parlait beaucoup pour cacher ce qui se passait sous la table.


Chacun se dévouait pour débarrasser la table au fur et à mesure, Jacques alimentait la table avec des grillades, si quelqu'un se levait, Alain enlevait sa main puis la replaçait et en profitait pour accentuer ses caresses. J'étais excitée et Martine riait.


Je me suis levée pour aller à la salle de bain. Aussi, Alain et Martine m'ont suivi, prétextant je ne sais plus quoi. Nous nous sommes retrouvés à trois dans la salle de bain mais Alain a demandé à Martine de faire le guet. Elle était sur le palier et la porte de la salle de bain était ouverte. Il s'est approché de moi, m'a prise dans ses bras et m'a embrassée. Ses mains me couvraient de caresses et je sentais un sexe énorme au travers son pantalon. On s'est déshabillé et il m'a couchée sur la moquette. On s'est embrassé et sucé partout. Comme j'aimais ses caresses, ses jeux de langue ! Je le branlais à deux mains tant son sexe était impressionnant. Sa main et ses doigts me caressaient le minou, il me masturbait, je mouillais de désir. Mais puisque nous n'avions pas beaucoup de temps, je l'ai attiré vers moi. Il m'a pénétrée et j'ai senti son merveilleux engin m'envahir. C'était bon ! Ses mouvements profonds et lents étaient délicieux, je sentais tout son sexe dans mon ventre, j'étais ravie ! Il a accéléré ses courses et j'ai senti la chaleur m'envahir. Il variait ses mouvements et me donnait beaucoup de plaisir, il me ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par LaFemmedeJacques le 13 Octobre 2013 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
NADINE LE MODÈLE 1
Nadine, fût la première à me répondre. Un petit courrier rapide me disant que la photographie du magazine lui plaisait et qu'elle voulait poser nue. Elle m'env... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Voleur d'images ajoutée le 21/10/2013

Histoire de sexe précédente :
ESCAPADE AU RESTO
Voilà le début d'une aventure survenue, il y a quelques temps, à l'occasion d'un anniversaire de mariage et qui se situe dans un restaurant style ancien château... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Vincent ajoutée le 30/09/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales