Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : TRIO SURPRISE 2


Histoire2Cul.com > Sextoy

TRIO SURPRISE 2 :


Sans perdre une seconde, je change de place avec Sandra qui se fait un réel plaisir de plaquer sa chatte sur le visage de Carl. Elle ondule du bassin en effleurant ce dernier de son sexe trempé. Elle utilise le gode pour lui taper la tête, les joues, le front et la bouche. Grâce au cockring je peux me faire bander entre ses fesses pendant une bonne dizaine de minutes avant de ressentir la pulsion incontrôlable de lui remplir l'orifice avec ma tige. Quant à son orgasme, il a heureusement été retardé par cette subite transition.

Lorsqu'il la sent enfin lui déchirer le fion et buter au fond de son rectum, Carl se met à gémir de plus en plus fort. Je le baise profondément et, lui, il se branle avec une frénésie incontrôlable. Un long râle brise tout à coup le silence, seulement entrecoupé par notre respiration saccadée et par les clap, clap de son cul mouillé.

Sandra a retiré le gode d'autour de ses hanches et se pénètre avec, en le passant sporadiquement sur son clitoris. Elle est vraiment excitée, le gode est presque blanc de mouille. Lorsque Carl se calme enfin et qu'il reprend ses esprits, il passe sa langue sur l'anus de Sandra en le pénétrant le plus profondément possible. Le premier jet de sperme qui s'écoule de ma verge correspond au premier cri de jouissance de Sandra. Elle se tronche littéralement avec le phallus pendant que Carl lui pénètre le troufignon avec deux doigts. Je jouis tellement abondamment que le foutre déborde de son fion élargi.

À l'issu de cette chaleureuse rencontre, nous devenons tous les trois inséparables. Chaque week-end, Sandra et moi prenons notre pied de toutes les manières imaginables dans les chauds orifices de Carl qui se dévergonde davantage de jour en jour. Même qu'il est toujours le premier à pervertir nos pratiques sexuelles. Il ne lui suffit plus de se travestir et de se faire enculer sauvagement par d'énormes braquemarts. Maintenant, il désire non seulement qu'on l'exhibe, qu'on le défonce à plusieurs et qu'on le travestisse, mais il souhaite aussi qu'on le fasse dans des lieux publics. Sandra et moi, on est bien content que ça se corse un peu entre nous trois !

Aussi, il souhaite qu'on le surprenne un peu et ça, ça ne constitue vraiment pas un problème, Sandra et moi avons une imagination débordante lorsqu'il s'agit de sexe. Lors d'un dîner en tête-à-tête, nous élaborons un plan cul d'enfer pour la soirée du vendredi. Nous décidons d'envoyer à Carl un cellulaire accompagné d'un message lui indiquant les préparatifs qu'il doit effectuer avant de se présenter au rendez-vous. Nous réservons également une chambre pour une nuit ainsi qu'une table pour deux dans le restaurant cinq étoiles de l'hôtel, pour vingt heures tapantes.

Nous arrivons dans le parking du restaurant à l'heure convenue. Quelques minutes plus tard, nous apercevons une voiture de taxi déposer une femme très grande, aux très larges épaules, devant l'entrée du restaurent de l'hôtel. Du parking, nous voyons très bien Carl entrer dans l'établissement, penaud, et demander quelque chose à l'hôte. Ce dernier acquiesce, en évitant bien de fixer cette femme étrangement masculine, et lui demande de le suivre jusqu'à une table où un homme d'un certain âge patiente en cuvant un vin blanc.

Carl pense sûrement nous trouver là car il reste debout un bon moment, à se demander ce que ce vieux bonhomme fait à sa table. Je compose rapidement un numéro sur mon téléphone portable et je vois Carl fouiller dans son sac à main la seconde d'après. J'ai un sourire quand je l'entends répondre.

- Allô ?
- Salut ma belle, comment vas-tu ?

J'entends un petit rire narquois suivi d'un long soupir.

- Oh ça va mais je me demande encore ce que je fais ici, avec un bonhomme de 60 ans.

J'ai un petit rire malicieux avant d'ajouter, très sérieusement :

- Eh bien, c'est simple poupée, c'est ton premier client de la soirée. Tout ce que je te demande, c'est de laisser ton téléphone allumé pendant que tu fais ton travail...

Je fais mine de raccrocher pour éviter d'avoir à répondre à plus de questions et surtout, pour empêcher Carl de faire attendre ce gentil monsieur qui a déboursé beaucoup d'argent pour posséder un beau travesti durant une toute petite heure. Après avoir pris quelques verres et avoir discuté un peu autour de petits canapés, le vieux devient de plus en plus entreprenant vis-à-vis la prostituée. Nous le voyons ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Vic le 14 Décembre 2014 dans Sextoy.


Histoire de cul suivante :
SWEET GYNÉCO 1
Je m'appelle Jorane, j'ai 40 ans tout juste sonné, je possède une immense poitrine que j'adore exhiber et que les hommes ne manquent jamais de remarquer. Je sui... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Oda ajoutée le 22/12/2014

Histoire de sexe précédente :
MAÎTRESSE CHAMBON III : DÉBAUCHE SECRÈTE
Barbara, que son serviteur appelait maîtresse Chambon, arborait certes un air sévère lorsque son époux était dans les parages mais elle reprenait vite son authe... Lire la suite ...

Sextoy - Histoire de Angelo Loro ajoutée le 09/11/2014


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales