Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : SUR LES RIVES DE LA SEINE


Histoire2Cul.com > 30 ans

SUR LES RIVES DE LA SEINE :


Nous sommes ce soir réunis. Il fait bon, la nuit est douce. Nous sommes dans un restaurant et nous terminons notre repas. À chaque fois que je t'adresse la parole, je te fixe droit dans les yeux. J'ai envie de toi et tu le sais bien. Je te demande si tu aimerais venir faire une promenade avec moi car je trouve cet endroit trop indiscret. Tu es sous le charme et tu acceptes ma proposition. Mon regard te trouble et tu te demandes ce que j'ai en tête. Je demeure toujours très calme, mais j'ai toujours cette étincelle dans le regard qui te laisse perplexe.


Après une brève promenade, nous décidons de nous arrêter au bord de l'eau, laissant le vent caresser nos visages. Nous sommes tous deux assis sous un ciel noir, emplit d'étoiles. Je m'approche doucement de toi, je colle ma bouche à ton cou en te laissant sentir ma respiration et je commence à t'embrasser, à laisser mes lèvres goûter l'arôme de ta peau. Mes mains te caressent les cheveux, ma respiration se fait de plus en plus forte. Tu m'enlaces, tes mains caressent mes seins, elles parcourent mon corps, s'attardent sur mes fesses. Tes lèvres se rendent à ma bouche, tu cherches ma langue avec la tienne, tu émets de petits soupirs, sentant ton corps enfin s'éveiller. Mes caresses se font plus précises. Tes mains pénètrent sous mon chemisier, nous sommes sur les rives de la Seine. Aux yeux du monde, nous sommes seuls dans notre propre univers. Je me laisse faire. Tu décides de monter sur moi. Tu déboutonnes ma blouse blanche, ma poitrine s'offre à toi à peine voilée par de la fine dentelle translucide.


Tu laisses mon corps se frotter contre le tien. Tu enlèves cette dernière barrière qu'est mon soutif et tu commences à me sucer les mamelons, à les mordiller. Ils se dressent sous la caresse de ta langue experte. Je soupire de bonheur. Ta main descend entre mes jambes, tu caresses ma chatte brûlante de désir, elle est humide grâce à tes soins. Elle est cachée sous ma jupe noire mais, à ta grande surprise, tu constates qu'au-delà de mes bas qui se terminent sur le haut de mes cuisses, je ne porte pas de culotte. Je suis fébrile et j'attends. Tout en me suçant les mamelons, un de tes doigts pénètre ma chatte humide. Je pousse une plainte de bonheur, tu descends doucement sur mon corps et je t'en demande encore.


Ta tête est positionnée entre mes jambes et tu commences à embrasser le contour de ma chatte. Tu remontes ma jupe et tu m'écartes les jambes. J'attends ce contact libérateur. Ta langue lèche l'intérieur de ma cuisse pour finalement se déposer sur mon clito. Je gémis doucement, mon plaisir est si grand. De ta langue, tu l'encercles tout en faisant un mouvement de va-et-vient intense. Ta bouche commence à sucer mon clitoris. Je gémis plus fort et t'encourage à continuer. Tes mains massent intensément mes cuisses, mes gémissements t'excitent au plus haut point. Ta langue pousse dans ma chatte. Tu me regardes dans les yeux en espérant que je puisse lire tes désirs. Ta verge est en pleine érection, tu te retires de sur moi et tu t'étends sur le dos. Je danse un peu pour toi, doucement. Je me mords les lèvres afin de contrôler mes désirs. Je me rapproche et je t'embrasse en guise de promesse, mon chemisier est toujours ouvert et mes seins te frôle. J'ouvre ta chemise pour sentir mieux ton corps et je descends doucement sur toi en te caressant le torse de mes lèvres et de la pointe de mes seins. Ton corps tremble de désir, mes mains s'attardent sur ton pantalon et libèrent l'objet de mes plaisirs. Ton dos a le réflexe de se relever un peu du sol.


Mes lèvres parviennent enfin jusqu'à lui, ce doux mât de chair brûlante. Tes mains caressent mes cheveux. Je donne à ton sexe un baiser d'accueil, sur le bout du gland. Tu pousses un gémissement qui n'a pu être contrôlé ; des passants t'ont sûrement entendu ! Mes lèvres poursuivent leur course sur ce bel appareil et elles embrassent le moindre petit coin. Ma langue commence à le laper. Elle le touche à peine. Ma main s'occupe de tes bourses et ma langue remonte jusqu'au sommet. Tu frémis, plein de frissons envahissent ton corps. Au passage, je te pince légèrement du bout des lèvres. Une fois arrivée tout au bout, j'entrouvre les lèvres et je ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Tyron le 24 Septembre 2013 dans 30 ans.


Histoire de cul suivante :
LE CUL D'ÉTIENNE
Cela fait une éternité que je le connais. Nous avons fréquenté le même lycée pendant trois ans. Nous avons toujours été de très bon amis. Il s'appelle Étienne ... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Analover ajoutée le 26/10/2013

Histoire de sexe précédente :
L'ASCENCEUR COQUIN
La porte de l'ascenseur s'ouvre sur le palier du troisième étage. Il est vide. Je m'y engouffre et appuie sur le bouton du vingtième. La société où je travaille... Lire la suite ...

30 ans - Histoire de Zunie ajoutée le 18/09/2013


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales