Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : QUELLE NANA MA VOISINE !


Histoire2Cul.com > Voyeur

QUELLE NANA MA VOISINE ! :


Cette histoire s'est déroulée durant les fortes chaleurs de ce début de mois de juillet, un jour où mes parents étaient partis un Week-end chez des amis. Pendant leur voyage, ils m'avaient laissé pour tâche de tondre la pelouse et comme le temps le permettait, je commençai mon travail de suite. Sous cette température assez élevée, je m'habillai uniquement d'un short, histoire de faire profiter mon corps pleinement de ce beau soleil et de prendre quelques couleurs. Alors que j'entamais mon petit travail, j'aperçu entre les sapins, ma voisine, une superbe jeune asiatique de 19 ans, très légèrement vêtue, profitant du soleil, allongée dans une chaise longue. À la vue de ma voisine, je m'arrêtai pour discrètement me rincer l'oeil devant ce spectacle inhabituel. C'était la première fois que je voyais cette étudiante modèle habillée autrement que d'un pantalon et d'une chemise et je peux dire qu'elle cachait bien son jeu. Ses longues jambes et sa belle poitrine allaient à ravir avec
son deux-pièces noir comme ses cheveux. N'entendant plus le bruit de la tondeuse et se croyant seule dans son jardin, elle entra quelques instants dans sa maison et revint avec un tube de crème solaire et un assez gros bouquin. C'est à ce moment que cette histoire pris une tournure un peu plus excitante.

Elle enleva délicatement son soutien-gorge, laissant tout loisir à mes yeux de lorgner ses seins fermes puis, tout en douceur, elle retira sensuellement sa culotte me dévoilant une chatte entièrement rasée qui m'excita au plus haut niveau, ce qui donna envie à ma bite (encore vierge ) de sortir de mon short. Ensuite elle s'aspergea de crème solaire d'une façon torride, prenant bien soin de caresser ses seins et son minou. Je ne tins plus en place et commençai une masturbation intense. Pendant ces instants, elle prit son livre et commença à le lire. C'est à ce moment que je déversai contre le mur une pluie de sperme tellement mon désir était fort de la voir enfin nue !

Le désir me consumait tellement que je poussai un petit cri de jouissance qu'elle entendit. Elle détourna la tête de son livre, le posa par terre et guetta les alentours. Je tentai par tous les moyens de me cacher derrière la rangée de sapins mais ma fuite provoqua un mouvement des sapins qui attira son attention. Conscient que mon départ l'avait peut-être averti d'un voyeur quelconque je ne bougeai plus. Elle scruta longuement dans ma direction (pendant une bonne minute) et puis se remit à lire. Quelques minutes plus tard, elle commença une masturbation torride qui me donna encore une assez forte érection. Elle continua 3 bonnes minutes puis s'arrêta et entra chez elle. Après 15 bonnes minutes, je me remis à tondre et à ce moment le téléphone sonna. Je m'arrêtai et couru pour décrocher le téléphone et là j'entendis ma voisine :

- Est-ce que le petit puceau qui se branle en me regardant toute nue est là ?

Après cette question je ne sus pas quoi dire mais enfin je répondis :

- Oui, je suis là !

- Allez, fini de se branler derrière les sapins, viens me voir, vite, je suis excitée !

Et elle raccrocha. Abasourdi, je restai 1 bonne minute scotché au combiné de téléphone et puis je pris mon courage à deux mains et allai chez elle. Pendant le court trajet, j'essayai de comprendre comment elle avait réussi à me voir malgré les précautions que j'avais prises. J'arrivai devant la porte et sonnai. Elle rappliqua de suite pour m'ouvrir et me lança :

- C'est bien, tu t'es pas dégonflé, j'espère que t'en a gardé un peu car je suis très gourmande !

Elle m'invita à rentrer et me dit de la suivre, ce que je fis en la matant, elle qui ne s'était même pas rhabillée pour venir m'ouvrir. Elle me conduisit jusqu'à la terrasse, s'allongea sur une chaise longue, écarta les cuisses, se caressa le clitoris, engouffra deux doigts dans sa chatte brûlante et poussa un cri de jouissance :

- Viens petit puceau je suis à toi, fais-moi ce que tu veux, je suis ton esclave !

Je m'approchai d'elle et l'embrassai fougueusement, d'abord sans la langue puis avec la langue. Ensuite je descendis sur son cou, m'attardant longuement sur ses seins fermes, les suçant et les léchant, puis glissai sur son nombril, puis dernière étape : sa chatte. Tout d'abord je la léchai langoureusement avec toute la langue entière puis je léchai furtivement avec la pointe de la langue....

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par X-Boy le 26 Avril 2010 dans Voyeur.


Histoire de cul suivante :
CHEZ LE GYNÉCO
Afin de vous situer un peu, je suis une fille très pudique, je n'aime pas me déshabiller, sauf pour mon mari. Alors devant un médecin, vous imaginez !!! Comme ... Lire la suite ...

Voyeur - Histoire de Marion Villedieu ajoutée le 03/05/2010

Histoire de sexe précédente :
LE DONJON DU BARON
Lors d'une soirée parisienne, j'avais rencontré un personnage. Un homme à l'allure élancée, chez qui tout respirait l'intelligence. Son regard nourrissait ses a... Lire la suite ...

Voyeur - Histoire de Maxence ajoutée le 12/04/2010


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales