Histoire2Cul.com : Site d'histoires de sexe et de récits érotiques

Histoires de cul ainsi que des récits coquins

Histoire érotique : UN STRIP-POKER QUI DÉGÉNÈRE


Histoire2Cul.com > Exhib

UN STRIP-POKER QUI DÉGÉNÈRE :


J'ai vécu ma première partouze très jeune puisque je n'avais que dix-neuf ans mais déjà, je me masturbais souvent en m'imaginant nue en présence d'autres personnes et en multipliant les rapports avec plusieurs partenaires. C'était une situation qui me faisait jouir très fort.


J'étais encore étudiante en gestion, à Lyon, et je n'avais qu'une envie, m'amuser et faire beaucoup de rencontres. Je collectionnais les aventures et je ne restais jamais très longtemps avec le même homme. Je me lassais aussi vite que je tombais amoureuse. Je pouvais avoir le coup de foudre pour un garçon et me désintéresser totalement de lui après être passée dans son lit. Mes besoins de faire l'amour étaient quotidiens. Je ne pensais qu'à ça et aujourd'hui encore, même si je me suis un peu calmée, je suis toujours aussi volage.


Les garçons tendres et romantiques m'ennuyaient, je préférais ceux qui me faisaient découvrir de nouvelles façons de jouir ou qui m'entraînaient dans des situations insolites et imprévues. Je préférais, aussi, aller faire l'amour dans la nature, dans une grange, une voiture, un couloir d'immeuble, sur une plage, plutôt que de me retrouver enfermée entre les quatre murs d'une chambre. Je me montrais assez docile et soumise et j'étais déjà très attirée par l'exhibition. Pour en revenir à ma première partouze, c'est moi qui l'ai un peu provoquée. Nous venions de faire une fête assez arrosée dans la maison de ma meilleure amie de l'époque, Myriam. C'était au mois de juillet, ses parents étaient en vacances et nous nous sommes retrouvés plus de trente à rire, danser et s'amuser jusqu'au petit matin. Dans cette soirée, j'ai connu Gabriel. Il me plaisait et j'ai flirté très vite avec lui. De son côté, Myriam n'a pas résisté longtemps aux avances de Jean-Michel. Il était venu avec son cousin, David, que je trouvais très mignon, lui aussi.


Nous n'étions plus que tous les cinq quand j'ai proposé une partie de strip-poker. J'avais beaucoup bu, j'étais excitée et j'avais envie de m'amuser encore plutôt que d'aller me coucher, seule avec Gabriel. Myriam a répondu : “ Chiche ! ”. Les trois garçons ont paru un peu surpris mais quand qu'ils ont compris que nous étions sérieuses, ils ont tout de suite accepté.


Nous nous sommes retrouvés autour d'une table et là, l'effeuillage a commencé. C'est Myriam qui fut la première à exhiber ses seins et quand David a dû retirer son pantalon, il eut un air gêné et fut obligé de se rasseoir très vite pour nous cacher qu'il bandait. De mon côté, j'étais déjà toute mouillée entre mes cuisses. Il me tardait de voir un garçon tout nu mais Myriam perdait souvent et quand elle a dû se débarrasser de sa petite culotte, nous lui avons proposé de continuer la partie avec des gages. Ce fut, par exemple, d'aller exhiber ses fesses à la fenêtre, de les écarter et de nous montrer son anus, de venir toucher quelqu'un en se glissant sous la table… On riait beaucoup mais au fil des minutes, l'ambiance était de plus en plus chaude et délurée.


Quand j'ai perdu, alors que Jean-Michel venait de gagner, il a insisté pour retirer lui-même le brésilien que je portais. Je me suis levée et, devant tout le monde, il a fait glisser lentement mon slip sur mes cuisses et dénudé ma chatte. Nous avons continué à jouer avec des gages qui devenaient de plus en plus osés. Les trois garçons bandaient et, à force de nous exciter nous avons finis par faire l'amour tous les cinq ensemble dans la même pièce. Myriam a retrouvé Jean-Michel et moi, je me suis occupé du cousin et de Gabriel. J'avais déjà eu une première expérience avec deux hommes où je m'étais contentée de les faire jouir dans ma bouche. Là, ce fut beaucoup plus poussé…


Alors que je suçais Gabriel, David s'est tout de suite glissé entre mes cuisses pour lécher et caresser ma chatte. Il ne m'a fallu que quelques secondes pour perdre complètement la tête. J'étais assise sur un canapé, les cuisses écartées et je pouvais voir Myriam avec le sexe de Jean-Michel entre ses lèvres, en train de s'appliquer. Gabriel m'a fait changer de position et m'a demandé de me placer en 69 sur lui. J'ai gardé sa queue dans ma bouche et il m'a léchée à son tour. Quant à David, il s'occupait à présent de mes fesses, les écartait pour agiter sa langue sur mon anus et le pénétrer avec ses doigts. J'étais hors de moi. Myriam ...

Lire l'histoire érotique complète


Récit érotique postée par Nicoletta le 02 Septembre 2014 dans Exhib.


Histoire de cul suivante :
FEN & JIA - LA BALADE
Fen, un jeune homme d'une vingtaine d'années aux cheveux bruns foncés et aux yeux de la même couleur, tripotait nerveusement le flanc de son vieux chapeau melon... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Sharazade ajoutée le 03/12/2014

Histoire de sexe précédente :
OBSÉDÉE ET SANS TABOU
Moi, mon rêve, c'est de travailler comme actrice dans le porno ou, éventuellement, de poser pour des revues hard. Gagner sa vie en prenant son pied, ça doit êtr... Lire la suite ...

Exhib - Histoire de Laure ajoutée le 21/08/2014


Menu

Statistiques
Histoires de Cul :
780 (en attente 0)


Copyright 2009-2020 © www.histoire2cul.com - Contact - Nos conditions - Mentions légales